La banque BNP Paribas a supprimé une taxe dénoncée par l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir dans son rapport sur les frais bancaires, publié la semaine dernière.

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

Selon un communiqué, la banque a annoncé la suppression de cette commission, appliquée en cas de « contestation non fondée sur opération carte » et facturée 40,10 euros au client. Selon un porte-parole de la banque, cette commission n'était de toute façon « facturée que de manière tout à fait marginale ».

Concrètement, cette taxe s'appliquait quand un client, en recevant son décompte bancaire, contestait un paiement par carte bancaire. Suite à cette contestation, la banque lançait des recherches, qui étaient facturées 40,10 euros lorsque le résultat montrait que le prélèvement était bien justifié.

Dans son rapport, l'association UFC-Que Choisir estime en substance que les tarifs bancaires appliqués aux clients sont globalement trop chers, qu'ils ont indûment progressé et qu'ils sont opaques et incompréhensibles pour les non-initiés.