Fiscalité transmission avec/sans assurance vie

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
  • Dans le deuxième cas, j’ai la moitié de mon patrimoine en assurance vie (305 000 euros) et le reste ailleurs (immobilier, livret A, LDD).
dans ce cas pourquoi ne pas faire une donation de nue-propriété avec réserve d'usufruit de ton vivant ?
 

paal

Top contributeur
Très bien.
Donc un couple qui a deux enfants peut ainsi transmettre 4*152 500e (4=2 bénéficiaires pour chaque parent) soit 610 000e sans aucune fiscalité grâce à l'assurance vie !
Il faut juste avoir cette réflexion avant 70 ans, après c'est râpé ! :p
Il semble qu'il y ait une confusion entre les abattements sous forme de succession, et les abattements au titre de l'assurance vie ....

Chaque parent peut donner de son vivant un montant qu'il désire, montant qui bénéficiera d'un abattement de 100.000 euros ; si le montant du don est de 105.000, il règlera des droits sur la base de 5.000

Ensuite, chaque parent peut ouvrir un contrat d'assurance-vie, et chaque bénéficiaire désigné de ce contrat, pourra percevoir sa quote-part du contrat (qu'il s'agisse ou non d'un enfant), et ceci sous réserve que sa part ne dépasse pas le montant de 152.500 euros par bénéficiaire ; en cas de dépassement dans ce cadre, le surplus sera taxé à hauteur de 20% ; ceci c'est pour des primes versées avant le 70ème anniversaire du souscripteur .....
 

Tornado05

Contributeur régulier
après 70ans c'est 30 500€ pour l'ensemble des bénéficiaires
avant 70 ans c'est 152 500 par bénéficiaire
ok merci pour l’info. Par contre pour un enfant seul par exemple, si les 2 parents après 70 ans ont une assurance vie chacun avec 30500€ de capital. L’enfant seul aura le droit à un abattement de 30500€x2 ou seulement 30500€ même si deux assurance vie du père et de la mère ?
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
ok merci pour l’info. Par contre pour un enfant seul par exemple, si les 2 parents après 70 ans ont une assurance vie chacun avec 30500€ de capital. L’enfant seul aura le droit à un abattement de 30500€x2 ou seulement 30500€ même si deux assurance vie du père et de la mère ?
l'AV se dénoue au décès du titulaire...
donc si le parent A décède , l'enfant touchera l'AV de celui ci avec un abattement de 30500€ , puis lorsque le parent B décèdera plusieurs mois ou années après , l'enfant touchera l'AV du parent B avec l'abattement de 30 500€ .
 

Ravioli

Contributeur
Il semble qu'il y ait une confusion entre les abattements sous forme de succession, et les abattements au titre de l'assurance vie ....

Chaque parent peut donner de son vivant un montant qu'il désire, montant qui bénéficiera d'un abattement de 100.000 euros ; si le montant du don est de 105.000, il règlera des droits sur la base de 5.000

Ensuite, chaque parent peut ouvrir un contrat d'assurance-vie, et chaque bénéficiaire désigné de ce contrat, pourra percevoir sa quote-part du contrat (qu'il s'agisse ou non d'un enfant), et ceci sous réserve que sa part ne dépasse pas le montant de 152.500 euros par bénéficiaire ; en cas de dépassement dans ce cadre, le surplus sera taxé à hauteur de 20% ; ceci c'est pour des primes versées avant le 70ème anniversaire du souscripteur .....
Dans mon scénario, pas de versement du vivant mais c'est également possible, oui.
 

Tornado05

Contributeur régulier
l'AV se dénoue au décès du titulaire...
donc si le parent A décède , l'enfant touchera l'AV de celui ci avec un abattement de 30500€ , puis lorsque le parent B décèdera plusieurs mois ou années après , l'enfant touchera l'AV du parent B avec l'abattement de 30 500€ .
Quelle est la fiscalité qui s’applique en cas de décès d’un des deux parents qui a mis son fils en bénéficiaire de l’assurance vie et dont l´assurance vie n’est pas arrivée à maturité fiscale? Quelle est la fiscalité et aussi l’abattement est-il toujours de 30500€?
 
Haut