Taux du livret A

Max1

Contributeur
Dernière modification:

Max1

Contributeur
Chaque mois on mesure l'inflation sur les 12 derniers mois. Et ensuite on fait la moyenne des 6 dernières valeurs obtenues. ;-)
C'est donc bien une moyenne mobile de l'inflation sur 12 mois. ;-)

Ceci dit, on est d'accord que c'est peanuts, d'autant plus qu'il est très probable que ça retombe de nouveau à 0,5 en août 2022.
 
Dernière modification:

Triaslau

Contributeur régulier
Ça veut dire que ceci est faux?

Ils parlent de moyenne semestrielle de l'inflation en rythme annuel.
Ce qui les amène à un taux de livret A de 0,7%
C'est surtout approximatif et basé sur des hypothèses non vérifiées.

Déjà c'est faux de dire qu'il a 4 calculs par an et de sous entendre qu'on nous ment on nous spolie, que le taux aurait du changé en octobre.
Il n'y a que 2 calculs par an dans la loi (https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043114027). Le gouverneur peut, à titre dérogatoire et s'il l'estime utile, proposer une évolution au 15 octobre mais ce n'est pas automatique et il n'y a aucune obligation de faire le calcul. Si on prend le calcul à fin octobre (j'ai pas envi de faire le calcul au 15/10 mais c'est pas 1,8% c'est sur) on avait 1,6% d'inflation moyenne semestrielle; donc potentiellement un taux du livret A à 0,55%. Le gouverneur a sans doute pas juger utile de demander une dérogation pour 0.05%

Quant aux hypothèses de l'inflation des 6 prochains mois, je préfère les prévisions de la BDF à celles de francetransaction;

Donc oui si l'inflation continue à rester au dessus de 2%, sachant qu'elle ne l'est que depuis septembre et qu'elle était encore à 1,1% en juillet, il est probable que le taux soit révisé autour de 0,7% en février; sauf que ce n'est pas le scénario de la BDF qui est estime qu'octobre novembre sera le pic et que çà va redescendre en 2022. Donc est ce qu'on aura une révision en février puis à nouveau en aout pour repasser à 0,5% c'est pas non plus l'affaire du siècle ...
 

Triaslau

Contributeur régulier
le LEP c'est sur vu qu'il doit couvrir l'inflation, mais bon de là à parler de bonne surprise :)

Cet article est déjà bien plus pertinent, même si il fait aussi des hypothèses que l'inflation va continuer à augmenter - au moins il mentionne clairement que ce sont des hypothèses et qu'on ne sait pas.

Aussi intéressant de rappeler que pour la relance, le gouverneur veut que les gens vident leur livret A, pas le remplisse. Donc il fera le minimum attendus par la loi et je ne crois pas au coup de pouce.

En tout cas si le taux passe à 0,8% pour une inflation à 2% çà fera encore mal; surtout si il repasse à 0,5% en aout (mais çà voudrait dire que l'inflation atteint le niveau cible de 1,3% donc au final çà serait moins perdant).
 
Dernière modification:

Max1

Contributeur
Il n'y a que 2 calculs par an dans la loi
Je suis d'accord que c'est 2x par an. Je ne prétends pas non plus que les chiffres sont exacts, on verra ça en janvier. Par contre, je voulais dire que c'est bien l'inflation annuelle lissée sur les 6 derniers mois qu'il faut insérer dans la formule, contrairement à ce qui à été dit plus haut sur le fil. Le livret A est donc bien déjà virtuellement au-dessus de 0,5 mais c'est mi/fin janvier qu'il sera fixé officiellement pour une entrée en vigueur le 1/2.

Sur le fonds, pour relancer l'économie, il faut vider les livrets A, c'est certain, mais il faut aussi s'occuper des vieux PEL qui dorment et ne servent absolument plus leur objectif initial qui est de financer l'achat de sa propre résidence.
Je serais d'avis de réviser leur taux et/ou de les convertir en CSL de force d'ici 5 ans (ou plus) comme pour les PEL récents.
Je sais que c'est un sujet clivant et que c'est un peu plus complexe que ça. ☹️. Je donne juste une direction.
 
Dernière modification:

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Ben.........voyons !!!

Au plan juridique l’État pourrait donc "s'assoir" complètement sur le droit des obligations :
Article 1103 code civil
Version en vigueur depuis le 01 octobre 2016

Les contrats légalement formés tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faits.
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000032040777
Article 1193 code civil
Version en vigueur depuis le 01 octobre 2016

Les contrats ne peuvent être modifiés ou révoqués que du consentement mutuel des parties, ou pour les causes que la loi autorise.
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000032041314/
L'on a déjà eu, récemment, un exemple d'épargnants spoliés par l’État avec des bons du trésor souscrits pour une durée de 30 ans (bon = contrat portant la durée de 30 ans) et dont la validité a été réduite sans prévenir les souscripteurs ???:mad:

Tandis que l'on y est, pourquoi ne pas réduire unilatéralement les salaires contractuels de tous les fonctionnaires ???

=> Ce serait tout à fait normal bien sûr..........si la loi le permet !!!:rolleyes:

En revanche quand l'Australie rompt son contrat sur l'achat d'avions, curieusement c'est un autre discours que l'on entend.

Et, au plan économique, tout le monde sait que si les fonds détenus sur CSL sont directement utilisables par les banques en redistribution dans l'économie réelle, ceux du livret A et des PEL sont enfermés quelque part - l'on ne sait où - dans un Fort Knox spécifique qui les rend complètement stériles....!!!...???:rolleyes:

Cdt

 
Haut