Fortuneo

Conseil optimisation Épargne

Bonjour , nous sommes un couple sans enfant ( pas prévu d'en avoir) , quarante ans, avec un revenu de 2200 euros environs pour nous deux ( avec augmentations progressives sûrement dans les 10 ans à venir pour atteindre 2500 euros in fine ) , propriétaires d'une maison ( valeur 100k€, nous finissons notre crédit immobilier en 2027.

Voici le détail de notre épargne actuelle :
- Épargne d'urgence : 8000 euros sur deux livrets A ( 4000 + 4000€)
- épargne moyen terme : 9000 partagés en deux livrets LEP ( 5000 + 4000). ( Réserve pour Changement voiture eventuel et projet grand voyage)
- épargne long terme ( préparation retraite) : 30 000 euros répartis en deux AV Fortuneo (15 000+15000€) en profil " équilibré" . Par ailleurs nous y versons 200 euros ( 100 euros par contrat) de façon mensuelle. Nous avons prévu d'y verser 600 euros mensuels à partir de 2028 pour atteindre un capital de 140 000 € in fine réparti sur nos deux AV que nous comptons convertir en rente mensuelle de complément retraite ( 500 à 600 euros mensuels au total)

Nous avons un projet d'expatriation total ou partiel en Asie à notre retraite. ( Autour de 2041)
Par ailleurs nous sommes fils et fille unique ce qui a pour conséquence une maison chacun en succession issues de nos parents respectifs.

Voilà donc notre situation , nous aimerions quelques conseils pour optimiser nos placement et préparer au mieux notre retraite en prenant en compte notre situation personnelle ( pas de succession probable )
Merci d'avance de vos conseils.
 
Dernière modification:

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
préparer au mieux notre retraite en prenant en compte notre situation personnelle ( pas de succession probable )
à vos ages , dans votre situation et avec votre fiscalité probable il me semble qu'il va falloir s’intéresser à l'épargne retraite .

PERCO possible ? sinonPERP ou attendre son successeur le PER .
 
Merci Buffetophile pour votre réponse.
Quant à présent nous ne sommes imposable ensuite avec il est vrai la baisse probable des plafonds de ressourses nous avons en effet des questions à nous poser de ce coté.
Nous avons choisi pour l' instant de placer dans l' assurance vie pour sa flexibilité (retraits toujours possible et fiscalité intéressante après 8 ans ) et notre projets d' obtenir une rente mensuelle avantageuse fiscalement une fois à la retraite.
Pour l' instant il est difficile pour nous d' envisager une épargne supplémentaire avant d' avoir terminé notre crédit immo mais par contre dans 7 ans nous serons il est vrai beaucoup plus à l' aise à épargner encore plus sur le long terme.
Le PERCO n' est pas possible pour nous donc vous nous conseillez l' ouverture d' un PERP ou PER afin de réduire nos impots futur ?
 
Dernière modification:

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
vous nous conseillez l' ouverture d' un PERP ou PER afin de réduire nos impots futur ?
exactement ....le PERP a une mauvaise image mais …..si on vit plus de 15ans en retraite alors la rente viagère aura toute son utilité...:cool:

alors imagine si tu fais centenaire….
 

Softy

Membre
Bonjour, les rentes issues d'un perp ou d'une assurance vie ne sont pas intéressantes au bout de 15 ans mais au bout de 30 ans. Demandez une simulation de rente écrite à Fortuneo avec un capital 140ke et un démarrage à 65 ans et vous verrez. Je vous déconseille fortement la sortie en rente même si vous n'avez pas d'enfant.
Cordialement
 
Softy , pouvez vous précisez votre explication SVP ?
Nous avons souscrit nos AV en 2013 et comptons mettre en place les rentes en 2041 (28 ans plus tard donc) et ainsi profiter de l' abattement fiscal annuel de 9200 euros lors de nos "vieux jours".
Merci d' avance
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour, les rentes issues d'un perp ou d'une assurance vie ne sont pas intéressantes au bout de 15 ans mais au bout de 30 ans.
si tu le dis...

j'ai personnellement fait la simulation sur ma Madelin ….j 'aurais retrouvé mon capital au bout de 11ans de rente ….15ans si on calcule en faisant abstraction des économies d'IR réalisées depuis 20ans.....

mais si tu le dis….
 

paal

Top contributeur
Bonjour , nous sommes un couple sans enfant ( pas prévu d'en avoir) , quarante ans, avec un revenu de 2200 euros environ pour nous deux ( avec augmentations progressives sûrement dans les 10 ans à venir pour atteindre 2500 euros in fine ) , propriétaires d'une maison ( valeur 100k€, nous finissons notre crédit immobilier en 2027.
A ce niveau, il serait intéressant de distinguer chacune de vos rémunérations, car dans la situation actuelle de vos assurances-vie (que vous souhaitez consacrer à la retraite), votre situation correspond à deux salariés disposant pour l'instant de revenus identiques (soit 1.100 chacun actuellement), et peut-être plus tard de pensions identiques ….
Il faudrait donc vous renseigner auprès de la Carsat et des régimes complémentaires (qui devraient rester les mêmes après réforme des retraites) pour connaître vos droits respectifs, et les valoriser pour noter un éventuel déséquilibre ….

Par ailleurs, on va considérer qu'avec ce type de revenu, votre fiscalité ne dépasse pas la première tranche d'imposition, à sa voir celle qui était à 14%, et qui sera ramené à 11% ...

Avec une telle TMI, la souscription d'un PERP (oun de son successeur) ne me semble pas appropriée, car pour que l'abattement soit franchement attractif, il faudrait au moins que votre TMI soit de 30% si toujours imposable en France ….

Par ailleurs, l'utilisation de produits des contrats AV est bien plus souple que les prestations de PERP ….

Voici le détail de notre épargne actuelle :
…...
- épargne long terme ( préparation retraite) : 30 000 euros répartis en deux AV Fortuneo (15 000+15000€) en profil " équilibré"
Avec des AV, et dès que vos contrats ont plus de 8 années d'âge, vous avez la faculté de :
- procéder à des rachats partiels annuels, en exonération de fiscalité IR, en utilisant l'abattement annuel sur les intérêts, qui est de 4.600 par contribuable seul (ou de 9.600 si vous procédez à une déclaration commune)

- de transformer tout ou partie du capital de votre assurance-vie en rente viagère, mais il vaut alors mieux le faire après l'âge de 70 ans révolus ; dans ce cas, votre rente viagère ne sera imposée à l'IR (si vous êtes toujours résident fiscal français) sur 30% du montant de la rente perçue, ce qui est loin d'être le cas avec une rente PERP

Par ailleurs nous y versons 200 euros ( 100 euros par contrat) de façon mensuelle. Nous avons prévu d'y verser 600 euros mensuels à partir de 2028 pour atteindre un capital de 140 000 € in fine réparti sur nos deux AV que nous comptons convertir en rente mensuelle de complément retraite ( 500 à 600 euros mensuels au total)
Cela c'est votre projection sur le futur, mais il vous reste à approfondir la question de l'équilibre de vos rémunérations respectives (en activité ainsi qu'à votre future retraite) ...

Pourquoi, je vous dis cela ?
Simplement parce que la vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille, et il peut arriver ce que l'on appelle des accidents de la vie, le plus grave étant bien entendu la disparition prématurée de l'un ou l'autre d'entre vous ….
Et c'est pour anticiper cela qu'il est utile de prévoir une solution au cas où ...

Nous avons un projet d'expatriation total ou partiel en Asie à notre retraite. ( Autour de 2041)
Par ailleurs nous sommes fils et fille unique ce qui a pour conséquence une maison chacun en succession issues de nos parents respectifs.
Cela conduit donc à ce que vous soyez à terme propriétaires de deux biens immobiliers, à gérer éventuellement depuis l'étranger, ce qui est possible, mais pas si aisé que cela ...

Voilà donc notre situation , nous aimerions quelques conseils pour optimiser nos placement et préparer au mieux notre retraite en prenant en compte notre situation personnelle (pas de succession probable)
Merci d'avance de vos conseils.
Aujourd'hui, vous disposez de deux assurances-vie, et comme vous n'avez pas d'enfant, reste à savoir qui sont ou seront vos bénéficiaires en cas de décès (accidentel ou non)....

Par ailleurs vous envisagez un séjour en Asie à compter de 2041, et à ce moment là vous aurez 22 ans de plus, soit l'âge de 62 ans ; quel sera l'âge minimal auquel vous pourrez prendre votre retraite dans 22 ans ?

Il pourrait devenir différent de l'âge actuel ....
 
Dernière modification:

Softy

Membre
La rente annuelle représente au maximum 4% du total épargné (en moyenne c'est plutôt 3,5%). Donc il faut 25 ans (4% × 25) pour retrouver son capital et il manque encore 25 ans d'intérêts (donc 30% avec un fonds euros à 1,2% donc 7 à 8 ans de plus). Sans compter que la rente est imposable à hauteur de la TMI.
 
Merci paal de votre réponse.
Voici quelques éléments supplémentaire.
Mes revenues représentent aujourd 'hui la TRES grosse majorité de nos revenus, ma compagne ne travaille presque plus actuellement pour raisons perso et donc les droits de ma compagne au niveau de sa future retraite seront donc très très minimes.

Quand je fixe notre départ retraite en 2041 c'est bien sur en prenant en compte la futur réforme des retraites actuelle pour obtenir une retraite "pleine",

A terme , nous devrions en effet être propriétaire de trois maisons sans compter les "accidents de la vie " .
Et c est justement pour prévoir ces "accidents de la vie " que nous cherchons à optimiser nos placements.

Nos bénéficiaires en cas de décès sont le conjoint survivant et ensuite la famille proche restante....

A Softy : je pense m' etre mal exprimé , excusez moi , nous aimerions compléter nos revenus par des rachats partiels mensuels sur notre assurance vie (et non une rente , sorry)

merci de votre aide
 
Dernière modification:
Haut