La ville de Bordeaux, déjà touchée l'an dernier par le phénomène, a ordonné l'évacuation de plusieurs immeubles d'une place très fréquentée du centre-ville, après la constatation de fissures et de « fragilités » faisant craindre « un risque d'effondrement », a-t-elle indiqué mercredi à l'AFP.

Un expert du tribunal administratif mandaté mardi par la municipalité « a considéré que la situation était inquiétante », a résumé à l'AFP Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire chargé du service public du logement et de l'habitat, de l'emploi.

Lors de sa visite sur les lieux, place Gambetta, l'expert a en effet constaté des « fissures » sur un mur partagé entre deux immeubles et des « fragilités dans la cave », faisant craindre « un risque d'effondrement ».

Deux effondrements en 2021

D'après le rapport de l'expert cité par l'élu, « il a été constaté un défaut d'entretien sur ces immeubles », au cœur d'une zone commerçante très passante.

La ville, prévenue par un signalement, a pris un arrêté de péril imminent, ce qui implique l'évacuation des habitants et le lancement de travaux de sécurisation en urgence d'ici 3 semaines. « Si les propriétaires ne les font pas, c'est la mairie qui se substitue à eux et qui se retourne ensuite contre eux », précise l'élu.

Économisez jusqu'à 70% sur votre assurance emprunteur

Par crainte d'un effet domino, des « arrêtés d'interdiction d'habitation » ont été pris sur au moins quatre autres immeubles voisins.

Les sept habitants concernés et les huit entreprises dont six magasins situés en rez-de-chaussée ou en étage, devront avoir quitté les lieux avant 18h, ce mercredi 25 mai.

Immobilier : les Français de plus en plus attirés par le littoral

Depuis l'année dernière, la ville a eu à gérer deux effondrements d'immeubles et des évacuations préventives de bâtiments fragilisés dans le vieux Bordeaux en pierre. En juin 2021, l'effondrement de deux immeubles anciens du centre-ville avait fait trois blessés.