PEA / AV Débutant : Besoin de conseils

Elle me semble curieuse votre perception, car pour moi qui me suis livré aux deux formes d'approche, je ne vois pas en quoi l'une serait formatrice de l'autre, même si dans les deux cas, il s'agit de deux formes d'approcher l'immobilier ....
Je vois l'immobilier locatif plus formateur que l'achat Scpi dans le sens où il y a la recherche du bien, l'emprunt avec l'achat, les possibles travaux, le choix du locataire etc..
Même si les Scpi doivent être formateur !

D'ailleurs @paal étant donné que vous avez essayé les 2, des conseils / avis à donner à un débutant ? :)
 

titif0u

Contributeur
Bonjour Mathousalem (sympa le pseudo ahaha)

Déjà bravo pour tes débuts, et pour ton épargne de fourmi !
Ensuite, je ne risque de pas bcp t'aider mais, pourquoi pas les 2 ?

Invests éventuellement une petite somme en SCPI et emprunte un maximum pour faire un achat immo ? Alors, surtout si tu comptes bouger, acheter qlq chose de simple, un petit studio, dans un endroit dynamique, que tu peux facilement déléguer.

Je pense que c'est pas mal de toucher à plusieurs investissements différents quand on a l'envie, le temps, et la curiosité.

Perso j'ai fait un achat dans une grande ville, studio avec tout à refaire. J'ai bcp appris, j'ai gagné pas mal d'argent (cash flow tt les mois + grosse plus value latente). Mais attention, ça demande vraiment d'être impliqué pdt 6 mois - 1 an pour suivre le BB, surtout si tu veux "te former sur le terrain" et faire toi-même. J'en ai bavé mais honnêtement j'ai "kiffé" l'exp.

Nb: nous avons le même âge et j'ai commencé dans limmo à 21. Mtn je m'intéresse aux placements mobiliers. 👍
 

nicogane

Contributeur régulier
Hello & bienvenue sur MoneyVox,
déjà être là à ton âge va te permettre de booster ta création de patrimoine-matrimoine? (il faut être inclusif de nos jours ;))



Si.
En France on est bcp trop prudent. Et forcément tu es influencé par le troupeau moutonnier, c'est humain.
Arrête toi à 7500€ sur le LA, tu verras que ça suffira amplement.
Le LA c'est un peu: "en cas d'urgence, briser la glace"
=> si tu regardes ton récent track-record, sur disons 3 ans, tu verras que les à-coups de tréso ne sont pas bi nombreux ni amples: les livrest comme le LA servent à ça. Pallier des imprévus. Rien d'autre.
Le rendement, c'est à l'étage du dessus: AV, PEA, immo locatif direct ou indirect, PEE, autres & diversification



Bah .. oui: fromage ET dessert, pq se priver ?
@Youp a raison: il te faut prendre date pour l'AV, comme pour le PEA, et ainsi faire commencer à tourner les compteurs fiscaux, en vue de leur maturité: 8 ans et 5 ans respectivement.
Autre avantage, tu vas ainsi "apprendre en marchant".

En revanche, vu ton âge et ta probable mobilité de carrière à venir, je vais me désolidariser de mes camarades de jeux @lopali et @moietmoi : va vers l'immo locatif d'abord (oui très bien des SCPI), et vers la RP ensuite, sauf si tu as une visibilité de standbye de 8 /10 ans sur la région où tu exerces ton job et/ou que tu veux absolument être propriétaire.

Après tout, les SCPI peuvent parfaitement à horizon moyen-long (8/10 ans) te servir d'apport + tard.
Et bien entendu: le locatif en indirect comme en direct, c'est tjs à crédit et sur la durée la + longue possible (15 à 25 ans), ça booste le rendement total de l'opération (TRI).
Laisser 7500e oui a condition de ne pas avoir des projet a cours terme à réaliser. Si ta des travaux a faire de 10k, va faut laisser en conséquence.
Donc conseiller tel ou tel somme sur le livret a est pour moi une erreur.
Chacun en fonction de ces projets a besoin d'une somme individualisé.
 
Bonjour Mathousalem (sympa le pseudo ahaha)

Déjà bravo pour tes débuts, et pour ton épargne de fourmi !
Ensuite, je ne risque de pas bcp t'aider mais, pourquoi pas les 2 ?

Invests éventuellement une petite somme en SCPI et emprunte un maximum pour faire un achat immo ? Alors, surtout si tu comptes bouger, acheter qlq chose de simple, un petit studio, dans un endroit dynamique, que tu peux facilement déléguer.

Je pense que c'est pas mal de toucher à plusieurs investissements différents quand on a l'envie, le temps, et la curiosité.

Perso j'ai fait un achat dans une grande ville, studio avec tout à refaire. J'ai bcp appris, j'ai gagné pas mal d'argent (cash flow tt les mois + grosse plus value latente). Mais attention, ça demande vraiment d'être impliqué pdt 6 mois - 1 an pour suivre le BB, surtout si tu veux "te former sur le terrain" et faire toi-même. J'en ai bavé mais honnêtement j'ai "kiffé" l'exp.

Nb: nous avons le même âge et j'ai commencé dans limmo à 21. Mtn je m'intéresse aux placements mobiliers. 👍
Salut @titif0u !

Alors j'hésite entre l'immobilier locatif et les Scpi parce que je compte investir en empruntant, je pense donc que c'est soit l'un soit l'autre. Ou alors emprunter + pour investir dans les 2...

J'habite à Toulouse, niveau immo je penche plus vers petite surface type studio comme tu conseilles ! Pour un premier achat et apprendre sur le tas le studio est pour moi un bon compromis ! Je regarde les annonces mais les perles rares sont.... Rares :p surtout pour avoir du cash flow positif!
En tout cas merci des conseils, tu as gardé ton logement locatif combien de temps avant de le vendre ? Tu as des conseils ? :)
 
Laisser 7500e oui a condition de ne pas avoir des projet a cours terme à réaliser. Si ta des travaux a faire de 10k, va faut laisser en conséquence.
Donc conseiller tel ou tel somme sur le livret a est pour moi une erreur.
Chacun en fonction de ces projets a besoin d'une somme individualisé.
Salut @nicogane!
C'est sur, chaque cas est particulier, rien de générique !
Étant donné que j'ai pas de projet important à financer en ce moment, je pense qu'autour de 7500 € sur le livret A est une bonne idée. Je pourrais profiter pleinement de ma capacité de d'investissement. Après si ma situation change ou que des projets naissent, je regulerai en fonction !
Merci de ta remarque bon dimanche :)
 

titif0u

Contributeur
J'habite à Toulouse, ni
Très bon lieu, selon moi, si tu veux investir dans le centre ou la périphérie proche. Toulouse est en "vogue" et pr bcp de raisons ça risque de continuer à monter dans la ville rose. Mais ça reste accessible et loin des prix de folie atteind à Bordeaux ou Paris. Enfin, ce n'est que mon avis. Un studio bien placé, bien acheté, bien retapé (règles des 3) sera tjr assez liquide dans les gdes villes.

En tout cas merci des conseils, tu as gardé ton logement locatif combien de temps avant de le vendre ? Tu as des conseils ? :)
Je l'ai acheté il y a "slmlt" 2 ans, je ne l'ai pas vendu (je me suis "virtuellement" enrichie en + des loyers car mon bien à pris de la valeur) et ne le compte pas avant qlq temps car c'est une petite pépite, et si à Toulouse c'est dur à trouver, imagine en région parisienne.
J'ajoute que j'aurais sans doute mon premier changement de locataire sous peu, donc je vais devoir prévoir 1K pour rafraîchissement... Bcp de petits frais annexes à anticiper.

C'est très vaste. Si tu veux des conseils précis, il faut des questions... Sinon le + important est de garder tjr des € de côté, et bien sûr de commencer, mais de la bonne façon.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Laisser 7500e oui a condition de ne pas avoir des projet a cours terme à réaliser. Si ta des travaux a faire de 10k, va faut laisser en conséquence.
Donc conseiller tel ou tel somme sur le livret a est pour moi une erreur.
Chacun en fonction de ces projets a besoin d'une somme individualisé.
Certes oui.

Mais je parle du cas général: quand le plafond du LA était + bas, étrangement on s’en contentait ... bizarre non ?

Évidemment qu’en fonction du besoin de tréso imminent tu peux être amené à cagnotter dessus le temps que ...

Mais juste le temps que.
 

paal

Top contributeur
D'ailleurs @paal étant donné que vous avez essayé les 2, des conseils / avis à donner à un débutant ?
Plutôt que de vous donner des conseils, je vais résumer ces deux orientations, et bien entendu leur contexte ...
Nous achetons en 1976 notre résidence principale, assortie d'un prêt sur 20 années, soit jusqu'en 1996 ; rentrant d'Afrique, je dispose à mon retour d'un bon poste et début des années 80, il m'est proposé une mutation pour la région de Nice, alors que mon poste se trouve à la Défense ....

Nous libérons notre RP, et la transformons en bien locatif ; dans ce contexte :
- nous avons à trouver un couple locataire, et concluons avec ce dernier un bail notarié (ce qui nous aura servi pour la suite ...)
- de faon assez rapide (après 6 mois), ce couple ne nous règle plus son loyer, et nous devons en conséquence assurer la charge de 2 résidences ....

Nul doute que si nous avions vendu ce bien (au lieu de le louer), nous aurions très probablement réalisé une meilleure affaire ....

Je vois l'immobilier locatif plus formateur que l'achat Scpi dans le sens où il y a la recherche du bien, l'emprunt avec l'achat, les possibles travaux, le choix du locataire etc..
Bien entendu, dans l'immobilier locatif en direct, vous aurez
- à faire maintenir votre bien en état d'habitabilité optimal et attention aux dégradations qui peuvent arriver chacun (et pas seulement qu'aux autres ...
- bien savoir sélectionner votre locataire, et en cela j'ai trouvé une petite technique qui consiste à souscrire une assurance garantie locative (associée un bail notarié)

Toutes ces choses, vous ne les aurez pas dans le cadre d'un achat de parts de SCPI, et si c'était à refaire, c'est la voie d'investissement que j'aurais privilégiée ....

Petit bémol tout de même, le manque de liquidité de ces parts, dont l'issue dépend large de la gérance de la SCPI, même si les choses se sont largement améliorées depuis le siècle écoulé, notamment avec la faculté de considérer les parts de SCPI comme des UC ....

Même si les Scpi doivent être formateur !
Avec les SCPI les choses sont largement simplifiées, puisque
- vous n'avez pas les tracas de la gestion locative en direct (trouver un interlocuteur proche du bien loué, si vous en êtes éloigné ...)
- vous pouvez obtenir un financement pour permettant un effet de levier par l'emprunt (si souscrit en direct)
- vous avez aussi la faculté de les souscrire au sein d'un contrat AV, mais il faut veillez à sélectionner une SCPI chez un courtier qui vous restitue 100% des loyers nets servis ....
 

titif0u

Contributeur
Mais je parle du cas général: quand le plafond du LA était + bas, étrangement on s’en contentait ... bizarre non ?
À noter que, à condition d'y être éligible, il y a le discret LEP qui fait très bien l'affaire pour une épargne de précaution (pas taxé, plafond de 7,700 euros, taux de 1,25% en 2019, et 1% en 2020, soit le double du Livret A !)


C'est sur ce dernier support que je vais placer mes liquidité du livret Jeune qui va bientôt fermé (1.75% :-'( )
 

Yokta

Membre
Un ETF world + emergent suffit amplement donc pas besoin d'un sur le CAC 40 après tu peux toujours parier et prendre 2-3 actions que tu apprécies comme tu as cité
 
Haut