Air Liquide - FR0000120073 AI

chrissie

Contributeur régulier
Bonjour,
Comment faites-vous pour tracer un canal avec la grande baisse du covid ? (normalement, on pouvait bien tracer un canal ascendant)?
En fait, cette grande baisse "fausse" mes graphiques ! faut-il retracer le canal à partir de la remontée aprés le covid ? = depuis environ 3 ou 4 mois seulement ?
J'ai l'intention de m'investir de plus en plus sur Air Liquide.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour Chrissie,

Difficile de répondre, vous ne donnez pas d'info sur vos objectifs, si ce n'est que vous voulez vous investir de plus en plus sur Air Liquide. Peut-être faut-il comprendre que vous souhaitez investir à LT?
Cependant, investir à LT peut aussi vouloir dire que l'on compte maintenir une base stable d'actions Air Liquide, et profiter des amplitudes des cours pour renforcer et alléger quand les occasions se présentent.
Des considérations à relativiser parce que Air Liquide offre rarement de réelles opportunités pour y investir.
Les attendre reviendrait à patienter désespérément en ratant les longues phases haussières!

Pour vous citer un cas que je connais bien, le mien, je suis investi depuis 23 ans sur le titre avec un 1er achat le 9 mai 1997 à un cours de 890FF, ce qui doit faire quelque-chose comme 135€.
Je n'ai pas toujours pu en acheter depuis... Il y a d'autres impératifs dans la vie!
Depuis quelques années, depuis l'augmentation de capital pour le rachat d'AirGas, j'en achète régulièrement sans trop me poser de question sur le prix d'achat.
Mon dernier achat s'est fait à 128€... mais j'ai aussi profité du krach de mars pour en acheter à 99€.

Si on regarde les graphiques, puisque votre question était plutôt axée sur ce point.
En court-terme, et avec cette vue en UT Jour :

Air_Liquide_06_07_2020_D.gif

Graphique simple avec 2 lignes directrices :
-> 1 oblique haussière, support des cours depuis le point bas de mars.
-> 1 horizontale matérialisant le 1er objectif à CT et qui correspond au +haut historique à 140€.
Les indicateurs ne sont pas en surachat, on a donc un peu de marge pour aller chercher la résistance des 140€.
A notre les 3 MM qui semblent vouloir reprendre un parallélisme bien ordonné, synonyme de progression des cours sans volatilité.

Et si on prend du recul, en UT Hebdo :

Air_Liquide_06_07_2020_W.gif

J'identifie 2 périodes dont la colorations des canaux laisse leur identification aisée.
La transition entre les 2 périodes n'est pas anodine :
Il s'agit du rachat d'AirGas en 2016 qui a donné une nouvelle dimension à Air Liquide.
Faut-il attacher de l'importance à ces canaux?
Ce n'est pas sûr. Leur amplitude est importante... Attendre pour acheter sur le bas du canal risque d'être une attente éternelle...
Ou l'attente sera tellement longue que l'on aura raté une belle période haussière.
Exemples avec 2003 et le touché suivant de la base du canal en 2009.
Ou 2016 et 2020, avec, à chaque fois, le point bas suivant plus haut que le point bas précédent... C'est une marque d'un marché haussier.
Par contre, les MM peuvent être intéressantes.
J'ai cherché les MM sur lesquelles les cours réagissent, à la manière des supports et résistances.
La MM 500... Très long terme (500 semaines = presque 10 ans) a fait office de support sur les krach, ou lors du rachat d'AirGas : 2003, 2009 et 2016.
Si les cours venaient à la toucher, on pourrait penser que c'est une opportunité exceptionnelle pour entrer, ou accumuler l'action.
La MM100 est intéressante : Les cours naviguent autour d'elle, et quand ils s'en éloignent, elle fait office de ligne d'attirance et les rappelle à elle.
Constat immédiat : les cours sont actuellement éloignés de la MM100. Ils sont à 130€ pour une MM100 qui est à 113€ et qui est haussière.
Si on est patient, on profitera d'un retour sur cette MM100 (100 semaines), pour entrer ou accumuler dans de bonnes conditions de prix.
 
Bonsoir,

Première modeste contribution au forum. Peut-être beaucoup auront déjà vu l'info :

(CercleFinance.com) - Air Liquide et le port de Rotterdam annoncent ce soir le lancement d'une initiative conjointe ayant pour objectif de permettre à 1.
000 camions hydrogène zéro émission de relier les Pays-Bas, la Belgique et l'Allemagne de l'Ouest d'ici 2025.

"Plusieurs partenaires représentant l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement, depuis des constructeurs de camions tels que VDL Groep et Iveco/Nikola jusqu à des sociétés de transport comme Vos Logistics, Jongeneel Transport et HN Post, ainsi que des fournisseurs majeurs de piles à combustible ont déjà accepté de s'y joindre. Il s'agit de l'un des plus grands projets européens de développement de camions à hydrogène et d'infrastructures connexes", indique Air Liquide.

Ce projet doit contribuer à améliorer la qualité de l'air en réduisant les émissions de CO2 d'environ 100.000 tonnes par an."

Possible qu'en Europe dans quelques années, le marché des énergies fossiles soit très fortement concurrencé par l'électricité et l'hydrogène.....
 

Julien954

Contributeur
Qu'est-ce qui explique le retour en force de l'hydrogène pour le transport ces derniers mois ?

Il était à la "mode" au début des années 2000 (concept-car Peugeot) avant d'être oublié. Puis, l'électrique a occupé l'espace médiatique.

1594067237785.png
 

chrissie

Contributeur régulier
Bonjour Chrissie,

Difficile de répondre, vous ne donnez pas d'info sur vos objectifs, si ce n'est que vous voulez vous investir de plus en plus sur Air Liquide. Peut-être faut-il comprendre que vous souhaitez investir à LT?
Cependant, investir à LT peut aussi vouloir dire que l'on compte maintenir une base stable d'actions Air Liquide, et profiter des amplitudes des cours pour renforcer et alléger quand les occasions se présentent.
Des considérations à relativiser parce que Air Liquide offre rarement de réelles opportunités pour y investir.
Les attendre reviendrait à patienter désespérément en ratant les longues phases haussières!
...
Si on regarde les graphiques, puisque votre question était plutôt axée sur ce point.
En court-terme, et avec cette vue en UT Jour :

Afficher la pièce jointe 6938

Graphique simple avec 2 lignes directrices :
-> 1 oblique haussière, support des cours depuis le point bas de mars.
-> 1 horizontale matérialisant le 1er objectif à CT et qui correspond au +haut historique à 140€.
Les indicateurs ne sont pas en surachat, on a donc un peu de marge pour aller chercher la résistance des 140€.
A notre les 3 MM qui semblent vouloir reprendre un parallélisme bien ordonné, synonyme de progression des cours sans volatilité.
Merci Poam pour cette analyse détaillée !
Disons que, dans l'idéal, je préfèrerais profiter des amplitudes des cours pour renforcer et alléger quand les occasions se présentent, sur du LT, mais effectivement, comme vous dites, AL offre rarement de telles opportunités.
Donc, j'ai aussi l'intention de profiter de petits creux pour renforcer régulièrement.
Evidemment, l'idéal aurait été de renforcer massivement au mois de Mars à 99, mais je n'avais plus de liquidités à ce moment-là.
Depuis ,j'ai un peu renfloué mon compte espèces et je pense continuer à le renflouer progressivement au fur et à mesure.
Et donc, m'investir progressivement sur AL sur le LT.
Par-contre, 113 me semble encore bien loin (je veux dire : il va falloir encore attendre pour que ça redescende à ce niveau, SI ça redescend un jour à ce niveau-là !). En attendant, j'essaie de m'investir progressivement à chaque petit creux. J'espère un petit creux à 127-128 en très court terme...(j'ai remarqué que la MM20 marchait plutôt bien pour rappeler les cours à elle), mais j'ai quand même été un peu surprise ce matin avec le gap haussier alors qu'il n'y a pas vraiment de nouvelles positives dans l'air en ce moment ! Pour moi, je vois la récession arriver à grands pas et j'ai toujours peur d'une seconde jambe baissière qui ferait retourner la bourse dans les plus bas de Mars... mais bon, le marché voit la reprise en V apparemment... c'est loin d'être la vraie réalité il me semble, mais bon, comme le marché a toujours raison (!), pour l'instant c'est haussier, point barre.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Possible qu'en Europe dans quelques années, le marché des énergies fossiles soit très fortement concurrencé par l'électricité et l'hydrogène.....
Oui, ça pulse en ce moment du côté de l'hydrogène.
Nikola, on en a un peu parlé (quelques post) sur une file du forum. Ils viennent d'entrer au Nasdaq et ambitionnent de fabriquer des camions bi-énergie : Hydrogène et électrique par batterie.

Aussi pour Air Liquide, ça pulse dans l'hydrogène.
En plus de Rotterdam, Air Liquide vient d'annoncer le 1er juillet la construction de la première station d’Europe d’hydrogène à haute pression sur un de ses sites à Fos-sur-mer.
Elle sera mise en service en 2022 et délivrera 1 tonne par jour d'hydrogène bas carbone (électrolyse). Elle doit alimenter une flotte de 8 poids-lourds de 44 tonnes, et ayant une autonomie de 800 km.

Alors, ça bouge partout, ou presque!
Il n'y a que la France qui ne bouge pas.. pas encore.
L'Allemagne vient d'annoncer un projet à 9Mds€... Là où la France avait annoncé en 2018 un plan à 100M€ par an.
A ce jour, pas 1 seul € n'a été débloqué!!
Malgré tout, notre nouveau, et ancien, ministre de l’Economie et des Finances vient de créer la stupeur en disant "Tout le monde me dit « il faut développer l’hydrogène », j’y suis très favorable."
Peut-être est-ce le désir de marcher avec l'Allemagne qui a poussé Bruno Le Maire à faire une telle annonce.

Il faut dire que l'Allemagne y va fort.
L'Allemagne veut devenir N°1 dans l'hydrogène durable, a affirmé tout récemment le ministre de l'Économie Peter Altmaier.
D’après une étude commandée par l’association de l’industrie du génie mécanique allemande VDMA, les véhicules à pile à combustible auront une part de marché de 12% dans 20 ans. Ce qui générerait un marché de 11Mds€ pour l'Europe, et 75Mds€ à l'échelle mondiale.
Hartmut Rauen, directeur général adjoint de VDMA, de rajouter : "Nous sommes en pole position dans le monde et pouvons représenter l'ensemble de la chaîne de valeur en Allemagne et en Europe".
Et quand un industriel allemand parle ainsi, ce n'est pas à la légère qu'il le dit.

Et la France? Toujours en attente d'investir son 1er € dans l'hydrogène.
Espérons que notre ministre de l’Economie et des Finances, particulièrement compétent dans son domaine, saura faire bouger les lignes en France... Sinon on aura le même résultat qu'avec la ligne Maginot... Débordés de toutes parts, nous serons!
 
Haut