Primo accédante un peu perdue

Triaslau

Contributeur régulier
oui le contrat de prêt ne peut être émis que par une banque; Ce qu'il veut que vous signez c'est le mandat de recherche afin de récupérer 500 euros au moins.
 

Triaslau

Contributeur régulier
Je ne te suis pas dans cette interprétation et serais d'ailleurs étonné que CAFPI se risque à de telles magouilles ???

Cdt
Comment est-ce que tu comprends la ligne de frais de 500 euros (page 3 du mandat) pour "frais de constitution de dossier de crédit" - tu penses que çà serait déduit des éventuels frais de dossier de la banque ? je n'y croirai pas une seconde et çà sent la clause illégale pour moi. Je suis peut être influencé par l'attitude générale du courtier qui ne se soucis pas plus de la déontologie que du secret professionnel ...
 

Aristide

Top contributeur
J'ai répondu page 19 ci-dessus.

Il y a un total de 1.500€ qui se répartissent en 500€ de frais de dossier plus 1.000€ de frais de courtage le tout dû au déblocage des fonds. (Cf document 3/6).

Par ailleurs, ainsi que déjà fait remarquer ce serait plus que surprenant qu'un acteur de la taille et notoriété de CAFPI contrevienne aux règles édictées en la matière.

Et si je me trompe et que Astormus13 ne donne pas suite à cette proposition il ne prendra aucun risque à refuser de la payer.

Cdt
 

Triaslau

Contributeur régulier
J'ai répondu page 19 ci-dessus.

Il y a un total de 1.500€ qui se répartissent en 500€ de frais de dossier plus 1.000€ de frais de courtage le tout dû au déblocage des fonds. (Cf document 3/6).

Par ailleurs, ainsi que déjà fait remarquer ce serait plus que surprenant qu'un acteur de la taille et notoriété de CAFPI contrevienne aux règles édictées en la matière.

Cdt
ah effectivement. Je suis désolé j'avais raté ton message.

J'espère que tu as raison, mais je n'y crois pas une seconde. Je ne suis même pas sûr qu'un courtier à le droit de prendre une provision pour couvrir les futurs frais de de dossier, un courtier ne devrait même pas pouvoir détenir des avoirs de clients, même si c'est 500 euros.

En plus où est son intérêt de procéder de la sorte, il risquerait de se mettre le client à dos pour des sommes qu'il ne va même pas encaisser ?

Bon ce n'est pas le sujet majeur ici :) mais merci pour ton avis!
 

baboune

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour,
je rejoint Aristide sur son interprétation.
la distinction entre 500 € de frais de dossier et les 1000 € de frais de courtage peuvent s'expliquer au niveau de fonctionnement interne du courtier.
Le conseiller Cafpi est mandataire de Cafpi qui lui reverse un pourcentage sur les honoraires et commissions banques.
peut être pas sur les frais de dossier.
mais de toute façon, l'ensemble est bien signalé comme ne pouvant donner lieu à perception que s'il y a déblocage des fonds donc utilisation du prêt mis en place par le courtier.
il n'est pas fait mention de frais de "conseil indépendant en crédits" donc pour moi c'est clean au niveau mandat.
Cdt
 

baboune

Modérateur
Staff MoneyVox
Lorsque j'aurai un peu de temps je vais ouvrir une discussion informative pour expliquer la différence entre "mandat de courtage " et "mandat de conseil indépendant en crédit"

Triaslau a parfaitement raison, on constate de + en + de courtiers qui font signer les deux mandats alors que cela n'est pas autorisé par la réglementation.
bref ils gagnent à tous les coups.
certains on le culot du reste de réclamer le cumul des 2 mandats....

Cdt
 

Triaslau

Contributeur régulier
çà sera intéressant; le mandat de conseil adossé au mandant de courtage est vraiment une zone grise pour moi. J'aimerai qu'on ait le temps de se pencher dessus car au moins l'esprit de la loi est contourné.
Ici j'étais plus inquiet car on parlait bien de frais de constitution de dossier et j'avais le sentiment que c'était des frais que le courtier faisait payer pour préparer un beau dossier à la banque, ce qui n'est pas gris du tout :)
Ravi de me tromper sur ce cas.
 
Haut