Generali met les pieds dans le plat (ou dans le fonds euros)!

jmi12

Contributeur régulier
Oui... et non.
Si les concurrents voient un flux massif de capitaux arriver, ils seront tenus à acheter en masse des obligations... fournissant le rendement actuel. Ca aura comme effet de réduire encore plus leurs rendements, les mettant également en difficulté.

La situation actuelle est très problématique car désormais plus on gère d'argent, moins on en gagne.
Il y a fort à parier que les fond euros vont être de plus en plus difficile à souscrire, d'ailleurs Generali a déjà indiqué qu'ils vont conditionner le niveau de rendement aux autres produits détenus.
Evidemment, tout le monde (et notamment les membres du forum) a bien compris que les rendements des fonds euros allaient baisser. Avec des taux d'emprunt d'Etat négatifs, il ne peut en être autrement. Mais les assureurs et Generali particulièrement ont des réserves qu'ils peuvent utiliser pour lisser les rendements dans le temps. Certes, la tendance actuelle n'est pas favorable à l'épargnant, mais je pense que la concurrence, déjà active dans le secteur de l'assurance-vie, continuera à jouer et que les épargnants pourront s'en servir, s'ils n'ont pas peur de procéder à des transferts de fonds.
 

benjea

Contributeur
Je relève dans l'article :
"Cap sur l'eurocroissance...
les épargnants auraient ainsi tout intérêt à se diriger vers ce produit à mi-chemin entre les fonds euros et les unités de compte...
Pour faire cette bascule, l'assureur est décidé à employer les grands moyens. Il va d'une part baisser « très significativement » le rendement servi par ses fonds euros "

L'assureur est-il en train de faire un transfert de rendement du fonds euro vers l'Eurocroissance ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Pour faire cette bascule, l'assureur est décidé à employer les grands moyens. Il va d'une part baisser « très significativement » le rendement servi par ses fonds euros "
L'assureur est-il en train de faire un transfert de rendement du fonds euro vers l'Eurocroissance ?
C'est à craindre !
 

buffetophile

Modérateur
Staff MoneyVox
C'est à craindre !
bien sur la ficelle est visible depuis la Lune ….clairement il y aura plus de frais à récupérer sur les contrats UC ou eurocroissance que sur les fonds euros ...

ceci dit , évidement les fonds euros , vont petit à petit disparaitre pour les épargnants les mieux au fait de la gestion patrimoniale ....
pour ceux qui ont encore un livret A les fonds euros vont suffire :ROFLMAO:
 

benjea

Contributeur
Il vaut mieux que les assureurs se "réinventent" plutôt que de faire faillite...on se souvient (je parle des + de...20 ans :) ) de la faillite des assureurs Japonnais dans les années 1990-2000...
 

Charly26230

Contributeur régulier
Generali a raison, et les autres assureurs lui emboiteront le pas tôt ou tard.
Les contraintes de ratios de solvabilité pèsent lourdement sur les encours de l'AV (1750 milliards d'€uros, c'est énorme) dont rappelons-le, plus de 80% est investi en fds en €uros.

J'ai déjà eu l'occasion de m'exprimer sur le sujet sur 1 autre file: les "fonds en €uros dynamiques" (oxymores financiers) ont déjà de facto des UC actions et immobiliers dans leur composition. Et les gens se ruent dessus en masse. Même chose pour les SCPI, alors que c'est peu liquide et rentable à un horizon 10 ans. Mais les profanes s'en battent.

En faisant des versements programmés et avec une allocation 40% fds €uros, 40% fonds UC à DICI 3, et les 20% en fds UC à DICI 5/6, on peut se construire une épargne et respecter un profil prudent, càd avec une "vole" de 3 à 5%, et une espérance de rendement annualisé de 3 à 5%, en respectant un horizon de placement de 5 à 8 ans.
Du moins c'est ce que je pratiquais avec succès pour mes Clients (avec même parfois seulement 30% de fonds en €uros).

La France s'endette à 10 ans à taux négatifs. Quand on fait du fds €uros on prête à la France et aux Etats réputés solvables, lesquels sont presque tous à des rendements zero. Le rendement de ces fonds est condamné à baisser encore durablement de longues années. C'est inexorable. Et je vous parle même pas du sujet des frais de gestion annuels.

Avec de bons conseils, donc une allocation bien diversifiée, un fds €uros cantonné en juste proportion, et des versements programmés, y'a encore moyen de gagner correctement sa vie en maîtrisant son risque.
Les profils sécuritaires devraient adopter l'allocation suivante:
70% fds en €uros, 20 à 25% fds UC à DICI 3, et 5 à 10% en fds UC à DICI 5/6.
S'ils perdent de l'argent avec des versements programmés et sur un horizon de 8 ans, je veux bien les rembourser. En revanche s'ils sortent un rendement annuel > à 2,5% je prends l'excédent :p

Au pire si tu as besoin de liquidités, tu tapes dans la poche fds €uros, puis dans les DICI 3.

L'AV n'est pas un livret A, les gens doivent le comprendre.

C'est le message de GENERALI.
 

Manu215

Contributeur régulier
Je pense que beaucoup d'entre nous ici savions depuis un moment que ça allait arriver un jour ou l'autre.
Et je pense également que si Generali ouvre la marche, les autres assureurs suivront.

Après, je vois d'ici les assureurs se frotter les mains, car s'il faut convaincre les épargnants de diversifier en UC, les gestions sous mandat vont être mises en avant commercialement parlant, et beaucoup plus qu'aujourd'hui.
Car c'est un fait, les placements en UC demandent du temps, des connaissances (et on sait qu'elles ne sont pas très élevées en France), et également de l'intérêt...

Et comme toujours, il faut diversifier son patrimoine financier.
Même toute son épargne sur un fonds €, et pire encore, tout chez le même assureur est, à mon sens, une erreur de gestion patrimoniale.
 

Charly26230

Contributeur régulier
Après, je vois d'ici les assureurs se frotter les mains, car s'il faut convaincre les épargnants de diversifier en UC, les gestions sous mandat vont être mises en avant commercialement, beaucoup plus qu'aujourd'hui.
Car c'est un fait, les placements en UC demandent du temps, des connaissances (et on sait qu'elles ne sont pas très élevées en France), et également de l'intérêt...
Honni soit qui mal y pense.
Bien sûr qu'avec les UC, les assureurs déserrent les fesses et touchent des com.
C'est pas que des philantropes, et nous aussi, pas de débat.
Mais regardez la lune, pas le doigt ! Ils vous disent aussi: l'AV est un produit d'épargne de moyen-long terme.
Et à cet horizon, qu'est-ce qui rapporte le plus ? les fonds en UC pardi !cf ci-dessous ou ci-joint les perfs d'un pure-player anonymisé: y'a pas photo.
Après vous restez 100% sur votre fonds €uros si vous voulez, moi y'a longtemps qu'il est cantonné à maximum 30%
perf cumulées sur 15 ans par profil.png
 

agra07

Contributeur régulier
Bonsoir
Generali a raison, et les autres assureurs lui emboiteront le pas tôt ou tard.
Les contraintes de ratios de solvabilité pèsent lourdement sur les encours de l'AV (1750 milliards d'€uros, c'est énorme) dont rappelons-le, plus de 80% est investi en fds en €uros.
Et des frais de gestion à 0.60% annuel, ça pèse combien? Surtout si c'est pour simplement achetez des obligations d'état.


En faisant des versements programmés et avec une allocation 40% fds €uros, 40% fonds UC à DICI 3, et les 20% en fds UC à DICI 5/6, on peut se construire une épargne et respecter un profil prudent, càd avec une "vole" de 3 à 5%, et une espérance de rendement annualisé de 3 à 5%, en respectant un horizon de placement de 5 à 8 ans.
Du moins c'est ce que je pratiquais avec succès pour mes Clients (avec même parfois seulement 30% de fonds en €uros).
Si c'est si facile, pourquoi les assureurs ne sauraient-ils pas faire aussi bien?

Avec de bons conseils, donc une allocation bien diversifiée, un fds €uros cantonné en juste proportion, et des versements programmés, y'a encore moyen de gagner correctement sa vie en maîtrisant son risque.
Les profils sécuritaires devraient adopter l'allocation suivante:
70% fds en €uros, 20 à 25% fds UC à DICI 3, et 5 à 10% en fds UC à DICI 5/6.
S'ils perdent de l'argent avec des versements programmés et sur un horizon de 8 ans, je veux bien les rembourser. En revanche s'ils sortent un rendement annuel > à 2,5% je prends l'excédent :p
Chiche!:cool:
 

Manu215

Contributeur régulier
@Charly26230
Mais vous prêchez un convaincu...:)

D'ailleurs pour tout dire, je n'ai que 32% de fonds € sur l'ensemble de mes contrats (PERP y compris).
Et parmi ces 32%, il y a le fonds € tremplin de chez Primonial/Oradea qui est un fonds spécial soumis aux marchés financiers :
- si les marchés ont été positifs, ce fonds € me rapporte (je ne sais pas encore dans quelle proportion, mais en 2018 ce fonds a rapporté 4,05% sur une plutôt bonne année pour les marchés)
- s'ils chutent, l'intégralité du capital est garanti (mais ne me rapporte rien).
C'est un faux fonds € en fait...

Ce qui, en réalité, m'amène à 26,67% de "vrai" fonds€...

Et je n'ai pas compté mon PEA et mon CTO dans l'histoire...;)
 
Haut