ASML Holding N.V. - NL0010273215 ASML

NO2256

Contributeur
ASML Holding est présente dans plusieurs fonds que je détiens, dont Pluvalca Disruptive Opportunities, c'est donc une excellente nouvelle que j'attendais ;)
 

ludiloc

Membre
ASML a bien chuté .. avec un PRU à 586 euros je suis tentée d'en racheter, mais à quel prix ? Je ne sais pas si elle peut encore baisser ou non.
C'est une entreprise que je compte garder sur du LT mais elle constitue déjà une part importante de mon portefeuille. Je suis donc un peu perdue :/

Pour info, sur twitter, le compte investiforum a partagé une fiche d'analyse que je vous partage. J'ai trouver ça intéressant et très complet ;)
https://investiforum.fr/fiche-action-asml/
 

Luce-ming

Membre
Bonsoir,

Comme l'explique l'article ci joint, il y a un lien entre la guerre en Ukraine et la production de semi conducteur. En effet, les usines produisant 90 % du gaz neon consommé au niveau mondial se situe en Ukraine et sont à l'arrêt.

Ce fait a peut être une incidence sur les commandes de machines que vend ASML holding et donc sur la baisse de la valeur de son action.

 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
En effet, les usines produisant 90 % du gaz neon consommé au niveau mondial se situe en Ukraine et sont à l'arrêt.
Bonsoir,

Je sais bien qu'une usine de purification des gaz est longue et complexe à construire mais un acteur comme Air Liquide ou Linde peut essayer d'augmenter sa production de néon. Air Liquide semble maitriser cette technologie.
 

Luce-ming

Membre
Merci @Jeune_padawan . C'est fort intéressant. Je pensais que le gaz neon était extrait du sous sol ukrainien. En fait, pas du tout!
Doonc à moyen/ long terme ce n'est pas un problème. Par contre, à l'échelle d'anticipation de la bourse, c'est peut être un souci.
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
En fait, pas du tout!
Non apparemment il est extrait de l'air liquéfié.
Doonc à moyen/ long terme ce n'est pas un problème. Par contre, à l'échelle d'anticipation de la bourse, c'est peut être un souci.
A long terme les industriels pourraient construire des unités de production. Mais est ce que cela en vaudrait le coût d'un point de vue économique ? Car les 2 entreprises ukrainiennes semblent produire du néon très pur et relativement bon marché (pour ce type de produit).

Cela dépendra de la situation en Ukraine sachant qu'une des 2 entreprises (Ingaz cité dans votre article Zdnet) est située à Marioupol à quelques kilomètres de l'aciérie/complexe sidérurgique (merci google maps). L'autre est à Odessa.

A court terme les fondeurs de semi-conducteurs ont des stocks de néon donc cela devrait être gérable mais à moyen terme la question se pose:unsure:.
 

Atys

Contributeur régulier
Théoriquement les russes vont attaquer odessa a un moment ou à un autre pour constituer la "nouvelle russie" (oblasts du sud russophones) donc ca craint...
 
Haut