Demain, le taux du Plan épargne logement baisse pour la première fois depuis plus de 10 ans. C'est au cours de la même semaine qu’a été révélée l'ampleur de la baisse de la rémunération de l’assurance-vie en euros pour l'année 2014. Retour sur ces deux faits majeurs, et sur l’annonce de nouvelles règles pour l’assurance emprunteur.

2,5% pour l’assurance-vie en euros en 2014

Les fonds en euros de l’assurance-vie ont rapporté 2,5% en moyenne pour l’année 2014 (net de frais de gestion mais avant prélèvements sociaux) selon la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA). La baisse de rendement s’accélère donc puisque l’assurance-vie en euros était rémunérée 3% en 2011, 2,9% en 2012 et 2,8% en 2013. Trente points de base en moins, ce n’est toutefois pas la chute un temps envisagée, quand certains analystes prédisaient une moyenne ramenée à 2,2%. Les annonces réalisées cette semaine par les assureurs confirment des baisses d’environ 0,20 ou 0,30 point pour la plupart : les assurances-vie dans les divers Crédits Mutuels, le contrat Cler d’Agipi, les fonds en euros d'Asac-Fapès, le fonds Dolcea Vie de BforBank, etc.

En présentant son bilan annuel, jeudi, la FFSA a mis en avant l’assurance-vie comme le placement offrant « les rendements les plus attractifs » en 2014. Dans un tableau listant la rémunération de neuf actifs phares, « brut de fiscalité », les assureurs soulignent ainsi que l’assurance-vie devance le PEL d’une courte tête, non pas grâce aux fonds en euros (2,5% aussi) mais grâce aux supports en unités de compte qui ont rapporté selon eux 4,7% en moyenne. Derrière le PEL et l'assurance-vie, les taux apparaissent nettement en retrait : 1,6% pour le LEP, « en moyenne annuelle », 1,1% pour le Livret A et le LDD (1), 0,75% pour le CEL, -0,5% pour le CAC 40, etc. Si le taux moyen de 4,7% pour les unités de compte apparaît flatteur, il est toutefois peu représentatif de la diversité des rendements et reste inférieur à celui affiché pour l’année 2013 : 8,2%.

Ces écarts de rémunération se sont traduits dans les collectes 2014. La FFSA, qui s’appuie sur des informations Banque de France et Caisse des dépôts, évalue à 21 milliards d’euros la collecte nette pour l’assurance-vie en 2014, contre 12 milliards pour le PEL et -6 milliards pour le Livret A et le LDD.

2% pour le PEL à partir de demain

Le PEL attirera-t-il toujours autant en 2015 ? Possible, même si les Plans épargne logement ouverts à compter du 1er février 2015 ne seront plus rémunérés qu’à 2% brut de prélèvements sociaux. Le rendement du PEL décroche mais une nouvelle érosion de la rémunération de l’assurance-vie est d’ores et déjà annoncée par les observateurs. Cyril Blesson, de Pair conseil, s’est même déjà risqué à un pronostic : 2,1% en 2015, un taux très proche de celui du nouveau PEL.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

D’autant que le taux de rémunération du PEL n’est pas son seul atout. Le « nouveau Plan épargne logement » permettra de bénéficier de droits à prêt de 3,20% (contre 4,20% jusqu’à présent) à condition de détenir le plan pendant un minimum de 3 ans (4 ans pour bénéficier d'une prime d’Etat complète). Certes, dans un premier temps, ce taux reste au-dessus de ceux pratiqués sur le marché du crédit immobilier. Mais des droits à prêts à 3,20% pourraient devenir plus avantageux au fil des ans si les taux des prêts immobiliers finissent par remonter. L'occasion de faire le point sur le mode de calcul du Prêt épargne logement.

Changer d’assurance emprunteur : les modalités publiées

La concurrence s’intensifie sur le marché de l’assurance emprunteur, comme en témoigne le lancement d’un contrat « 100% en ligne » par Suravenir, filiale du Crédit Mutuel Arkéa. Le gouvernement cherche justement à favoriser cette concurrence, une large part des emprunteurs immobiliers continuant de souscrire leur assurance de prêt auprès de leur banque. C’est dans ce but que le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a été mandaté pour élaborer les critères de comparaison des garanties entre contrats d’assurance emprunteur. La nouvelle grille entrera pleinement en vigueur au 1er octobre 2015.

A lire également

(1) Comme pour le LEP, la FFSA a calculé le taux du Livret A et du LDD « en moyenne annuelle ».