Le géant Action Logement a assuré vendredi qu'il continuerait à distribuer une aide à la rénovation des logements bien qu'il ait atteint ses objectifs avec beaucoup d'avance, contredisant l'annonce d'un « arrêt brutal » par l'une des principales associations du secteur.

« Près de 60 000 ménages vont bénéficier de l'aide à la rénovation énergétique délivrée par Action Logement », a annoncé dans un communiqué l'organisme, géré de concert par le patronat et les syndicats. Cette aide, lancée l'an dernier dans le cadre d'un vaste plan à plusieurs milliards d'euros, est distincte de MaPrimeRénov', la principale subvention publique qui vise à aider les particuliers à rénover leurs logements. Mais elle s'inscrit dans la volonté des pouvoirs publics d'inciter massivement à la rénovation énergétique. C'est l'un des principaux objectifs du plan de relance présenté à la rentrée par le gouvernement.

Or, l'une des principales fédérations d'associations d'aide à la rénovation, Soliha, a accusé vendredi Action Logement de mettre un coup d'« arrêt brutal » à son aide. Selon Soliha, le géant a pris cette décision après avoir constaté qu'il avait atteint son objectif d'aider à la rénovation d'environ 50 000 logements. « Les projets de milliers de ménages, souvent fragiles, ne peuvent pas rester au milieu du gué », s'inquiète Soliha dans un communiqué.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Action Logement a démenti un tel arrêt, admettant en revanche qu'il avait atteint ses objectifs avec un an et demi d'avance à la suite d'un afflux de demandes à la sortie du premier confinement décrété au printemps face à la crise sanitaire. Mais « les partenaires sociaux s'engagent évidemment à poursuivre la délivrance de cette aide », assure l'organisme.