Hermès - FR0000052292 RMS

Sm1le22

Contributeur régulier
Eurofins a divisé, et le cours a baissé.
Un prix moindre attire de nouveaux investisseurs... Quand d'autres en profitent pour alléger un peu.
Je préfère que ça reste ainsi.
1000€ pièce, c'est un joli chiffre, je trouve!!
Oui mais je pense au futur! Dans 3 ans à 3000€ ca commencera à faire chère :ROFLMAO: :ROFLMAO:
 

Persiflore

Contributeur
Eurofins a divisé, et le cours a baissé.
Un prix moindre attire de nouveaux investisseurs... Quand d'autres en profitent pour alléger un peu.
Je préfère que ça reste ainsi.
1000€ pièce, c'est un joli chiffre, je trouve!!
Cher poam, pensez aux petits investisseurs, eux aussi veulent leur petit goût de luxe dans le portefeuille 😉
 

Toward

Contributeur régulier
En effet, sauf que l'or devrait baisser sensiblement d'une façon quasi certaine dans les mois prochains avec une remontée des taux d’intérêt et de l'inflation.

Le gold est négativement corrélé aux taux réels qui est égal à [(1+taux intérêt)/(1+inflation)-1], et non aux taux d'intérêts (taux directeurs des banques centrales).

Et l'inflation (+ baisse du dollar) est théoriquement un puissant moteur pour l'or.

Maintenant alors qu'il devrait monter il consolide, mais c'est lié à la monté des cryptos qui supplante le gold pour le moment.
 

titif0u

Contributeur régulier
En effet, sauf que l'or devrait baisser sensiblement d'une façon quasi certaine dans les mois prochains avec une remontée des taux d’intérêt et de l'inflation.

???? A quel titre vous affirmez cela ?

Aux dernières nouvelles, et de ce que j'en sais (c'est à dire peu de choses), les banques centrales sont plutôt pour maintenir leur taux directeurs au minimum.... et ce pendant tout le temps qu'ils estimeront nécessaire.
Concernant l'inflation, il faudrait qu'il y est une forte et soudaine de reprise de la consommation....

Sauf, que à priori, on se dirige vers un schéma classique: Crise sanitaire > Crise économique > Crise sociale
 

Theblueline

Contributeur régulier
les banques centrales sont plutôt pour maintenir leur taux directeurs au minimum.... et ce pendant tout le temps qu'ils estimeront nécessaire.
Concernant l'inflation, il faudrait qu'il y est une forte et soudaine de reprise de la consommation....

Pour ma part, (ce n'est qu'un avis) je ne suis pas certain que les banques maintiennent les taux directeur au minimum si longtemps que ça... pour le moment c'est le cas mais ça ne saurait durer à moins que la crise sanitaire s'enlise et ne traine dans le temps et encore.

Jusqu'à présent les banques centrales ont été plus que "généreuses".... et elles ont leurs limites.
Concernant l'inflation, c'est inévitable à moyen terme (2022/2023) , dès lors qu'une "vraie" reprise économique se mettra en place et que les ménages re-consommeront comme avant Covid.
Le prix des biens et services risques de flamber.
On peut déjà ressentir cette hausse même si cela n'est pas chiffrer... exemple : mon coiffeur à augmenté le prix de ses coupes de cheveux de 3 Euros ni vu ni connu... pour "rattraper" un peu le manque à gagner subit pendant la crise.
Allons au resto quand ils réouvriront, ou boire un verre en terrasse... je pense qu'on va vite la voir l'inflation... (même si elle ne se mesure pas avec le prix d'un repas)

Pour moi, le marché a déjà "acté" ces phénomènes, on le voit sur les valeurs cycliques qui ont le vent en poupe, tout comme les bancaires, au détriment des valeurs de croissance.

Concernant ma remarque sur l'or dans le post précédent, désolé (Toward et Titifou) après relecture... c'est l'inverse que je voulais souligner : inflation = montée de l'or mais ce n'est pas systématique.

L'inflation est un élément mais ce qui compte vraiment est le taux d'intérêt réel parce que s'il y a une forte inflation mais que vous avez un placement qui vous rapporte davantage que l'inflation à la limite vous pouvez mettre votre argent dans ce placement.

Le problème se pose quand il y a vraiment un décollage de l'inflation et qu'aucun placement ne rapporte davantage qu'elle ; à ce moment-là il faut revenir vers les actifs réels et l'or tout d'un coup revient sur le devant de la scène.
 
Haut