Il faut gagner 11 500 euros nets par mois, minimum, pour acheter 75 m2 dans la capitale ! La baisse des prix de l'immobilier est donc toute relative. Pour trouver aussi grand mais moins cher, les acheteurs se ruent sur des biens plus lointains en Ile-de-France, ce qui fait grimper là aussi le coût de la pierre.

Les prix de l’immobilier ont beau s’assagir à Paris, ils restent toujours stratosphériques. De 10 850 euros par m2 à l’automne dernier, ils viennent de passer à 10 630 euros, selon les estimations des notaires. « En 10 ans, les prix moyens à Paris ont augmenté de 5 500 euros du m2, une envolée que n’a pas compensé la baisse des taux immo, pourtant divisés par 3, entraînant ainsi une hausse des revenus nécessaires pour acheter dans Paris », constate le courtier Vousfinancer dans une étude publiée ce vendredi.

« A plus de 10 500 euros, on ne peut désormais même plus acheter 20 m2 avec des taux à 1,35%, contre plus de 22 m2 il y a 10 ans, avec des taux pourtant à 4%, mais des prix 40% plus bas… » analyse Sandrine Allonier, directrice des études de Vousfinancer.

Résultat, aujourd’hui, pour acheter un appartement de 50 m2 à Paris, financé via un emprunt sur 20 ans (avec 10% d’apport), il faut gagner au minimum 7 660 euros nets par mois. Pour un 75 m2, il faut emprunter en moyenne 797 250 euros et gagner pour cela 11 492 euros nets par mois minimum (mensualités de 3 792 euros hors assurance emprunteur sur 20 ans) !

Investissez dans les PME françaises - 3 plateformes comparées

Les prix flambent de 5,8% en dehors de la capitale

Si les prix à Paris s’adoucissent très légèrement, ils continuent de progresser dans le reste de l’Ile-de-France puisque la demande est toujours de plus en plus forte : +5,8%. Selon Vousfinancer, les primo-accédants ne représentent que 20% des acheteurs à Paris (contre 40% en moyenne en France) et préfèrent s’éloigner un peu. A 6 640 euros du m2 en moyenne en mars d’après les projections sur les avant-contrats des notaires, les prix restent bien plus attractifs qu’à Paris, mais avec de fortes différences selon les départements.

« Ainsi pour une mensualité de 1 000 euros sur 20 ans, on peut acheter 12 m2 de plus en Ile-de-France qu’à Paris (31,7 m2 contre 19,8 m2) soit une pièce en plus… voire davantage, selon que l’on achète en grande couronne ou en petite : on peut ainsi acheter 76 m2 en moyenne en Seine-et-Marne mais seulement 32,4 m2 dans les Hauts-de-Seine, soit près de 2,5 fois moins de surface », calcule Vousfinancer. Selon la zone ciblée, en région parisienne, il faudra gagner entre 3 000 euros à 7 000 euros par mois pour acheter un 75 m2.

Voir notre comparatif partenaire avec les meilleurs taux immobiliers