Meilleure option après vente RP?

M

Membre50050

avec ce cash il pourrait donner Un petit capital a chacun de ses enfants avec qui il s’entend très bien et ça de moins pour la succession
Ca ce n'est pas une mauvaise idée, d'autant que les zompolitik phosphorent sur l'augmentation des droits de sucessions.
 

agra07

Contributeur régulier
Un ami qui vit en Haute Savoie que j’ai vu cet AM a mis en vente sa maison qui est sa RP. Celle-ci est payée et il va en tirer un peu plus de 400K€.
Il ne veut plus de maison mais vivre en appartement. Sa situation est la suivante : marié et 3 grands enfants plus à sa charge, il a 56 ans et sa femme 2 ou 3 ans de moins. Il me dit qu’il va se mettre en location dans un premier temps et regarder un peu ensuite pour avoir le temps de réfléchir ce qu’il peut acheter (il vise un F3 avec garage et grande terrasse). il’me dit qu’il aura largement de quoi payer son appartement et il lui en restera. En effet mais je lui Ai dit que vu les taux de crédit, pourquoi ne pas apporter 20% par exemple avec les frais de notaire et faire un crédit pour le solde comme ça il pourrait placer sa trésorerie et il serait gagnant (Il est Simple d’avoir au moins 2% de rendement sur une durée d’un crédit de 15 ans).
Il va réfléchir mais n’a pas l’air très chaud pour reprendre un crédit à son âge pour sa RP et en plus il Ne s’intéresse pas aux placements d’épargne donc un peu compliqué de l’orienter là dessus.

A votre avis quel serait la meilleure direction à prendre pour lui et est-ce que j’ai raison de lui dire de plutôt emprunter pour sa RP même à 56 ans (plutôt 57 ou 58 ans le temps qu’il trouve sa RP) et garder son cash pour le placer?
merci Pour vos réponses.
Bonjour,
Quelques réflexion en vrac:
- Quand on a habité une maison et que l'on a trois grands enfants, est-ce qu'un F3 n'est pas un peu petit pour les réunions de famille, surtout si les enfants sont mariés et éloignés?
- Le paiement cash ou à crédit de cet appartement dépend aussi du niveau de revenu actuel et futur (retraite) du couple.
- Sur le strict plan financier, je ne dirais pas qu'il est "facile" de placer son épargne à 2% par an.
- Enfin, on ne sait rien sur le patrimoine du couple hors le produit de la vente de la maison.
- L'idée de ne plus avoir de dette à cet âge là est une tranquillité d'esprit quand on pense à sa succession (bon 57ans c'est un peu tôt!...).
 

Tornado05

Contributeur régulier
Bonjour,
Quelques réflexion en vrac:
- Quand on a habité une maison et que l'on a trois grands enfants, est-ce qu'un F3 n'est pas un peu petit pour les réunions de famille, surtout si les enfants sont mariés et éloignés?
- Le paiement cash ou à crédit de cet appartement dépend aussi du niveau de revenu actuel et futur (retraite) du couple.
- Sur le strict plan financier, je ne dirais pas qu'il est "facile" de placer son épargne à 2% par an.
- Enfin, on ne sait rien sur le patrimoine du couple hors le produit de la vente de la maison.
- L'idée de ne plus avoir de dette à cet âge là est une tranquillité d'esprit quand on pense à sa succession (bon 57ans c'est un peu tôt!...).
Ses enfants sont casés, travaillent et habitent à côté donc pas de problèmes d’hébergement en cas de visite. Ils chercheront vraisemblablement un grand F3 (mini 70 mètres carré dans l’idéal), ils ne sont plus que deux et il en a marre de s’occuper de la maison, tonte du jardin, travaux divers….
Je ne connais pas dans le détail son patrimoine mais il a un ancien PEL et AV mais dans une banque donc le rendement ne doit pas être fameux, aucun immobilier hormis sa RP. Ils ont un salaire mensuel à eux deux d’environ 5500 a 6000€.
 

Tornado05

Contributeur régulier
Alors je reviens sur mon post car j’ai eu un appel hier soir de mon ami qui m’a annoncé qu’il y avait un compromis sur sa RP et il doit quitter les lieux au plus tard fin janvier.
Du coup il m’a demandé ce qu´il pouvait faire avec les plus de 400k€ qu’il va toucher de la vente en sachant qu’il aurait besoin de maxi 300k€ pour l’achat de sa future RP d’ici un à deux ans. Je lui ai demandé ce qu’il avait déjà comme placement et là surprise, rien de rien, même pas un LA et encore moins d’AV🤔. Inutile de vous dire que j’étais désarçonné face à sa réponse, me suis dit qu’à 56 ans ne pas avoir d’épargne est une erreur sans nom!!!! Sur le coup je lui ai dit que je réfléchissais mais au moins ouvrir deux LA et deux LDDS histoire de placer sans risques et être liquide même s´il perd de l’argent sur ce genre de placement (pas pire que s’il garde sur CC ce qu’il a toujours fait en fait).
Quel conseil de placement lui apporter en sachant qu’il sera à la retraite dans 4 à 5 ans environ car carrière longue et aussi placement sans trop de risque? Ouvrir une AV en gestion profilé car il n’y connaît rien en placement juste pour 100k€ puisque il aura besoin du reste pour sa future RP? Merci pour votre aide et propositions.
 

g.b

Contributeur régulier
Placement sur des SCPI de qualité? À 4%, ça ferait ~1300 EUR/mois, de quoi payer une location puis pourquoi pas une partie de crédit *si* achat nouvelle RP. Sinon, ça ferait complément retraite bienvenu.
 

Tornado05

Contributeur régulier
Placement sur des SCPI de qualité? À 4%, ça ferait ~1300 EUR/mois, de quoi payer une location puis pourquoi pas une partie de crédit *si* achat nouvelle RP. Sinon, ça ferait complément retraite bienvenu.
Merci g.b. Moi aussi je pensais pourquoi pas faire un crédit pour sa nouvelle RP mais lui n’ira pas dans ce sens, il voudra payer cash surtout à son âge. Donc je ne pense pas que se soit si bien les SCPI ou pour une part infime.
 

g.b

Contributeur régulier
Il faudra peut-être lui mettre en fasse des réalités mathématiques, e.g. montant de sa retraite, le manque d'épargne acquise, l'intérêt que pourrait présenter les SCPI dans le schéma présenté ci-dessus (complément revenus pour retraite ou remboursement de crédit). Si les conditions de crédit sont favorables, y compris/malgré coût assurance, pourquoi se priver?

Ouvrir une AV aussi, il y a certaines avec des SCPI de qualité. Puis faire des rachats partiels réguliers.
 

Tornado05

Contributeur régulier
Il faudra peut-être lui mettre en fasse des réalités mathématiques, e.g. montant de sa retraite, le manque d'épargne acquise, l'intérêt que pourrait présenter les SCPI dans le schéma présenté ci-dessus (complément revenus pour retraite ou remboursement de crédit). Si les conditions de crédit sont favorables, y compris/malgré coût assurance, pourquoi se priver?

Ouvrir une AV aussi, il y a certaines avec des SCPI de qualité. Puis faire des rachats partiels réguliers.
L’AV je vais lui dire d’en ouvrir une de toute façon Après il fera ce qu´il voudra. Pour le crédit de sa future RP je vais lui supposer d’emprunter au moins la moitié De sa future RP. Pas facile face à des personnes qui n’ont jamais epargné et forcément qui n’y connaissent rien.
 
Haut