En cet automne 2016, les taux immobiliers semblent avoir touché le plancher. Alors que certains acteurs prédisent une remontée prochaine, Boursorama n’a pas attendu pour relever son taux. Le même jour, sa concurrente ING Direct a abaissé le sien.

A ce jour, seules deux banques en ligne proposent une offre complète de crédit immobilier : Boursorama et ING Direct. Fortuneo s’apprête à les suivre mais réserve pour l’heure son offre à ses clients, et les offres de BforBank et Monabanq débarqueront plus tardivement. Quant à Hello bank, elle propose l’offre de crédit de BNP Paribas, même si le fait de passer par Hello bank permet d’obtenir des taux préférentiels.

Contrairement aux banques traditionnelles, Boursorama et ING Direct présentent l’avantage, pour l’emprunteur, d’afficher leurs taux de façon transparente. Les deux enseignes jouent d’ailleurs sans ambiguïté le jeu de la concurrence puisqu’elles modifient régulièrement leurs taux au même moment. Surprise, ce mercredi 16 novembre : elles ont toutes deux fait évoluer leur grille, mais pas dans le même sens. Si ING Direct poursuit sa baisse, Boursorama détonne en remontant son taux dès à présent. Les courtiers en crédit et autres acteurs du secteur évoquent pourtant des remontées plus tardive, en décembre ou à l’horizon 2017.

Lire aussi : Légère remontée en vue pour les taux de crédit immobilier

L’offre d’ING Direct plus compétitive pour 200.000 euros

Les deux pure players bancaires mettent en avant un taux d’appel sur leurs communications : il est actuellement de 1,74% chez Boursorama, contre 1,64% en début de semaine ; et de 1,40% chez ING Direct, contre 1,45% quelques jours plus tôt. Chacun de ces taux d’appel est un taux annuel effectif global (TAEG), incluant donc les frais de garantie et d’assurance, notamment, et il correspond à un scénario spécifique. Principale différence entre ces deux enseignes : ce taux concerne un emprunt sur 10 ans chez ING Direct, et un emprunt sur 15 ans chez Boursorama Banque. Impossible de comparer !

De façon inhabituelle, le 24 novembre, ING Direct a annoncé par avance une « remontée du taux » à la fin du mois. Au 30 novembre, le TEG affiché est passé à 1,50%.

Les deux banques permettent toutefois de réaliser des simulations en ligne, ce qui permet de connaître les taux nominaux : des éléments comparables, cette fois, y compris avec les données communiquées par les courtiers. Ainsi, fin août 2016, les taux d’ING Direct et de Boursorama étaient très proches pour un même prêt de 200.000 euros sur 20 ans (1,35% et 1,32%). Nouveau test ce 18 novembre, avec un couple d’emprunteurs (ou une personne seule) disposant de 4.000 euros de revenus mensuels : le taux hors assurance ressort cette fois à 1,28% chez ING Direct, et à 1,55% chez Boursorama. Pour une mensualité hors cotisation d’assurance emprunteur, respectivement, de 945 euros et 993 euros.

Prêt travaux : les crédits les moins chers pour votre maison

Boursorama reste en tête pour un prêt de 100.000 euros

Ces derniers mois, ING Direct affichait globalement des simulations de financement légèrement moins compétitives que Boursorama. La baisse, chez l’un, et la hausse, chez l’autre, change pour l’heure totalement la donne. Le rapport de force est le même pour un crédit sur 15 ans : en conservant le même profil d’emprunteur, toujours pour un emprunt de 200.000 euros, ING Direct affiche un taux nominal de 1,06%, contre 1,30% pour Boursorama. Petit bémol : la banque orange présente la particularité de faire évoluer ses taux selon le montant emprunté. Si les mêmes emprunteurs souscrivent un prêt de 100.000 euros seulement, le taux remonte à 1,62% sur 15 ans, alors qu'il reste à 1,30% chez Boursorama.

Plus d’infos sur le crédit immo de Boursorama et le prêt immobilier d'ING Direct