grand débat national

quels sont selon vous les impots qu'il faut baisser en priorité

  • l'IR

    Votes: 14 31,8%
  • la TVA

    Votes: 8 18,2%
  • la CSG

    Votes: 21 47,7%
  • l'IFI

    Votes: 2 4,5%
  • TOUS

    Votes: 7 15,9%
  • oh non , pitié Buffeto pas un sondage par jour

    Votes: 3 6,8%
  • s'en fout car est résident monégasque ...

    Votes: 3 6,8%

  • Total de votants
    44
  • Sondage fermé .

Manu215

Contributeur régulier
Mouais bof... Pas de solutions apportées, ni générales, ni concrètes.

En revanche, cet article est très paradoxal dans sa présentation : dans le préambule on comprend que là où la dépense publique dépasse la moyenne des PIB européens, c'est encore là où la qualité reste encore le plus au rendez-vous.
Pour en revenir encore à la santé, je ne connais aucun français qui part chez nos voisins pour se faire soigner. Ca doit sûrement exister, mais ils ne sont pas légions. Par contre, nos voisins viennent en nombre chez nous (ceux qui peuvent tout payer bien sûr), à commencer par les italiens, les anglais et un peu les allemands.
Mais pour l'éducation, là où la France dépense en-dessous de ses voisins, voilà que nos têtes blondes ont un niveau très médiocre par rapport à leurs petits voisins (n'est-on pas passé avant dernier des pays Européens récemment?).

Je n'en tire aucune conclusion, je constate les faits.
Et pourtant, il faut bien changer les choses et je n'ai aucune idée de comment pour mécontenter le moins de catégories sociales possibles, tout en gardant au moins les meilleures prestations publiques, et en augmentant celles des moins bonnes. C'est un vrai casse-tête, mais je ne suis pas compétent pour proposer une quelconque solution.

C'est bien beau de râler comme un GJ, mais que peut-on proposer comme solution réaliste? (réaliste ça veut dire qu'à coup sûr, ça se concrétise de manière consensuelle...).

C'est souvent ce que je dis quand on vient râler dans mon bureau, je réponds toujours : "OK, et toi, tu proposes quoi comme solution réaliste?" Et là silence. Ou alors n'importe quoi genre GJ...;)
 

moietmoi

Top contributeur
Une réponse à côté de la plaque et volontairement ad hominem : "si ça ne te plait pas tu t'en vas"
Il est fort probable que tes mots aient dépassé tes idées, lorsque tu parle de pays foutu et que tu voulais juste dire qu'on est pas dans le bon chemin... c'est une autre histoire;
C'est pourquoi j'ai dit: si tu parles sérieusement en disant "ce pays est foutu", même type de phrase que "ça pue la France", dans ce cas , c'est la personne émettrice qui rompt, mais juste, il faut rompre honnêtement;

Quant à renoncer à certaines prestations, il faudrait a minima ne plus contribuer en retour. Or vous savez comme moi que ce n'est pas possible et que l'État français veille à ce que tout le monde participe, de gré ou de force, même si aucun contrat n'a été signé.
Pour sûr , c'est la constitution : république une , indivisible, laique, démocratique et SOCIALE, .....
Tout citoyen doit la respecter, tu as le droit de vouloir en changer;
C'est pourquoi je citais la ceinture de sécurité en voiture, sans jeu de mot; l'état décide de restreindre la liberté individuelle pour la défense de l'individu, à son corps défendant;

Et comme chaque Français a globalement l'impression de participer déjà trop
Le crois tu vraiment? Ne crois tu pas que c'est un snobisme , pour ceux qui de toute façon ne comptent pas, de râler pour paraître dans la caste de leurs pairs.?
Personnellement, je ne suis pas à ce niveau, mais je trouve que ma participation globale est modeste; il est vrai que j'ai vécu ici ,en France, les tranches d'imposition à 64%;

la puissance publique dépense de plus en plus d'argent pour des performances de moins en moins bonnes. !
Je ne suis pas sûr que ce type de phrases prenne en compte la réalité:
Pour une prestation extérieurement égale, de nombreux facteurs viennent renchérir le coût:
Par exemple;
l'élévation de la demande vers le risque 0, implique le renforcement des normes et des contrôles et renchérit le coût d'une même prestation;
Un kilomètre de route à construire, même avec les progrès réalisés, est forcément intrinsèquement plus cher lorsque l'on étend un bitume anti glisse et avec des systèmes de protections intégrés que si on goudronne simplement..
La recherche rend plus rapidement les instruments en production(médicaux ou autres) obsolètes, bien avant qu'ils ne soient comptablement amortis;
Qui pourrait penser que l'on pourrait traiter à iso budget les populations scolaires autrefois beaucoup plus homogènes;
Comment pourrait on répondre aux besoins de sécurité du territoire, dans le monde actuel sans avoir un budget croissant et en engageant des investissements de recherche stratégique autrement plus important qu'auparavant;
..... bref il apparaît normal que les prélèvements soient en hausse... ce qui n'empêche pas de viser la qualité
 

Tomas466

Contributeur régulier
On va aller loin avec les GJ :

(...) Parmi les mesures proposées par les invités, la hausse du Smic à 1 800 € brut, la suppression de la CSG pour les retraites de moins de 2000 euros par mois, ou encore la création d’un ministère pour les retraités. (...) Sans surprise le retour de l’ISF, la remise à plat de toutes les niches fiscales ou encore le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi réservé au PME et TPE font partie des propositions qui sont retenues par le public. Mais d’autres mesures plus surprenantes seront aussi proposées au gouvernement, comme la révision des cycles horaires de la police ou encore la mise en place de peine de prison pour les fraudeurs fiscaux. Enfin, les deux propositions qui ont le plus séduit sont la TVA à 0 % pour les produits de première nécessité et l’augmentation de 2 % à 4 % du budget des hôpitaux. Preuve que le pouvoir d'achat et la santé font partie des préoccupations des citoyens. (...)

On veut encore plus du pognon des autres et on veut en payer moins !

Le socialisme à la française a encore de beaux jours devant lui...

Le crois tu vraiment? Ne crois tu pas que c'est un snobisme , pour ceux qui de toute façon ne comptent pas, de râler pour paraître dans la caste de leurs pairs.?
Personnellement, je ne suis pas à ce niveau, mais je trouve que ma participation globale est modeste; il est vrai que j'ai vécu ici ,en France, les tranches d'imposition à 64%;
Il y a quelques années, j'avais déterminé que 60% de ce que je coûtais à mon employeur était prélevé par la sphère publique d'une façon ou d'une autre (cotisations, IR, TH, TF, TVA, CSG, PS, taxes sur le carburant, l'énergie, etc.). Je précise : pas un taux à 60% pour une tranche donnée de l'IR, mais 60% de la *totalité* du superbrut et de quelques revenus annexes.

Vous n'avez pas répondu concernant le fait de prendre l'argent où il est : où voulez-vous le prendre ?
 

moietmoi

Top contributeur
Vous n'avez pas répondu concernant le fait de prendre l'argent où il est : où voulez-vous le prendre ?
Je note que tu n'as pas répondu à mon argument montrant que les budgets à service constant sont automatiquement plus élévés avec les progrès et les exigences de sécurité de la société, je vais essayer de répondre à ta question:

-Instaurer la règle sarko-melencho-américaine;
où qu'il soit dans le monde, celui qui détient la nationalité Française est soumis à l'IR et éventuellement isf/ifi Francais suivant la règle différentielle: calcul dans son pays de l'impot dû, et règlement en France, le cas échéant du différentiel par rapport à l'impôt qu'il aurait payé en France;

-Instaurer une vraie règle contre les paradis fiscaux: une simple loi indiquant que jusqu'au 1 er janvier 2020 toute personne ou société rapatriant des fonds illégaux en France, ne sera soumis qu'à l'impôt juste;
Passer cette date toute découverte de fonds illégaux entrainent la simple CONFISCATION des fonds:
je t'assure que Cahuzac et des milliers d'autres rapatrieraient immédiatement leurs fonds, par peur de tout perdre lors d'un changement d'alliance entre la france et la banque considérée;

-Décider que les peines de prison de moins de 2 ans pour les condamnés fiscaux seront effectivement effectuées et non aménageables;
-Interdire toute fonction payée au dessus du smic à toute personne ayant lutter contre son pays en fraudant le fisc (particulier ou entreprise)ou la sécurité sociale(particulier ou entreprise) pour une valeur entrainant un manque à gagner de plus de 5000 euros; les entreprises ne feraient plus le chantage à la sécu.. ils peuvent avoir la fonction, mais pas la paye qui est reversée à l'état pour ce qui est au dessus du smic

-remettre en place les 14 tranches; je ne vais fixer les tranches mais il me semble que se fixer que tout ceux qui ont un revenu imposable de foyer fiscal inférieur à 8000 euros net devraient payer moins d'impôts soit grosso modo en dessous de 100 000 annuel; avec un dégressivité forte; puis à l'opposé les foyers qui ont plus de 1 millions d'euros de revenu net devraient être amenés à nettement plus contribuer; Ceci fondé sur le Revenu de référence;
-Instaurer un isf commençant à 10 millions d'euros en intégrant les oeuvres d'art , sauf celles mises à disposition permanente des musées, expositions... Exonérer d'isf les plus values de vente d'entreprises complète qui sont réinvesties dans les 3 ans dans une entreprise françaises quelque soit la forme;
-Imposer de manière différentielle les plus values des fonds investis dans les entreprises en fonction de la durée d'investissement de façon à éviter les fonds rapaces; (au dessus de 5 millions d'investisssement)

bref de l'argent , il y en a...... ce n'est pas un problème...
 
Dernière modification:

mvhrb888

Contributeur régulier
(désolé d'intervenir dans votre discussion ;))

Le reste est trop complexe pour moi. En revanche, ça :
-Imposer de manière différentielle les plus values des fonds investis dans les entreprises en fonction de la durée d'investissement de façon à éviter les fonds rapaces; (au dessus de 5 millions d'investisssement)
c'est une excellente idée ! Et sans oublier la TTF.
Je trouve incroyable que la TTF s'applique à ceux qui achètent pour garder leurs titres, alors qu'elle épargne les aventuriers de l'Intraday, qui n'en ont rien à cirer de l'entreprise concernée.
 

Tomas466

Contributeur régulier
Je note que tu n'as pas répondu à mon argument montrant que les budgets à service constant sont automatiquement plus élévés avec les progrès et les exigences de sécurité de la société
Les normes étant décidées par l'État lui-même, c'est amusant de voir cet argument arriver dans le débat pour justifier davantage de dépenses de l'État.

Pour le reste, je maintiens ce que j'ai déjà écrit plusieurs fois, et je doute que vous puissiez me contredire objectivement :

- l'éducation est tellement à la traine que la France perd régulièrement des places dans les classements internationaux tellement le niveau baisse
- la volonté d'entreprendre est sévèrement punie par un délire de taxes, de formulaires et autres joyeusetés administratives sans nom ("«Notre législation du travail est devenue illisible», répète François Hollande" (qui n'a rien fait pour changer quoi que ce soit))
- le service public de santé rembourse de moins en moins bien, les urgences sont saturées, les personnels ne sont pas payés à la hauteur de leur investissement (lire plus haut)
- les transports publics augmentent leurs tarifs plus que l'inflation chaque année pour un service qui se restreint chaque année
- les pensions de retraite sont peu revalorisées, certaines caisses de retraite minimisent les points attribués avec la complicité de l'État
- les services de proximité disparaissent petit à petit dans les secteurs les moins denses
- la sécurité la plus élémentaire n'est plus assurée dans de nombreux quartiers émotifs sensibles
- la justice met trois ans à juger la moindre affaire, les tribunaux sont totalement engorgés
- les aides aux entreprises ou au logement sont analysées comme peu utiles et entrainent de nombreux effets pervers (comme toute subvention)
- le système de redistribution est si généreux qu'il faut mieux rester chez soi et toucher des aides dans de nombreux cas plutôt que de travailler et d'apporter sa pierre à l'édifice...

Sinon je résume vos idées : 1/ faire payer les autres davantage, 2/ faire payer les autres davantage, 3/ faire payer les autres davantage et faire en sorte que moi je règle moins d'IR grâce à des tranches revues qui m'arrangent (vous ne l'avez pas écrit mais tout le monde a compris).

bref de l'argent , il y en a...... ce n'est pas un problème...
Il y en a toujours pour les socialistes qui ne manquent pas de justifications pour le prendre...

Je note pour ma part que vous n'avez rien dit concernant le fait que 60% de mes revenus sont déjà captés par la puissance publique (et on ne parle pas d'une rémunération exceptionnelle, loin de là !). Sans doute que ce n'est pas assez pour vous ? :)
 

moietmoi

Top contributeur
Sinon je résume vos idées : 1/ faire payer les autres davantage, 2/ faire payer les autres davantage, 3/ faire payer les autres davantage et faire en sorte que moi je règle moins d'IR grâce à des tranches revues qui m'arrangent (vous ne l'avez pas écrit mais tout le monde a compris).
j ai proposé des solutions complètement en dehors de moi, personnellement je le redis je trouve ma contribution aux impots trop modeste; ça fait 3 fois dans le fil de la discussion, tu ne comprends pas du tout , à mes yeux ce qu'est un citoyen: réfléchir non pas en fonction de son intérêts propre mais pour l'intérêt général;
j'ai seulement l'impression que tu n'as pas lu mes solutions;
-résumé:
-abolir la possibilité d'utiliser les paradis fiscaux
- punir les fraudeurs
- un Francais reste un contribuable pour les impots où qu'il soit
_ un IR plus faible pour 95% de la population
-un isf épargnant les créateurs de richesse en France et en touchant que les +10 millions dormant;
qu'en penses tu?

que penses tu du port obligatoire de la ceinture de sécurité?
 

Manu215

Contributeur régulier
...réfléchir non pas en fonction de son intérêts propre mais pour l'intérêt général
Cette phrase est LA phrase clé qui définit pour chacun d'entre nous la façon doit se conçoit la société dans laquelle on veut vivre. Et de là, découle notre consentement à l'impôt ou pas.
Après, on peut nuancer pour ne pas rester dans un schéma manichéen.
 

paal

Top contributeur
Tu ne comprends pas du tout , à mes yeux ce qu'est un citoyen: réfléchir non pas en fonction de son intérêts propre mais pour l'intérêt général
Perso, cela allait sans le dire, mais il semble que le graver au burin dans le granit soit une étape parfois indispensable ...

J'ai seulement l'impression que tu n'as pas lu mes solutions - résumé :
1 - abolir la possibilité d'utiliser les paradis fiscaux
2 - punir les fraudeurs
3 - un français reste un contribuable pour les impôts où qu'il soit
4 - un IR plus faible pour 95% de la population
5 - un isf épargnant les créateurs de richesse en France et en touchant que les +10 millions dormant;
qu'en penses tu ?
On va dire que la France tente d'accueillir des détresses humaines, mais a beaucoup de mal à conserver ses créateurs, lesquels s'expatrient, quelles qu'en soient les raisons, et de façon plus ou moins définitive ...

On peut y ajouter le constat que les citoyens de France n'ont plus confiance en leurs dirigeants, et que lorsque l'on en est à ce stade, il convient de se demander si ces citoyens croient encore en leur pays ; en réfléchissant aux solutions sur le vote, j'ai repris les données électorales des 9 sièges de députés du département dans lequel je réside ; et le résultat, c'est que tout les candidats élus l'auront été avec une abstention moyenne de 58% ... oui, oui, vous lisez bien !!
Et on voudrait nous faire croire que ce sont nos représentants ?
Sur ces bases là, ce n'est pas mon avis, c'est juste une courroie de transmission ...

Avec un post distinct, je vais vous donner mon sentiment sur vos propositions, et surtout sur leurs possibles conséquences ; mais je donne alors la priorité, à une généalogie d'un possible cousin, qui réside maintenant au Canada ; et vous savez pourquoi ?

Simplement parce qu'il a formé un foyer avec une ressortissante canadienne, qu'il aura eu des enfants, avant que la France ne découvre la coutume qu'ont (depuis fort longtemps) les espagnols en matière de transmission du nom patronymique ; et bien la France aura alors très strictement refusé la juxtaposition des deux noms ; résultat, le membre français du couple a émigré au Canada (Québec francophone), et j'ai bien l'impression que c'est plus que définitif ; or c'est très probablement un cousin, fut-il éloigné, et notre foyer d'origine est le même : le Perche ....

Et des situations du genre, je peux vous en apporter plus que vous n'en accepteriez ...

Que penses-tu du port obligatoire de la ceinture de sécurité ?
Lorsque son introduction fut faites, nous étions à l'étranger, et plus précisément en Afrique noire ; il y avait même des panneaux publicitaires indiquant CEINT et Sauf !

Bien entendu, j'ai vécu cela de là-bas, alors qu'il devenait difficile d'équiper des véhicules qui ne disposaient pas de cette innovation ; je me souviens d'un directeur qui s'était fait établir un certificat médical indiquant que le port de ceinture lui était contre-indiqué ....o_O
 
Dernière modification:
Haut