Fiscalité transmission avec/sans assurance vie

Ravioli

Contributeur
Bonjour,
J'essaye de comprendre l'intérêt de l'assurance vie pour la transmission.
J'ai fais une petite simulation où je compare deux scénarios.
Exemple : j’ai 600 000e de patrimoine, je décède et j’ai deux enfants :
  • Dans le premier cas, mes 600 000e ne sont pas en assurance vie.
  • Dans le deuxième cas, j’ai la moitié de mon patrimoine en assurance vie (305 000 euros) et le reste ailleurs (immobilier, livret A, LDD).
Mon approche vous semble t elle juste ?

Capture.PNG


Merci d'avance !
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
J'essaye de comprendre l'intérêt de l'assurance vie pour la transmission.
J'ai fais une petite simulation où je compare deux scénarios.
Exemple : j’ai 600 000e de patrimoine, je décède et j’ai deux enfants :
  • Dans le premier cas, mes 600 000e ne sont pas en assurance vie.
  • Dans le deuxième cas, j’ai la moitié de mon patrimoine en assurance vie (305 000 euros) et le reste ailleurs (immobilier, livret A, LDD).
Mon approche vous semble t elle juste ?
Votre approche est juste, et il vous faut juste veiller à ce que le contrat d'assurance vie ne dépasse pas les 305.000 pour le contrat de vos deux enfants ....

Mais vous constatez par vous-mêmes que la seconde option (avec assurance-vie est la meilleure solution fiscale , dans le contexte décrit ....
 

Ravioli

Contributeur
Très bien.
Donc un couple qui a deux enfants peut ainsi transmettre 4*152 500e (4=2 bénéficiaires pour chaque parent) soit 610 000e sans aucune fiscalité grâce à l'assurance vie !
Il faut juste avoir cette réflexion avant 70 ans, après c'est râpé ! :p
 

Ravioli

Contributeur
J'avais un doute pour le fait qu'on puisse cumuler les abattements (celui de l'AV et celui des enfants). Réponse : oui => Dans le cas où chaque parent a souscrit un contrat d’assurance vie et désigné son enfant comme bénéficiaire alors, l’enfant pourra bénéficier de 152 500 euros d’abattement au titre de l’assurance vie et de 100 000 euros sur les biens de l’actif successoral, de la part de chacun de ses parents.
source : https://www.aviva.fr/conseils-en-as...onc cumuler,ème anniversaire du parent assuré.

Même calcul avec 2 parents qui auraient un patrimoine de 1 million d'euros et 2 enfants :

1610906902693.png
 
Dernière modification:

agra07

Contributeur régulier
Très bien.
Donc un couple qui a deux enfants peut ainsi transmettre 4*152 500e (4=2 bénéficiaires pour chaque parent) soit 610 000e sans aucune fiscalité grâce à l'assurance vie !
Il faut juste avoir cette réflexion avant 70 ans, après c'est râpé ! :p
Bonsoir,
Pas tout à fait: après 70 ans chaque parent peut encore verser 30500€ sur son contrat et les enfants se partageront cette somme à chaque décès, en exonérations de droits (les intérêts et plus values ne sont pas imposables).
La fiscalité en cas de décès est un des avantages majeurs de l'assurance vie.
 
Dernière modification:

Ravioli

Contributeur
Bonsoir,
Pas tout à fait: après 70 ans chaque parent peut encore verser 30500€ sur son contrat et les enfants recevront ces sommes sans impôt (les intérêts ne sont pas imposables).
La fiscalité en cas de décès est un des avantages majeurs de l'assurance vie.
Exact.
Précision : après 70ans, l'abattement de 30500e est partagé entre les bénéficiaires. Soit seulement 15 250e si deux enfants.
 

Ezerian

Contributeur régulier
- Pour optimiser la transmission en AV :

- Avant 70 ans, mettre environ 60/130 000 € par bénéficiaire désiré.
Objectif avoir 152.000 € par bénéficiaire à la mort. Si ça depasse rachater et renverser à nouveau.

- Après 70 ans, mettre le reste en AV (exonération de 30.500 € + plus values exonérées)
 
Haut