Se séparer à cause de l'argent

amandelen

Membre
merci de ne pas généraliser car chaque cas est particulier et la manière d'agir ne dépend pas du sexe homme ou femme .
C'est pour cela que j'avais écrit "(homme ou femme)" juste avant. Mais comme je suis hétéro, je ne peux que me méfier des hommes de ce point de vue là. Mais je comprends votre réaction et je m'excuse pour ma phrase maladroite.

J'ai aussi une question qui me vient à propos de la pension. Si plus tard, il demande la garde alternée et une pension, on est bien d'accord que le fait que j'ai tout payé (pour lui et les enfants) pendant 5 ans depuis la naissance de l'ainé ne va pas trop compter ? Parce que le juge pourrait très bien me répondre : "OK mais mais vos enfants ont le droit d'avoir un bon niveau de vie chez leur père"

J'ai vraiment l'impression de m'être faite complètement arnaquer. Tout payer, supporter toute la charge mentale de la famille pendant 5 ans et me retrouver à lui payer une pension plus tard. J'ai fait une erreur de jeunesse.

Je suis consciente que j'ai aussi ma part de responsabilité dedans. Le sujet de la gestion de l'argent a été un peu tabou pour moi, j'avais honte de lui en parler car il n'avait rien. Je n'osais même pas le secouer pour les renouvellements de la demande de bourse les premières années. Mais c'était pas à lui aussi de s'investir dans sa famille ?
 

niklos

Contributeur régulier
J'ai aussi une question qui me vient à propos de la pension. Si plus tard, il demande la garde alternée et une pension, on est bien d'accord que le fait que j'ai tout payé (pour lui et les enfants) pendant 5 ans depuis la naissance de l'ainé ne va pas trop compter ?

Exact. La pension est là pour que les enfants aient le même niveau de vie des 2 côtés. Rien d autre
 

C6BIEN

Contributeur
Ah la vie est une comédie humaine (dans le désordre ça marche aussi)
Si tu cherches une réponse pratique, la pension alimentaire pour les enfants est la seule choses qui te permettra de t''en récupérer une sorte de retour d'investissement... mais sache que le juge se base sur la capacité du père( dans ton cas j'imagine que tu auras la garde) à payer la pension par rapport à ses revenus et ses charges.
En d'autres termes, plus il gagnera bien sa vie, plus tu pourra demander une réévaluation de la pension alimentaire.
Si tu passes en garde alternée, ben ça se gatte car là il s'agit d'un équilibre.... entre les revenus de chacun et souvent la pension n'est plus la même, voire il n'y en a plus si les salaires de part et d'autre sont quasi identiques.
Dis toi que le pire n'est pas d'avoir perdu de l'argent et de la sueure, mais peut être que tu continuera à être obligée de voir cet homme et qu'il te rappellera tous les sacrifices faits
 
Bonjour et bon courage dans cette grande étape de votre vie (je suis passée par là avec 2 enfants en bas âge aussi).
Quand nous nous sommes séparés, j'ai mis 450km entre nous 2 pour éviter le côté parasite. Il m'en a voulu mais c'était nécessaire à ma reconstruction. Et il n'a entamé aucune démarche pour quoique ce soit (des mots , toujours des mots, encore des mots).
Avancez à votre rythme, ne l'attendez plus, prenez vos décisions pour votre bien et vos enfants. Si il n'est pas capable de résilier son télépéage ou de monter un dossier de bourse vous ne risquez pas grand chose quant aux actions qu'il pourrait prendre.
Juste un conseil: mettez tout en œuvre pour garder des relations apaisées, que vos enfants maintiennent un lien avec leur père - même si la volonté en face n'est pas évident - Restez dans la bienveillance!
Après quelques années, tout le monde en sort grandit et vos enfants sentiront et verront les efforts.

Et! les questions de pension alimentaires ont pendant longtemps pollué nos relations (vous savez, la mégère/sorcière qui mendie de l'argent en début de CHAQUE mois - le culot!!- et puis le 15 parce qu'elle a rien vu...et puis le 25 parce que sur un malentendu peut- être quuuuuueee). Depuis la CAF se substitue à lui...nous ne parlons plus d'argent et c'est bien mieux!
 
Bonjour. PMR 80% et ma femme « normale », elle aurait pu me quitter il y a 35 ans. Gagnant plus qu’elle avant, je me retrouve maintenant avec ~smic comme invalide à la maison.
Bon nombre de fois avons-nous pensé à divorcer pour justement bénéficier des aides financières pour moi… L’état calcule peu pour savoir si vous cumulez 2 revenus plutôt qu’un imposable. Vous payez, c’est bien.
Et c’est à deux que l’on pense finir un jour, sans chercher à savoir qui gagne plus que l’autre…
L’argent ne fait pas le bonheur !
 

jp19

Contributeur régulier
Bon nombre de fois avons-nous pensé à divorcer pour justement bénéficier des aides financières pour moi…
La majorité des aides ne tient pas compte du statut marital, mais du foyer : si tu vis sous le même toit que ta femme, marié pacsé union libre ou célibataire au niveau des impôts, la CAF (*) te considère en couple, elle prend les revenus du couple, et tu n'as plus droit à rien (je suis confronté au même problème que toi, à ceci près que, déjà, moi c'est beaucoup moins grave que toi, et que c'est un peu moins de 500 euros que la CPAM m'accorde généreusement)

(*) Je dis la CAF, mais c'est pareil pour un peu toutes les aides quelles qu'elles soient. A chaque fois que j'entends parler d'une aide "pour les plus précaires / les plus fragiles / les plus démunis" (rayer la mention inutile lol), systématiquement je passe à côté ^^
 
Bonjour. PMR 80% et ma femme « normale », elle aurait pu me quitter il y a 35 ans. Gagnant plus qu’elle avant, je me retrouve maintenant avec ~smic comme invalide à la maison.
Bon nombre de fois avons-nous pensé à divorcer pour justement bénéficier des aides financières pour moi… L’état calcule peu pour savoir si vous cumulez 2 revenus plutôt qu’un imposable. Vous payez, c’est bien.
Et c’est à deux que l’on pense finir un jour, sans chercher à savoir qui gagne plus que l’autre…
L’argent ne fait pas le bonheur !
Je pense que, malgré le titre du poste, ce n'est définitivement pas l'argent qui les sépare mais un manque évident d'engagement et d'implication
 
Haut