Pour les étudiants et les jeunes actifs, la colocation représente souvent un moyen de se loger à moindre coût tout en rencontrant de nouvelles personnes. La lutte est cependant parfois rude pour les candidats, qui sont dans certaines villes beaucoup plus nombreux que les chambres disponibles en colocation.

La colocation est un moyen sympathique – et économe – de se loger partout en France. Selon les statistiques publiées par la plateforme LocService lundi 22 août, le loyer moyen est de 439 € (charges comprises) dans l'Hexagone pour celles et ceux qui optent pour la vie à plusieurs, rapporte Capital.

Cela représente une économie de 27% par rapport à la location d'un studio (556 € en moyenne) et permet d'obtenir un logement plus grand en surface, raisons pour lesquelles ce type d'habitat est particulièrement prisé des étudiants et jeunes actifs. Mais en fonction de la ville où l'on souhaite s'installer, trouver une place en colocation peut être ardu, révèle LocService.

Immobilier : augmenter votre loyer entre deux locataires peut vous coûter très cher

Des colocs difficiles à trouver à Paris

L'étude de la plateforme se base sur l'analyse de 14 000 offres et demandes de colocation sur un an. Les résultats font d'abord apparaître d'importantes disparités dans le montant du loyer en colocation. En Ile-de-France, il faut ainsi compter en moyenne 554 € pour une chambre. Le prix grimpe à 711 € pour Paris intra-muros quand il n'est en moyenne que 394 € ailleurs en France.

Crédit immobilier : découvrez les taux les plus bas pour votre projet

Il faut dire que l'Ile-de-France concentre 34% des recherches sur l'ensemble du territoire français. Paris représente à elle seule près de 20% des recherches. Avec 9,5 demandes pour une offre, la capitale n'est toutefois que la seconde grande ville française la plus « tendue » sur le marché de la colocation. En 2022, c'est La Rochelle qui arrive à la première place, avec un ratio de 10,8 demandes pour une offre.

Louer ou acheter un appartement : quel est le meilleur choix pour les parents d'un étudiant ?

Parmi les autres grandes villes où il est difficile de trouver une colocation, on trouve Lyon (8,2 demandes pour une offre), Rennes (6,9 demandes pour une offre) et Metz (5,9 demandes pour une offre). À l'inverse, certaines villes sont en manque de candidats, comme Saint-Étienne (0,51 demande pour une offre) ou Nîmes et Nancy (0,79 demande pour une offre). Reims est à l'équilibre, avec exactement une demande pour une offre.