Reconfinement?

gillesbis

Contributeur
Oui mais gare à la chute quand il faudra ouvrir les yeux et faire les comptes mi-2022.
Toutes les largesses et générosités des politiques publiques ont une fin, sinon pourquoi travailler? Il suffirait de distribuer de l'argent en quantité suffisante à chacun tous les mois si c'était la solution sans fin.
En 2008 la bourse avait-elle anticipé quelque chose?

Les liquidités d'aujourd'hui sont artificielles et liées à aucune création de richesse.
C'est juste la BCE/les états qui ouvrent des comptes avec un argent virtuel qu'ils dépensent sans compter.
 

gillesbis

Contributeur
L'immo papier va aussi être victime de la crise. C'est une bulle qui est née parce qu'il y a tellement de liquidités partout que les gens sont allés là en masse parce qu'ailleurs ça ne rapportait plus rien.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
L'immo papier va aussi être victime de la crise. C'est une bulle qui est née parce qu'il y a tellement de liquidités partout que les gens sont allés là en masse parce qu'ailleurs ça ne rapportait plus rien.
tu es déprimant de défaitisme je trouve .......:confused:
 

gillesbis

Contributeur
On m'a dit souvent dit "réaliste" dans mon milieu pro... La vie n'est ni un long fleuve tranquille, ni un compte de fée. Je ne suis pas élu socialiste mdr, eux ils disent toujours que tout va bien. ils ne voient jamais aucun problème nulle part. Et c'est vrai que c'est une bonne solution pour ne jamais se poser de question, ne pas voir les problèmes.
Il ya trop de liquidités c'est une évidence et les gens ne savent vraiment plus quoi en faire. En plus avec les confinements il y a de l'épargne à caser. Ca déborde chez beaucoup donc il faut trouver un point de chute.
Sous le matelas c'est dangereux car si on dort collé au plafond attention en se levant, risque d'accident.
 

Dwayne72

Contributeur
On m'a dit souvent dit "réaliste" dans mon milieu pro... La vie n'est ni un long fleuve tranquille, ni un compte de fée. Je ne suis pas élu socialiste mdr, eux ils disent toujours que tout va bien. ils ne voient jamais aucun problème nulle part. Et c'est vrai que c'est une bonne solution pour ne jamais se poser de question, ne pas voir les problèmes.
Il ya trop de liquidités c'est une évidence et les gens ne savent vraiment plus quoi en faire. En plus avec les confinements il y a de l'épargne à caser. Ca déborde chez beaucoup donc il faut trouver un point de chute.
Sous le matelas c'est dangereux car si on dort collé au plafond attention en se levant, risque d'accident.
Donc vous n'investissez pas en bourse et pas non plus dans l'immobilier? Que faites vous de votre épargne ?
 

gillesbis

Contributeur
Uniquement fds euros, trackers monde et comgest monde et donations... Et résidence principale bien sûr.
Ensuite je crois en l'immobilier réel (studios étudiants, pas de résidence étudiante avec bail commercial de 9 ans et avantages fiscaux à l'achat). Non l'immo étudiant en direct mais de qualité suivant
les critères propres à la province :
-autour de 25m² (pas de placard), les petites surfaces en province y'a trop de turn over
-résidence récente (1990-2000) pas spécifiquement étudiante
-chauffage électrique (pas de gaz : surcout d'abonnement, entretien annuel chaudière...)
-bonne situation près des fac et près des transports collectifs
-sélection de l'étudiant en fonction des années d'études restantes (pas de dernière année d'études, locataire partant trop vite)
-pratiquer un loyer (LMNP) un peu inférieur au prix marché (moins 30€/mois environ).
Le but étant d'avoir une personne qui reste avec peu de mois à vide et aussi moins de paperasses.
En plus le bien se réevalue aussi même si l'immo réel peu aussi avoir des fluctuations.
Les familles feront toujours des efforts maxi pour les études de leurs enfants.
En plus l'offre globale va se raréfier vu la fin des passoires énergétiques en 2025.

Pour la gestion du patrimoine rien ne vaut le circuit court.
Et l'IFI comme l'ISF sont deux bétises fabuleuses.
 

gillesbis

Contributeur
Sauf que l'immo papier est truffé d'intermédiaires (non bénévoles, alors que moi je suis bénévole pour moi-même) et les décisions vous échappent.
Pour le reste vous n'avez pas lu tout :
"même si l'immo réel peu aussi avoir des fluctuations".
Avec l'immo réel toutes les decisions (type de gestion lmnp, loyer, choix locataire, travaux intérieurs...), je ne les délègue à personne.
Et les 35h donnent du temps pour gérer un seul bien. Et ça peut s'acheter à crédit, les taux sont bas depuis plusieurs années.
C'est clair qu'au début pour un bien de 92000€ il ya 8200€ de "frais de notaire". ca neutralise 2 ans de loyer presque si on rajoute la taxe foncière, mais ensuite ça roule et des étudiants ça ne manquera jamais.
 
Dernière modification:
Haut