Du VERT en VRAC

Toward

Contributeur régulier
Merci pour votre retour.

Je mets une alerte à 525. ;)

On sera deux à l'acheter à ce prix ;).

Bon pour avouer j'ai commencé à en acheter vers 600-610, mais plus ça se rapproche de 500 + je renforce.

Par contre si ça va sous 460 (nettement, et au moins deux jours) mon plan sera invalidé.
 

Julien954

Contributeur régulier
Bon, la patience n'est pas mon point fort ! J'ai acheté des actions Tesla à 672 $ hier soir.

Dur d'attendre avant de passer à l'achat sur une valeur en forte croissance !

Rendez-vous à la fin de l'année pour un premier "bilan" !
 

filou76

Membre
Compleo Charging annonce une augmentation de capital de 28 millions d'euros (soit 4 M de moins que leur CA 2020) avec des actions à 82.65 €.
Le cours baisse de 5% ce matin à 82.50 €. Nouveau point d'entrée ?
lien
 
Dernière modification:

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Compleo Charging annonce une augmentation de capital de 28 millions d'euros (soit 4 M de moins que leur CA 2020) avec des actions à 82.65 €.
Le cours baisse de 5% ce matin à 82.50 €. Nouveau point d'entrée ?
lien
Oui, je le pense.
Malgré tout, quand on est actionnaire (comme moi), c'est exaspérant de voir ces augmentations de capital faites en privé. On prend la dilution dans la poire et c'est frustrant à CT.
Au delà, c'est une bonne chose puisque les fonds récoltés vont permettre à la boite de se développer.
 

filou76

Membre
J'ai ouvert une petite ligne, je m'étais résolu à ne pas y entrer ayant raté un point plus bas pour cause de manque de liquidités. Cela vient en complément d'ALFEN.
Frustrant évidemment pour l'actionnaire ces AK mais comme tu le dis il y a aussi du positif pour le long terme et il y a un (très) gros potentiel de croissance.
 

Tubair

Contributeur régulier
Energisme, vous connaissez ?!

Introduite en bourse à l'été 2020 afin de lever des fonds pour son développement commercial (75%) et financer son Besoin de Fond de Roulement (25%), la société est un éditeur SaaS de la performance énergétique, créée en 2004 puis reprise en 2015 par des "spécialistes du secteur de l’énergie".

Son business, c'est la commercialisation de sa plateforme N'Gage qui permet à ses clients de suivre leurs données en temps réel de chaque sources d'énergie (Eau, Elec, Gaz...), de chaque sources de données (Compteurs, Factures, Capteurs...) et de chaque réseaux (Wi-Fi, 3G/4G/5G...), afin qu'ils puissent analyser ou ajuster leur consommation, mesurer leurs performances ou par exemple relever une anomalie en temps réel.

Grâce à l'intelligence artificielle, la plateforme collecte, gère, analyse et traite les données; afin d'allier économies d'énergie et gain d'argent pour le client.

Pour permettre à sa solution d'être agile afin de s'adapter aux problématiques clients, la société a créé plus d'une centaine de partenariats. Aussi bien avec les fournisseurs et distributeurs d'énergie (Total, EDF...), qu'avec des géants du secteurs technologiques (SAP, Microsoft Azure, Siemens...) et d'autres (Schneider, Socomec...).

Ses marchés, se sont des industriels (Colas, Total..), des prestataires de services à l'énergie (Spie, Legrand...), des fournisseurs et distributeurs d'énergie (Engie, Suez...) ainsi que des gestionnaires de patrimoines immobiliers (Primonial, BNP...).

D'ailleurs, les futurs clients potentiels de Energisme issus de ces marchés pourraient être encouragés de faire appel à la solution N'Gage afin de peut-être leur faciliter l'atteinte des objectifs liés à la réglementation (Loi Elan, décret tertiaire…).

En 2020, Energisme a créé sa filiale Loamics qui commercialise depuis début 2021 une solution PaaS (dédiée au marché de la Data) avec comme cible tous les secteurs d'activité.
"Loamics traite les données de bout en bout et sans discontinuité de façon totalement automatique et industrialisé (connexion, collecte, fiabilisation, curation, ingestion, préparation, exposition) pour les rendre facilement et rapidement valorisables par les clients utilisateurs. Une fois collectées, ces données sont stockées et accessibles dans un datalake, localisé dans l'instance du client."

Afin de commercialiser et donner de la visibilité à ses plateformes N'Gage & Loamics, Energisme s'est associée dès ses débuts à Microsoft dans le but de rendre disponible sur la Microsoft Commercial Marketplace (Microsoft Azure) ses solutions.
En plus de commercialiser soi-même N'Gage, Energisme pratique la commercialisation en marque blanche avec certains partenaires (Capgemini, Accenture, Econocom...). C’est-à-dire que ceux-ci s’approprient la plateforme (sans que Energisme soit forcément citée) et la commercialisent auprès de leurs propres clients.
Avantage pour Energisme, une exposition plus large sur le marché; avantage pour le partenaire, solution déjà développée et "prête à l'emploi".

Ses revenus, la société les tire de 3 sources (voir page 42, trop long à détailler). Comme elle le dit, l'indicateur opérationnel clé au cœur du modèle du Groupe est le MMR (Revenu mensuel récurrent). Celui-ci a progressé de 72.7% entre 2019 et 2020, en passant de 191k€ à 330k€.

En parlant de l'année 2020, le chiffre d'affaires est en hausse de +35% à 2M€ avec un résultat net de +14% mais qui reste négatif à -5.9M€. Cette situation s'explique notamment par le fait que la société est en phase de développement de son offre et que le niveau des revenus généré depuis son entrée en phase commerciale ne suffit pas encore à équilibrer ses dépenses d'exploitation.

Vous le voyez au travers les résultats, la société n'est toujours rentable. D'une capitalisation inférieure à 50M€, la liquidité peut être un problème pour l'investisseur (4167 titres échangés ce jour).

Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous, les cours n'incitent pas vraiment à se positionner :
enr.JPG

Pourtant, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui. J'étais intéressé lors de la présentation l'été dernier mais attentiste vis-à-vis des résultats, des perspectives et aussi de news autres.
Clairement, on peut sûrement dire que la société présente un risque pour l'investisseur. D'ailleurs, je n'ai pris qu'une micro position, histoire d'être positionné avec un risque limité si ça ne fonctionne pas.

Personnellement, j'estime que tant que les résultats restent négatifs et que la visibilité des résultats de Loamics est nulle, il n'y a pas forcément de potentiel. Sincèrement, j'espère me tromper.
De plus, tant que la société n'attire pas un grand nombre d'investisseurs et que les transactions restent faibles, les cours continueront à faire du sur-place.

Affaire à suivre.....

Différentes sources :
- Document d'information
- Présentation investisseurs
- Résultats 2020

Tubair
Entre recherches et écriture, j'en aurai mis du temps, je ne ferai pas ça tous les jours.......
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Energisme, vous connaissez ?!​
C'est un titre que je travaille de manière bien modeste... Comme vous l'écrivez, la capi est riquiqui!
Je l'achète sous 6,40€ (à 3 reprises depuis le 1er janvier), et je l'ai revendue à 6,80€.
Je l'ai de nouveau dans le viseur depuis qu'elle se rapproche de nouveau des 6,40.

Une autre dans le même style : Neolife.

Entre recherches et écriture, j'en aurai mis du temps, je ne ferai pas ça tous les jours.......
Eh oui... Je sais...
Je passe plus de temps à faire le même genre de travail que vous avez fait ici, que pour ma gestion de mes actions!!
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Ah oui, merci... Elle était plus haut quand j'ai regardé dans la journée.
Je viens de passer un ordre sur la fin de journée.
 
Haut