Plan du site Rechercher
Fortuneo

Frais bancaires : UFC-Que choisir dénonce le « tour de passe-passe » des banques

  • MoneyVox avec AFP
  • 3 commentaires
Frais bancaires
© zagart117 - Fotolia.com

L'association de consommateurs UFC-Que choisir a dénoncé mercredi le « tour de passe-passe » opéré par les banques françaises sur les tarifs bancaires, marqués par la généralisation de frais de tenue de compte en augmentation constante.

Si les frais liés aux 10 opérations surveillées par l'Observatoire des tarifs bancaires (carte bancaire, virement, prélèvements, etc.) « connaissent une hausse proche de l'inflation générale, les frais de tenue de compte, non compris dans cette liste et dont la définition reste des plus vagues, explosent », a déploré l'association, dans un communiqué.

Sur les 105 établissements bancaires passés sous revue par l'association en juin 2013, quelque 61 d'entre eux appliquaient des frais de tenue de compte, pour un montant moyen de 22 euros annuels. En 2010, avant l'activation de l'Observatoire, ils n'étaient que 39 à en facturer pour 20,60 euros en moyenne.

« Face à ce énième tour de passe-passe tarifaire, [UFC-Que choisir] exhorte les sénateurs à généraliser l'information préalable à tout prélèvement de frais bancaire », a-t-elle indiqué, alors que le Sénat doit de nouveau examiner le projet de loi bancaire cette semaine et que l'Observatoire s'apprête à publier son prochain rapport.

La multiplication des frais de tenue bancaire, et leur inflation, vise à « augmenter discrètement les tarifs en passant sous le radar actuel » de l'Observatoire et à « rendre artificiellement plus intéressants des packages pourtant inutiles, où ce service est inclus », a relevé l'association, dénonçant un « inadmissible vase communiquant [qui] montre les talents d'illusionnistes des banques en termes de tarifs ».

Multiplication des frais de tenue de comptes inactifs

Elle a par ailleurs déploré que des banques comme le Crédit Mutuel (Sud-est et Centre-est Europe) n'appliquent ces frais qu'à partir d'un certain nombre de débits « ce qui pénalise plus particulièrement les clients fragiles ». D'autres, comme Banque Populaire du sud ne les prélèvent qu'en cas de découvert « en total doublon avec la commission d'intervention déjà prélevée ».

UFC-Que choisir a aussi constaté que les frais de tenue de comptes inactifs se sont multipliés : 80 banques sur 105 en juin 2013 avec un montant moyen de 43 euros, contre 63 en 2010 pour 42,50 euros en moyenne.

Voir également, sur cBanque, le relevé des frais de tenue de compte et tenue de compte inactif.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires
Publié le 27 juin 2013 à 01h18 - #1Comment ils disent, Satisfait ou non remboursé?

Je confirme qu'au LCL, j'ai eu jusqu'à plus de 100 euros de frais divers jusqu'à ce debut d'année. Je ne vous explique pas la mauvaise foi des conseillers. Le prelevement des frais est tres facile mais pour les rendre, c'est quasi impossible.

Publié le 27 juin 2013 à 11h10 - #2shogun

Les frais se généralise aussi chez ING à partir de septembre sous la forme de 15 euros par trimestre pour non respect du versement mensuel de 750 euros minimun

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui0Non0
Publié le 13 février 2014 à 01h43 - #4napoletana

Tours de passe-passe .... La Caisse d'Epargne les connait tous !!!
En ce début d'année, la Caisse d'Epargne rejette un chèque de 23 euros car mon solde est débiteur de 214 Euros. De plus, cette banque me facture des frais de 30 euros pour le rejet de ce chèque : CHERCHEZ L'ERREUR !!!
Eh oui, si vous avez bien calculé ma banque me provoque un débit de plus 7 euros ! Et ce n'est pas fini...
Un prélèvement de 16 euros refusé coûte 20 euros...
sans compter les commissions d'intervention 8 euros pour chaque intervention, plafonné quotidiennement ah ah ah ... mais voilà la Caisse d'Epargne n'hésite pas à "étaler" ces frais sur plusieurs jours afin de contourner bien entendu le plafond !!!
Bref, pour 3 prélèvements et 1 chèque refusés cela me coûte 138 euros, sachant que le total des montants des prélèvements + chèque n'atteignent pas même pas cette somme : CHERCHEZ L'ERREUR UNE NOUVELLE FOIS !!!
Pour finir, j'ai remis de l'argent sur mon compte (en moins d'1 semaine) mais malgré cela, ils viennent de me mettre en interdiction bancaire : CHERCHEZ TOUJOURS L'ERREUR !!!
Fuyez la Caisse d'Epargne, moi je ne peux pas le faire car j'ai un crédit immo en cours...