Plan du site Rechercher

Rebond des taux immo et assurance emprunteur : l'essentiel de la semaine

  • Par
  • ,
Annonces immobilières
© philippe Devanne - Fotolia.com

Beaucoup de crédit immobilier dans l’essentiel de l’actualité cette semaine : des taux qui pourraient bientôt remonter aux nouveaux outils mis à la disposition des emprunteurs pour changer d’assurance de prêt. Zoom aussi sur deux banques, l’une en ligne, Monabanq, l’autre en réseau, Société Générale, qui marquent une évolution dans leur stratégie.

Taux immo : l’heure de la remontée ?

L’heure du rebond des taux de crédit immobilier a-t-elle sonnée ? Car si de nouveaux records de taux bas ont été battus au mois d’avril, l’évolution des OAT alimente les pronostics les plus divers. Les obligations assimilables au Trésor, ou OAT, sont des emprunts d’Etat et s’ils n’ont pas d’incidence directe sur les taux de crédit des banques, ils restent un indicateur évoqué par la plupart des acteurs du prêt à l’habitat.

Or l’OAT 10 ans tutoie à nouveau les 1%, une première depuis la fin 2014. Surtout, ils sont remontés de 0,45% en avril à donc près de 1% aujourd’hui. « Une très légère remontée des barèmes sont donc possibles si et seulement si la remontée des OAT se confirmait », affirme Maël Bernier, de Meilleurtaux, à l’occasion de son dernier palmarès du pouvoir d’achat des 10 plus grandes villes françaises. Sandrine Allonier, responsable des relations banques chez le courtier VousFinancer, a elle affirmé sur Twitter mercredi qu’une « banque nationale vient de remonter ses taux de 0,10 point ». Courtiers en crédit et conseillers bancaires profitent de cette actualité pour faire sentir aux emprunteurs que la baisse sans fin des taux pourrait cette fois prendre fin.

Légère remontée ou non, la conjoncture de taux bas provoque déjà un engorgement des dossiers de crédit immobilier dans les banques.

Assurance emprunteur : la nouvelle fiche standardisée

Crédit immobilier toujours : la réforme de l’assurance de prêt se précise. Depuis la fin juillet 2014, les emprunteurs ont un an, suite à l’émission de l’offre de prêt, pour substituer l’assurance proposée par la banque par une autre, à condition que les garanties soient équivalentes. Des outils pour faciliter ces substitutions entrent en vigueur petit à petit. Depuis le 1er mai, les banques ne peuvent plus refuser un changement d’assurance qu’en se référant à une liste de 18 critères.

En octobre 2015, la banque devra en outre fournir une nouvelle fiche standardisée d’information, afin de faciliter la comparaison des assurances. A quoi ressemblera-t-elle ? Un arrêté détaille format et contenu de cette fiche d'information.

Comme c’est déjà le cas depuis l’été dernier, les assureurs traditionnels ne se privent donc pas pour rappeler aux emprunteurs qu’ils peuvent changer d’assurance pendant les premiers mois de leur prêt. La Macif a encore mis la pression sur les banques en comparant, chiffres à l’appui, leurs offres à la sienne.

Banques : changement(s) de stratégie(s)

Ce dimanche, une banque en ligne fait son retour à la télévision. Discrète sur les écrans ces derniers mois, Monabanq diffusera des spots publicitaires sur TF1 et sur M6. Par ailleurs déclinée sur le web et en affichage, cette campagne se veut volontairement en rupture avec ce que propose traditionnellement la concurrence (ING Direct, Boursorama, Fortuneo, BforBank, Hello bank) : Monabanq s’appuie sur son nouveau slogan « Les gens avant l’argent » pour s’adresser à « ceux qu’on ne voit jamais dans les publicités pour les banques ».

Dans une interview à cBanque, le directeur commercial et marketing de la banque de détail de la Société Générale revient lui sur la stratégie actuelle de diversification de l’enseigne dans l’assurance. Il annonce que le catalogue de la banque rouge et noire sera bientôt complété par une assurance dépendance, « dernière brique » de l’offre de la Société Générale en assurance, « qui couvrira alors toutes les natures de risques » : habitation, santé, auto, prévoyance, etc.

A lire également

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Mai 2015

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox