Quels sont les travaux ou installations que vous financez quand vous sollicitez une aide financière MaPrimeRénov' ? Poêle à granulés, pompe à chaleur et chauffe-eau solaire sont particulièrement demandés.

318 429 dossiers MaPrimeRénov' ont été financés au cours du 1er semestre 2022 pour 377 346 dossiers déposés, selon les statistiques dévoilées ce 11 juillet par l'Agence nationale de l'habitat (Anah). Le nombre de dossiers déposé est quasi stable par rapport à la même période en 2021, mais le nombre de dossiers acceptés a légèrement progressé, tout comme les montants des primes versées, qui dépassent cette fois le milliard d'euros (1,2 milliard) sur les six premiers mois de l'année.

Qui utilise MaPrimeRénov' ?

L'immense majorité des dossiers concerne des propriétaires occupants (312 107 dossiers financés), pour leur résidence principale, loin devant les propriétaires bailleurs (6 322), autrement dit des investisseurs locatifs. Cette prime variant selon le niveau de revenus, 45% des dossiers financés bénéficient à des foyers catégorisés comme très modestes, et seulement 3% pour des foyers catégorisés comme ayant un niveau de ressources « supérieur ». « Les ménages aux revenus très modestes et modestes sont les principaux bénéficiaires de l'aide MaPrimeRénov' (68% des dossiers financés au 1er semestre 2022), détaille l'Anah dans son bilan semestriel. La grande majorité des travaux sont réalisés en maison individuelle (97% des dossiers financés). »

MaPrimeRenov' : ce que peuvent toucher les plus riches

Crédit immobilier : découvrez les taux les plus bas pour votre projet

Le podium des travaux financés

Sur ces 318 429 dossiers au 1er semestre 2022, 81 642 concernent l'installation d'un poêle à granulés, 73 409 celle d'une pompe à chaleur air/eau et 34 355 l'équipement d'un chauffe-eau solaire individuel. Conséquence logique des barèmes de l'aide gouvernementale, ce podium varie selon le niveau de ressources.

Les plus aisés des bénéficiaires n'utilisent pas ce financement pour s'équiper d'un poêle à granulés (ils financent principalement des travaux d'isolation via MaPrimeRénov') car ils n'en ont pas le droit : MaPrimeRénov' Rose destinée aux foyers avec des revenus supérieurs offre une palette de financements plus limitée.

Plafonds de ressources hors Île-de-France
Nombre de
personnes composant
le ménage (foyer fiscal)
Revenu fiscal de référence (RFR)
MaPrimeRénov'
Bleu
MaPrimeRénov'
Jaune
MaPrimeRénov'
Violet
MaPrimeRénov'
Rose
1jusqu’à 14 879 €jusqu’à 19 074 €jusqu’à 29 148 €> 29 148 €
2jusqu’à 21 760 €jusqu’à 27 896 €jusqu’à 42 848 €> 42 848 €
3jusqu’à 26 170 €jusqu’à 33 547 €jusqu’à 51 592 €> 51 592 €
4jusqu’à 30 572 €jusqu’à 39 192 €jusqu’à 60 336 €> 60 336 €
5jusqu’à 34 993 €jusqu’à 44 860 €jusqu’à 69 081 €> 69 081 €
Par personne supplémentaire+ 4 412 €+ 5 651 €+ 8 744 €+ 8 744 €

La nature des travaux financés dépend aussi beaucoup du reste à charge après aides. Le directeur des études de la fondation Abbé Pierre juge justement que si les plus modestes ne se lancent pas dans de lourds et coûteux travaux d'isolation, c'est parce que les aides restent insuffisantes.

MaPrimeRénov' : montants, conditions 2022, travaux... Tout savoir