Hello Bank!

Conseil optimisation Épargne

paal

Top contributeur
Merci paal pour votre réponse.
Voici quelques éléments supplémentaires.
Mes revenus représentent aujourd'hui la TRES grosse majorité de nos revenus, ma compagne ne travaille presque plus actuellement pour raisons perso et donc les droits de ma compagne au niveau de sa future retraite seront donc très très minimes.
J'anticipais une situation du genre et dans ces conditions, il serait opportun que la répartition entre vos deux contrats soient davantage du 60% pour votre épouse et du 40% pour vous (voire du 70/30) ; en anticipant un décès avant votre épouse, cela lui permettrait de bénéficier de votre pension de réversion, ainsi que d'un capital personnel d'AV qui soit plus important que le vôtre ….

Quand je fixe notre départ retraite en 2041 c'est bien sûr en prenant en compte la future réforme des retraites actuelle pour obtenir une retraite "pleine",
En ce qui concerne l'applicabilité de la prochaine réforme des retraites, elle ne devrait s'appliquer qu'aux jeunes générations de travailleurs, et il y aurait une longue période de transition ; appliqué à votre cas de travailleurs déjà âgés de 40 ans, cela ne devrait pas vous concerner de façon fondamentale ….

C'est tout du moins ce que j'ai compris des multiples interventions sur le sujet ….

A terme , nous devrions en effet être propriétaire de trois maisons sans compter les "accidents de la vie " .
Et c'est justement pour prévoir ces "accidents de la vie " que nous cherchons à optimiser nos placements.
Situation qu'il conviendra de gérer dans une plus ou moins longue période d'expatriation, après avoir validé vos dossiers de retraite ...

Nos bénéficiaires en cas de décès sont le conjoint survivant et ensuite la famille proche restante....
C'est donc ce que l'on appelle une clause à tiroir = bénéficiaire : un ou une telle, à défaut Y bénéficiaires à raison de X% chacun (suivent les noms dates de naissance et adresses postales de ces bénéficiaires ….)

A Softy : je pense m' etre mal exprimé , excusez moi , nous aimerions compléter nos revenus par des rachats partiels mensuels sur notre assurance vie (et non une rente , sorry)
Merci de votre aide
Si vous optez pour des rachats partiels, je les ferais au maxi sur une base trimestrielle.

Pour ma part, je suis en retraite, été je procède à ces rachats partiels mais sur une base annuelle (autour de la Saint Valentin, lorsque les assureurs ont annoncé leur participation aux bénéfices) et j'ai une petite application qui me permet de calculer quel retrait je peux demander pour que les intérêts imposés restent dans la fourchette de l'abattement annuel ….
 
Dernière modification:

CharlyBgood

Contributeur régulier
Bonjour,

d'abord je vous félicite pour vos beaux projets bien pensés, bravo.

Ensuite une chose m'interpelle:
30 000€ en AV + 16 800€ (200€ x12 mois x 7 ans) + 100 800€ (600€ x 12 mois x 14 ans) font déjà 147 600€ de capital versé.

Quid du rendement ?
Si vous êtes réellement de profil équilibré, vous pouvez viser un rendement net annuel moyen de 5%, donc ça ferait beaucoup plus d'argent, in fine.
Par exemple, rien que vos 30 000 € à 5% pendant 21 ans deviendraient ~ 83 000 € si mes calculs sont corrects.

1°) Donc vous pourriez déjà aussi éviter de sacrifier trop de présent au futur, en plaçant peut-être un peu moins par mois, vu vos revenus qui ne sont tout de même pas très élevés.

2°) Paal a raison sur la retraite et sur le PERP:
un indice: tous nos pays voisins ont des systèmes où les gens partent à 65 ans alors ...
=> tôt ou tard nous passerons à la casserole
Le PERP: moi c'est pas ma came, sauf si effectivement on est à qq années de la retraite (10 ans maximum et encore ...) et si on est fortement imposé ce qui n'est pas votre cas. A 55 ans et encore. (et c'est un cinquantenaire qui vous le dit)

3°) Gardez votre argent sur les LEPs et écopez vos livrets A sur vos 2 AV: vous avez suffisamment d'épargne de précaution à mon goût, et l'argent placé sur vos AVs reste disponible sous 10 jours chez Fortuneo faut il le rappeler. Surtout si c'est pour du moyen terme: l'AV est parfaite pour ça et le long terme.
A ce propos, peut-être aurait il fallu faire une co-souscription afin que l'AV du futur premier décédant ne se dénoue pas et que vous puissiez garder vos droits intacts ? Mais bon.

4°) Vu votre faible TMI probable (niveau d'imposition), moi je regarderai d'ici qq années aussi du côté des SCPI, c'est vraiment parfait pour la retraite. En plus en résidant à l'étranger, vous pourriez être dispensé des PS de 17,20% ce qui améliore votre rendement.

5°) Enfin les maisons: plus l'âge avance, plus il faut rendre le patrimoine liquide. Je sais qu'il y aura certainement de la valeur affective dans les comportements, mais croyez moi à long terme (et notamment à partir de 70 ans) les biens immos physiques sont des boulets dont il vaut mieux se séparer.

Voilà moi c'que j'en dis, vu du forum.
 
Merci Charly26240 pour vos conseils.

1) Nous avons en effet prévu de stopper nos prélèvements de 200 euros vers les AV entre 2021 et 2027 afin de nous redonner un peu d'oxygène. Comme j'ai déjà indiqué , nous avons prévu de reprendre nos prélèvements à hauteur de 600 euros ( 300 + 300) de 2028 à 2041 car nous n'aurons plus notre crédit immobilier. Nous sommes passer en profil équilibré récemment et nous étions en " sécuritaire " avec 80% sur fond euros auparavant.

2) vous ne me conseillez pas le PERP quand à vous alors ?

3) Nous ne voulions pas transférer nos livrets A sur nos AV initialement mais nous allons y réfléchir sérieusement car c'est vrai que l'argent pourrait être disponible sous 10 jours après tout ...
4) J'avais en effet penser au SCPI , en particulier sur corum XL , il faut que je m'y interresse, en fait j'avais pensé en acheter des SCPi crédit mais notre capacité d'emprunt supplémentaire est nulle actuellement...
5 ) en ce qui concerne nos 3 futures maisons , nous pensons sûrement en liquider deux lorsque le moment sera venu et en garder une seule en cas d'expatriation " partielle" ( juste quelques mois par an)
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
2) vous ne me conseillez pas le PERP quand à vous alors ?
non carrément pas.
Pas disponible,
Sortie en rente obligatoire
Fiscalement pas rentable du tout pour vous, et vous êtes encore trop jeune: y repenser à 55 ans en fonction de votre situation d'alors.

4) J'avais en effet penser au SCPI , en particulier sur corum XL , il faut que je m'y interresse, en fait j'avais pensé en acheter des SCPi crédit mais notre capacité d'emprunt supplémentaire est nulle actuellement...
Ça tombe bien j'en parlais pour 2028 :p
A priori vu votre future expatriation, il n'est pas nécessaire de miser sur une SCPI comme Corum XL, mais bon pq pas (j'en détiens moi même car je suis très allergique à l'IR et suis résident Français)

5 ) en ce qui concerne nos 3 futures maisons , nous pensons sûrement en liquider deux lorsque le moment sera venu et en garder une seule en cas d'expatriation " partielle" ( juste quelques mois par an)
Sage décision, très bien.
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
d'abord je vous félicite pour vos beaux projets bien pensés, bravo.
Ensuite une chose m'interpelle :
30 000€ en AV + 16 800€ (200€ x12 mois x 7 ans) + 100 800€ (600€ x 12 mois x 14 ans) font déjà 147 600€ de capital versé.
Oui cela fait déjà un petit pactole, et il faudra veiller à ne pas dépasser la limite des versements fixée à 150 KE par contribuable (tous contrats confondus), et si vous rééquilibrez les versements en fonction des revenus ultra réduits de votre épouse, ce sera surtout elle qu'il sera préférable de ne pas dépasser ledit plafond ...

Quid du rendement ?
Si vous êtes réellement de profil équilibré, vous pouvez viser un rendement net annuel moyen de 5%, donc ça ferait beaucoup plus d'argent, in fine.
Par exemple, rien que vos 30 000 € à 5% pendant 21 ans deviendraient ~ 83 000 € si mes calculs sont corrects.
Oui, en ce moment et sur 2 AV, le couple se trouve en période de versement, mais il ne doit pas être si compliqué que cela de calculer le rendement d'une année, en prenant le capital de fin d'année précédent et en ajoutant la moitié des versements effectués durant l'année, cela doit déjà donner une vague idée du rendement obtenu par le gestionnaire ….

1°) Donc vous pourriez déjà aussi éviter de sacrifier trop de présent au futur, en plaçant peut-être un peu moins par mois, vu vos revenus qui ne sont tout de même pas très élevés.
S'agissant de contrats AV, le couple peut tout à fait piloter à vue (ou du mois à vue de la fin d'année qui suit la présente ….) et se faire un planning glissant sur les 2 années futures ….

2°) Paal a raison sur la retraite et sur le PERP :
un indice: tous nos pays voisins ont des systèmes où les gens partent à 65 ans alors ...
=> tôt ou tard nous passerons à la casserole
Le PERP : moi c'est pas ma came, sauf si effectivement on est à qq années de la retraite (10 ans maximum et encore ...) et surtout si on est fortement imposé ce qui n'est pas votre cas. A 55 ans et encore. (et c'est un cinquantenaire qui vous le dit)
Et je peux vous assurer que le septuagénaire que je suis n'en aura pas souscrit du tout durant ma carrière ….
Et pourtant, je peux vous assurer que je m'y suis intéressé ; et ce fut oui …. MAIS non !

3°) Gardez votre argent sur les LEPs et écopez vos livrets A sur vos 2 AV: vous avez suffisamment d'épargne de précaution à mon goût, et l'argent placé sur vos AVs reste disponible sous 10 jours chez Fortuneo faut il le rappeler.
Certes, il y a un délai de rachat, mais une fois à la retraite, se trouve-t-on à 10 ou 20 jours près ??

Surtout si c'est pour du moyen terme: l'AV est parfaite pour ça et le long terme.
A ce propos, peut-être aurait il fallu faire une co-souscription afin que l'AV du futur premier décédant ne se dénoue pas et que vous puissiez garder vos droits intacts ? Mais bon.
C'est une idée lorsque le couple n'a pas d'enfant ; et il sera toujours possible d'ouvrir un 3ème contrat en co-adhésion, ce qui ferait alors 3 contrats …..

Et vous avez encore un peu de temps pour qu'il atteigne ses 8 ans d'âge ….

4°) Vu votre faible TMI probable (niveau d'imposition), moi je regarderai d'ici qq années aussi du côté des SCPI, c'est vraiment parfait pour la retraite. En plus en résidant à l'étranger, vous pourriez être dispensé des PS de 17,20% ce qui améliore votre rendement.
Dans ce compartiment là, vous avez deux solutions :
- soit une souscription en direct (avec ou sans emprunt, mais il reste une voie de défiscalisation), mais les résultat seront fiscalisés annuellement
- soit une souscription via des contrats d'assurance-vie (par besoin de gestion déléguée), et alors les résultats seront fiscalisés lors d'un rachat sur le contrat AV

5°) Enfin les maisons: plus l'âge avance, plus il est d'usage de rendre le patrimoine liquide.
Je sais qu'il y aura certainement de la valeur affective dans les comportements, mais croyez moi à long terme (et notamment à partir de 70 ans) les biens immos physiques sont des boulets dont il vaut mieux se séparer.
Voilà moi c'que j'en dis, vu du forum.
Oui et puis 3 biens immo pour un couple sans enfant, il faut peut-être se résoudre à en revendre certains, lorsque l'occasion se présente ; de toute façon, et au minium, un bien immobilier non occupé se dégrade ….
 
Dernière modification:

DO5356

Membre
Bonjour, les rentes issues d'un perp ou d'une assurance vie ne sont pas intéressantes au bout de 15 ans mais au bout de 30 ans. Demandez une simulation de rente écrite à Fortuneo avec un capital 140ke et un démarrage à 65 ans et vous verrez. Je vous déconseille fortement la sortie en rente même si vous n'avez pas d'enfant.
Cordialement
Je confirme le calcul de Softy . Je perçois un rente Préfon (PERP) et il me faudra 30 ans pour récupérer ma mise . C'est le plus mauvais placement que j'ai fait de ma vie . J'ai heureusement des AV sur lesquelles je peux faire des rachats partiels défiscalisés . Comme tous les intervenants dans ce forum , je vous déconseille fortement les PERP et PER .
 
Merci DO5356 pour votre témoignage qui renforce les commentaires des autres intervenants à propos des prefon, PER et PERP.
Nous avons prévu la semaine prochaine de placer notre épargne de moyen terme sur nos deux AV actuelles .
Nous pensons sûrement souscrire quelques SCPI ( via nos AV ou en direct ) dés que nous aurons terminé notre prêt immobilier en 2028.

Merc encore i à tous les intervenants pour vos précieux conseils en tout cas !
 
Bonjour Chris, je suis d'accord avec Softy. Evitez le Perp, ce n'est bon que pour les personnes assez imposées. Ce n'est pas votre cas. Vous seriez perdant. Evitez aussi la sortie en rente, elle serait mince et imposée. Par contre, si vous envisagez de profiter des 9200€ d'abattement par an, comme vous le précisez, alors il s'agit de rachatss programmés, et là, oui, c'est intéressant pour vous. A ne pas confondre avec une rente, ce n'est pas la même chose, même si au final, dans votre porte monnaie, cela y ressemble. La différence c'est que la rente est à vie et valable si vous dépassez les 100 ans. Evidemment, avec les retraits programmés, il n'y aura peut-être plus rien pour vos 100 ans.
 
Haut