Les offres avec prime(s) pour assurances-vie

Sm1le22

Contributeur régulier
C'est quand même un petit abus de langage. Disons que tu as un cadeau de 100 en laissant 300 sur le compte.
Et des cadeaux Bourso depuis le début de 2021, il y en a eu beaucoup quand même !
En tant qu'investisseur je préfère raisonner comme ça. Mais en effet Boursorama est plutôt généreux.


Avec par exemple 2100€ de prime de parrainage reçu depuis Janvier 😂
 

Ezerian

Contributeur régulier
En tant qu'investisseur je préfère raisonner comme ça. Mais en effet Boursorama est plutôt généreux.


Avec par exemple 2100€ de prime de parrainage reçu depuis Janvier 😂

2100 € brut, il faut payer les impôts après lorsqu'on commence à toucher beaucoup de primes de parrainage.
 

Sm1le22

Contributeur régulier
2100 € brut, il faut payer les impôts après lorsqu'on commence à toucher beaucoup de primes de parrainage.
Auriez vous justement des détails concernant les seuils d'imposition des primes de parrainages ?

Qui de la rétrocession d'une partie de nos primes?


Le sujet semble flou et je ne trouve pas de réponse clair et concise.


Même après avoir apeller 5 personnes différentes chez l'administration fiscale la question semble flou et ils ne savent pas quoi répondre. Ils disent " tant que ce n'est pas votre activité principale" il n'y a pas besoin de déclarer.


Donc tout ça ne m'aide pas 😅


Si quelqu'un aurait la réponse je serais ravis 😇
 

Florent59

Contributeur régulier
La réponse a déjà été donnée. Au risque de me répéter :
Il faut faire une demande de rescrit fiscal début janvier en indiquant les sommes perçues et sous quelles formes (cash, points cadeau...)
Ensuite l'administration formulera une réponse définitive qui lui sera opposable.
C'est la seule vraie solution pour sortir du flou.
En cas de contrôle fiscal, si l'administration fiscale a répondu via le rescrit que ce n'était pas imposable, ça a valeur de preuve et empêchera l'administration de sanctionner pour ça.
Alors que les appels téléphoniques, n'ont aucune valeur, "oui mais on m'a dit au téléphone que ce n'est pas imposable" ce n'est pas recevable et ça n'empêchera pas le contrôleur de sanctionner. Idem pour un mail ou un message envoyé via impôts.gouv... seul le rescrit a valeur de preuve et permet de se prémunir d'un changement d'avis de l'administration.
NB : je travaille pour l'administration fiscale
 

Sm1le22

Contributeur régulier
La réponse a déjà été donnée. Au risque de me répéter :
Il faut faire une demande de rescrit fiscal début janvier en indiquant les sommes perçues et sous quelles formes (cash, points cadeau...)
Ensuite l'administration formulera une réponse définitive qui lui sera opposable.
C'est la seule vraie solution pour sortir du flou.
En cas de contrôle fiscal, si l'administration fiscale a répondu via le rescrit que ce n'était pas imposable, ça a valeur de preuve et empêchera l'administration de sanctionner pour ça.
Alors que les appels téléphoniques, n'ont aucune valeur, "oui mais on m'a dit au téléphone que ce n'est pas imposable" ce n'est pas recevable et ça n'empêchera pas le contrôleur de sanctionner. Idem pour un mail ou un message envoyé via impôts.gouv... seul le rescrit a valeur de preuve et permet de se prémunir d'un changement d'avis de l'administration.
NB : je travaille pour l'administration fiscale
Merci Florent, effectivement on avait déjà eu cette discussion auparavant.

Dernière question concernant cela :

Dans les sommes perçues que j'indique lors de la demande du rescrit fiscale, dois-je donner la somme totalement perçu ou la somme net de retrocession au filleul ?


C'est également cela qui est assez flou.
 
Haut