Thalès - FR0000121329 HO

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
De mon point de vue, dans un objectif long terme, les prix actuels sont excellents.
Oui, pour moi aussi.... Et peut-être aussi pour Kepler Cheuvreux qui écrit aujourd'hui dans une note :
"Estimer que la série de déceptions qui a émaillé l’année 2019 touche à sa fin, tout en soulignant que le fait pour le groupe de tenir ses promesses quant à ses prévisions révisées constitue la première étape vers un retour de la dynamique et de la confiance."

La belle hausse d'aujourd'hui est sans doute à mettre en rapport avec cette publication... Mais aussi grâce à la série de beaux contrats signés au cours des dernières semaines.

- Le dernier en date, d'un montant de 165,5M€, a été signé avec la marine espagnole qui a choisi les technologies de Thales pour équiper ses 5 nouvelles frégates multi-missions.

- Thales va moderniser 110 km de réseau ferroviaire en Hongrie (12/12/2019)

- Thales décroche un contrat de 40 M€ au Portugal (10/12/2019) pour le renouvellement des systèmes de signalisation existants sur 3 lignes ferroviaires.

- Thales : nouveau contrat, de 78M€, signé avec l'Agence Spatiale Européenne concernant le système de navigation européen EGNOS

- Thales signe un contrat de 153 M€ pour l'extension du métro de Sydney (04/12/2019)

- Thales signe un contrat avec l'égyptien Nilesat (04/12/2019) pour la construction du satellite de télécommunications géostationnaire Nilesat-301.

- Thales remporte un contrat de 291,5 M€ en Espagne portant sur le déploiement de systèmes de signalisation et de télécommunications sur la ligne à grande vitesse et la ligne conventionnelle de l'axe La Encina-Xàtiva-Valence. (29/11/2019)

- Thales signe deux contrats de modernisation du Docklands Light Railway (DLR) de Londres (31/10/2019)


Graphique UT Jour :

Thales_16_12_2019.gif
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Thales a publié ce matin une hausse en 2019 du chiffre d'affaires de 0,8% en données comparables à 18,401 Mds€, mais de 16,1% avec l'intégration de Gemalto.

Thales a dégagé un bénéfice net de 1,1 Md€ en 2019, contre 982 M€ un an plus tôt.
Le résultat net ajusté, qui exclut certains éléments comme les résultats des cessions et des variations de périmètre ou encore les variations de changes, s'est établi à 1,41 MdSE, en hausse de 19% sur 2018 (1,18 Md€ en 2018).

Thales propose un dividende de 2,65 Euros, en hausse de 27%.
Ce niveau correspond à un taux de distribution de 40% du résultat net ajusté, part du Groupe, par action.
Le dividende sera détaché le 12 mai et mis en paiement le 14 mai. Il s'élèvera à 2,05 euros par action, compte tenu de l'acompte de 0,60 euro par action déjà versé en décembre 2019.

Des chiffres conformes aux attentes des analystes.

Alors.... Pourquoi la plus forte hausse du CAC40 avec +6,08% ce jour?

Le groupe vise pour 2020 des revenus compris entre 19 et 19,5 Mds€.
Ce sont surtout les prévisions à plus long terme qui sont accueillies avec satisfaction par les investisseurs.
"L'accumulation de deux années de 'book to bill' (ratio de commandes sur livraisons) supérieur à 1 devrait se traduire par une accélération de la croissance à partir de 2021", a anticipé Pascal Bouchiat, le directeur général Finance et Systèmes d'Information de Thales.

Un quatrième trimestre "commercialement très dynamique", avec une croissance organique en hausse de 2,6%, conforte les investisseurs dans leur idée que Thales repart effectivement de l'avant après l'épisode du rachat de Gemalto.
Thales a enregistré 12 commandes de projets de plus de 100M€ au seul T4 2019.
Les nouvelles commandes enregistrées en 2019 s'établissent à 19,142 Mds€, en hausse de +19% par rapport à 2018.

Le Groupe s'est fixé pour objectifs de moyen-terme une croissance organique du chiffre d'affaires comprise entre +3% et +5% en moyenne sur la période 2019-2023.
Aux incertitudes du moment : impact du Coronavirus, Boeing 737 MAX, incertitudes sur les satellites; Thales confirme ses objectifs grâce au carnet de commande plein et à la montée en puissance des synergies de coûts liées à l'acquisition de Gemalto.

Graphique Thales en UT Jour :
A noter la bougie de ce jour, très longue et pratiquement sans mèche.
Cette figure s'appelle un marubozu.
"C’est un signe de force qui signifie que toute la séance a été dans le même sens.
La taille du marubozu par rapport aux bougies précédentes ainsi que les volumes qui l’accompagnent donnent une idée de sa puissance. "
Peut-on lire sur les sites dédiés au sujet.


Thales_26_02_2020.gif
 
Haut