McPhy Energy - FR0011742329 MCPHY

Julien954

Contributeur régulier
Vidéo intéressante qui du coup me fait douter sur la viabilité de l'hydrogène... (risque d'explosion, rendement, coût, poids supplémentaire, réseau à développer, production, ...).

Par ailleurs, le présentateur ne m'a pas l'air super net avec ses formations et actifs anti-fragile après avoir regardé quelques unes de ses vidéos.
 

Beargent

Contributeur régulier
Oui comme toutes techno il y a des inconvénients.

....maîtrisé avec le temps et l améliorations de cette même techno...

Vous vous rappeler des batteries qui gonflent et pêtent à l’oreille de l’utilisateur ?
 

Toward

Contributeur régulier
Par ailleurs, le présentateur ne m'a pas l'air super net avec ses formations et actifs anti-fragile après avoir regardé quelques unes de ses vidéos.
Exact, il faut faire attention avec lui, il n'est pas loin de l’appellation "collapsologue". Il dit parfois des choses intéressantes mais c'est souvent très biaisé et pas forcément très objectif.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Vidéo surtout manifestement anti hydrogène!
Risque d'explosion?
Certainement pas dans la voiture. Il faut un espace confiné pour que l'hydrogène explose.. Sinon, il s'échappe. C'est d'ailleurs le principal problème avec l'hydrogène : Eviter de le perdre!!
Le poids?
Une voiture à batteries est plus lourde qu'une voiture à hydrogène.
Il faut, dixit les experts du sujet, 1kg de batterie par km à parcourir.
Si on veut 500km d'autonomie, il faut 500kg de batteries.
1kg de H2 permet de parcourir 100km.
Il faut donc 5kg de H2 dans un réservoir de 125 l pesant 130 kg + 100 kg de PAC = 225kg.
On ne parlera pas du temps de recharge : 5 minutes pour le H2...

La vidéo est d'ailleurs très hypocrite au sujet des infrastructures.
Effectivement, c'est le point noir, pour l'instant, de l'hydrogène puisque les infrastructures n'existent pas. Tout est à faire.
Mais, dire que l'électricité étant présente dans toutes les maisons résout le problème de la recharge est un peu fort.
Tout le monde n'habite pas en maison individuelle. Et même en maison individuelle... Non seulement il faut installer une borne, mais en plus il faudra sans doute changer de contrat. Ce qui a un coût!

Quant au rendement. Il est moins bon en hydrogène.. Mais le problème n'est pas celui du rendement, sinon le nucléaire n'est pas rentable non plus, ni le pétrole.
Le problème est que nous sommes engagés dans une phase qui doit nous amener à la neutralité carbone en 2050.
Et il ne sera pas possible d'y arriver avec les seules batteries en guise de solution.
Des trains (construits par Alstom) parcourent 1600km en utilisation commerciale en Allemagne.. Ce n'est pas une autonomie virtuelle calculée dans des conditions tellement avantageuses que jamais elles ne se rencontreront en réalité. C'est du réel.
Des poids lourds de 44 tonnes, et d'une autonomie de 800km, vont bientôt rouler en France.
Et là, la batterie ne permet pas de le faire.
Il n'y a que l'hydrogène pour le faire à partir d'énergies renouvelables. Il y a un coût, une gigantesque infrastructure à développer :
Tant mieux, c'est du boulot pour des travailleurs et moi, j'investis dans la filière..
Il y aura des améliorations des systèmes. Le prix va diminuer et rendre largement compétitif l'hydrogène.
Je pense que les politiques l'ont enfin compris.
Arguments des uns et des autres, je m'en moque pas mal du moment que j'ai un véhicule qui n'est pas un frein à ma mobilité et qui a une signature carbone à 0.
 

mvhrb888

Contributeur régulier
On dirait que Poam est enthousiaste pour l’hydrogène.
Et que cet enthousiasme est contagieux, pire que le covid.
Et dire que j’hésitais au début à ouvrir une file de discussion pour McPhy, petite entreprise insignifiante...
 

wwolf1

Contributeur
Un article interessant ici (pour les abonnes). Je n'ai pas reussi a le lire pour l'instant.
 
je savais pas trop où le mettre ! si vous voulez déplacé le post...

PARIS (Reuters) - Airbus (PA:AIR) travaille sur trois concepts d'avion à hydrogène, avec l'ambition d'être le premier constructeur à mettre en service un tel appareil en 2035, déclare Guillaume Faury, le président exécutif de l'avionneur européen dans un entretien au journal Le Parisien/Aujourd'hui en France daté de lundi.

Le premier concept est un avion de configuration classique pouvant aller jusqu'à 200 places avec un rayon d'action permettant de faire plus de 3.500 km, explique-t-il.

Le deuxième concept sera un avion à hélice, pouvant embarquer environ 100 passagers, pour des trajets plus courts tandis que le troisième concept repose sur le principe d'une aile volante d'environ 200 places qui permet d'étudier une configuration complètement différente pour le stockage de l'hydrogène et la propulsion.

"Nous pensons que ces trois concepts préfigurent ce à quoi pourrait ressembler le premier Airbus zéro émission", explique-t-il.

"Il nous faut encore cinq ans pour mettre en compétition plusieurs technologies, les maturer et choisir la meilleure pour l'avion. Il nous faudra ensuite deux ans pour trouver les fournisseurs, les sites industriels, etc. Donc, la mise en programme est prévue aux environs de 2028", indique le dirigeant.

"Notre ambition est d'être le premier constructeur à mettre en service un tel appareil en 2035", ajoute-t-il.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
21€, c'était au + bas.
Mouvement général sur les valeurs H2O
McPhy -10%
ITM Power -7%
NEL -16% (renforcé ce matin, pour ma part)
PowerCell -7%
Ceres Power -10%
AFC Energy -6%
Manque les US : Ballard et Plug Power cet après-midi.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
je savais pas trop où le mettre ! si vous voulez déplacé le post...
Je l'ai copié dans la file Airbus.
Je laisse celui-ci ici pour le rapport à l'hydrogène.
Pour le fun, une vue d'artiste de l'un des 3 projets d'avion H2O d'Airbus.
C'est celui qui est le plus innovant, visuellement parlant :

1600690934780.jpeg
 
Haut