En pleine crise de pouvoir d'achat, les Français restent attirés par l'immobilier. Mais les attentes des acheteurs sont en décalage avec la réalité du marché. Décryptage.

Plus que jamais, la pierre coûte cher. Malgré quelques signes de ralentissement, les prix de l'immobilier ont augmenté de 2,9% entre le quatrième trimestre 2021 et le deuxième trimestre 2022, selon l'Insee. Et dans le même temps, le coût des crédits immobiliers s'est envolé. Sur 1 an, entre octobre 2021 et octobre 2022, les taux moyens sur 20 ans sont ainsi passés de 1,10% à 2,30%.

Pourtant, l'attrait des Français pour l'immobilier ne se dément pas. D'après un sondage Ifop pour la plateforme Bonnie, 40% des Français prévoient d'acheter un bien immobilier au cours des deux prochaines années. Dans le détail, 62% des futurs propriétaires espèrent acquérir leur résidence principale, tandis que 26% visent un investissement locatif et 13% une résidence secondaire.

Économisez jusqu'à 70% sur votre assurance emprunteur

200 000 euros de budget

Toutefois, la pierre pourrait faire des déçus. Car les attentes des Français ne sont pas toujours en phase avec la réalité du marché immobilier. « Un fantasme peu vraisemblable ressort de l'étude, celui d'un couple avec enfants aspirant à acheter une grande maison, de plus de 100 mètres carrés, idéalement pour moins de 200 000 euros », révèle Laurent Callu, cofondateur de Bonnie, dans les colonnes des Echos.

Un objectif « difficilement atteignable », selon le dirigeant. Et ce, même dans les villes les moins prisées par les acheteurs. Car selon les chiffres de la plateforme SeLoger, le prix moyen du mètre carré en France atteignait 3 249 euros en septembre. Soit environ 325 000 euros pour un bien de 100 mètres carrés.

Trop cher pour une large majorité des Français, révèle Bonnie. Sur les 3 415 répondants, seuls 19% ont un budget qui dépasse 300 000 euros. La plupart d'entre eux (51%) disposent d'une enveloppe de moins de 200 000 euros. Une somme avec laquelle ils peuvent en moyenne prétendre à une surface de 61 mètres carrés.

Votre pouvoir d'achat immobilier s'évapore à mesure que les taux augmentent

Rêves de grandeur

Malgré tout, rien n'y fait : les Français rêvent d'espace. D'après l'étude, 29% des sondés cherchent un logement mesurant entre 75 et 100 mètres carrés, 24% veulent entre 100 et 150 mètres carrés et 6% rêvent de plus de 150 mètres carrés.

Les futurs acheteurs semblent pourtant conscient des difficultés qui les attendent : 25% d'entre eux s'interrogent sur les prix de l'immobilier ancien, 19% s'inquiètent pour la remontée des taux, et 11% craignent d'avoir des difficultés à obtenir un crédit.

Alors pour parvenir à leurs fins, les Français n'ont pas peur de s'éloigner des grandes métropoles. Parmi ceux qui prévoient d'acheter un bien au cours des deux prochaines années, 78% des sondés visent une ville de moins de 100 000 habitants. Et 57% se disent même prêts à acheter dans une commune de moins de 20 000 habitants. Pas sûr, toutefois, que cela suffise.

Trouver un prêt immo au meilleur taux