Le réseau d'agences immobilières Century 21 s'attend à une « très belle année » 2021 malgré la crise sanitaire, grâce aux reports d'achats immobiliers et aux taux bas des crédits, a déclaré mercredi son président.

En nombre de ventes, « on est un peu au dessus de 2019 », avant la crise sanitaire, a indiqué Laurent Vimont sur Europe 1, qui confirme qu'il s'agit d'un niveau « quasi record ». Le président de Century 21 s'attend à 1,1 million de transactions immobilières sur le marché du logement ancien en 2021, contre 1,07 million de ventes avant la crise sanitaire, en 2019. « Le marché est extrêmement dynamique », a-t-il assuré.

Selon Laurent Vimont, l'immobilier est tiré par le report des achats qui n'ont pas eu lieu pendant les confinements et s'accumulent depuis la levée de restrictions, ainsi que par les taux bas de crédits immobiliers. En juillet, le taux moyen d'intérêt des crédits immobiliers en France s'est établi à 1,05%, selon le tableau de bord de l'observatoire Crédit Logement/CSA. « Les taux bas ont permis à nombre de Français de passer du je veux acheter au je peux acheter », a soutenu Laurent Vimont.

Sauts de puces des citadins

Le président de Century 21 a dit également observer un mouvement de départ des hypercentres des métropoles, mais sans « exode massif ». « Ce qu'on observe ce sont des petits sauts de puces. Des gens qui avec le prix de vente du prix du mètre carré parisien par exemple, vendent leur appartement parisien [...] et à quatre kilomètres achètent 20 mètres carrés de plus ».

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

Après une chute de l'activité au moment du premier confinement du printemps 2020, les ventes de logements anciens sont reparties très fort à partir du mois de mai 2020 et restent depuis dynamiques dans l'ensemble.