Gestion de cette baisse

CharlyBgood

Contributeur régulier
ça va allez jusqu'où?
Si je le savais je ferai des coups en bourse.

A mon avis il faut déjà attendre la fin de la période de confinement d'une part, et de constater la portée de son efficacité sur le virus d'autre part.

Sachant que dans l'attente, il y aura des dégâts majeurs dans l'économie (retail, tourisme, transports en tête): on peut malheureusement s'attendre à une récession pour 2020. Son ampleur éventuelle dépendra de la qualité de la coordination des autorités, ainsi que des moyens quantitatifs déployés.

Si le "trou d'air" est cantonné à qq semaines, ça ira, sinon bah ... on verra !
 

bronca66

Membre
Oups j’avais pas vu toutes les réponses !
Concernant maison du monde je suis d’accord que ça risque d’être complexe mais coupé maintenant et arbitrer ailleurs je ne sais pas si c’est judicieux ..
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Si le "trou d'air" est cantonné à qq semaines, ça ira, sinon bah ... on verra !
Ah, je vais te faire plaisir, même si tu dois la recevoir, la newsletter de ton pote Marc Fiorentino.
Je la trouve exceptionnelle aujourd'hui.
Petite entorse aux habitudes de ne pas rendre public des contenus privés, je me permets d'en rapporter ici quelques grands passages :

"Le coronavirus a fait exploser les règles d'orthodoxie financière, même en Allemagne.
On a décidé, du jour au lendemain, sans grand sommet international ou même européen, que les déficits n'avaient plus d'importance et que les dettes n'avaient plus d'importance.
Temps extraordinaires, mesures extraordinaires...

Prenons un exemple, vous allez mieux comprendre.
Le gouvernement américain va distribuer 1 000 $ à chaque habitant.
Mais les États-Unis n'ont pas ces 1 000 $.
Ils vont donc créer un déficit supplémentaire de 1 000 $.
Pour financer ces 1 000$ de déficit, ils vont donc emprunter 1 000 $.
Pour faciliter les choses, c'est la Banque centrale américaine qui va prêter les 1 000 $ à l'État américain.
Jusque-là, vous suivez ?

C'EST LÀ QUE CE DEVIENT INTÉRESSANT
L’État américain doit donc 1 000 $ à la Banque centrale américaine qui doit rendre des comptes à ...l'État américain qui lui doit de l'argent.
On est donc en circuit fermé.
Un peu comme si votre banque vous appartenait...
Et en théorie donc, on pourrait créer autant d'argent qu'on veut.
Les gouvernements pourraient faire exploser leurs déficits et leurs dettes, et les banques centrales absorberaient leurs dettes, sans limite.
Et un jour même, on en reparlera bientôt, les banques centrales pourront même annuler les dettes des états puisque tout vient pratiquement de la même poche.

Un pays seul ne peut pas se livrer à cette création monétaire sans limite.
Il serait tout de suite sanctionné par un effondrement de la monnaie et l'explosion à la hausse des taux d'intérêt.
Et cela provoquerait une explosion dévastatrice de l'inflation dans le pays.

MAIS L'AVANTAGE...
...c'est qu'aujourd'hui, avec la crise du coronavirus, tous les pays, toutes les zones économiques, sont concernées.
Donc pas de défiance pour un pays ou une zone puisque tout le monde fait la même chose.
Autre avantage, il n'y a pas de risque d'inflation pour deux raisons : l'arrêt de l'économie pendant 3 à 6 mois est déflationniste et, en plus, nous sommes entrés depuis des années dans un cycle déflationniste majeur avec la démographie, la technologie et la révolution sociétale.

DONC ON PEUT Y ALLER
Tous ensemble.
Sans limite.
On peut distribuer de l'argent, creuser les déficits, faire exploser les dettes et ensuite annuler les dettes.
À condition qu'on le fasse tous.

LE GROS PROBLÈME...
...est pour plus tard.
Dans quelques mois.
Quand tout sera redevenu normal.
Vous imaginez le gouvernement expliquer qu'une réforme est nécessaire car tel ou tel système, retraites, santé etc, est déficitaire de quelques milliards ou même dizaines de milliards ?"
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Ah, je vais te faire plaisir, même si tu dois la recevoir, la newsletter de ton pote Marc Fiorentino.
Je la trouve exceptionnelle aujourd'hui.
Elle est tjs exceptionnelle ! (vocable dont il abuse dans son émission: c'est votre argent)

Et je ne la reçois plus, je la consulte: marre du "push".

Oui sur le fond, le what ever it takes va créer de l'aléa moral.
Attention à ne pas faire de l'exception la règle.
 

bronca66

Membre
Salut

j’ai renforcer ma ligne total à 22€ je suis toujours en perte car PRU -> 33€
Est il intéressant à aujourd’hui à 27€ de vendre les titres acheté à 22? En ayant toujours la ligne en perte ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Je ne le ferais pas.
Ce n'est pas un conseil que je vous donne, seulement vous dire ce que je ferais, ou pas.
En vision MT ou LT, les niveaux actuels sont une rare opportunité pour un investisseur.
Au jour le jour, peut-être que vendre à 27 aujourd'hui permettra de racheter demain à 24, pour revendre après-demain à 26, et ainsi de suite.
C'est le scenario que vous aimeriez voir se réaliser, j'imagine.
En général, dans la vraie vie, ça ne se passe jamais comme ça.
A vous de voir!!
 

bronca66

Membre
Ah non , c’était juste pour prendre un peu de gain et l’investir autre part. Mais il est vrai que si total revenait sur les 22 à court terme je pourrais me replacer mais j’ai pas fais ça pour ça à la base
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Peut-être du second degré parce que je trouve ça très pauvre d’un point de vue informatif.
Ah oui, pardon, très juste. Rien en informations, c'était juste le cheminement des idées que j'ai trouvé, pour une fois, exceptionnel.
 
Haut