Pourboire, service, et hausse de prix

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
oui, mais comme pour beaucoup de services, ainsi les médecins, les...kinés... sont des charges ,payées au final par le contribuable si on regarde cela comme ça;
pas tout à fait .... car le budget de la CPAM provient de cotisations sociales . ce qui est un peu différent des impôts . de plus il y a un ticket modérateur ( reste à charge pris en charge par une assurance mutuelle ) ...

mais on ne va pas lancer le débat
 

EVarlin

Contributeur régulier
si leur salaire brut augmente , ça sera aussi au client de payer cette augmentation ...

c'est toujours le consommateur final qui paye de toutes façons soit comme client soit comme contribuable ...
Que ce soit le client qui au final paye, c'est certain, mais ce qui me dérange là c'est ce côté de laisser assumer directement au client une charge qui incombe normalement à l'employeur tout en venant en même temps chouiner comme quoi ils ne trouvent plus de main d'œuvre ...

À un moment il faut aussi se poser la question de la juste rémunération des employés, de leur qualité de vie et de travail.
Tu ne peux pas les payer au lance-pierre, les considérer comme des playmobil interchangeables, venir te plaindre de ne trouver personne et te dire que c'est le client qui va payer cette augmentation de salaire avec ses pourboires (et sans cotisations sociales). Le salarié reste lésé, une partie de sa rémunération dépend du bon vouloir des clients et certes est nette d'impôts, mais ne donne pas droit à cotisations retraite, chômage ...
 

Aptenodytes

Contributeur
La charge qui incombe aux employeurs provient du client et de sa facture.


Un serveur dans un petit restaurant, n'aura pas les mêmes avantages financiers que dans un grand restaurant. On retrouve ce système dans beaucoup de secteurs d'ailleurs
 

Surikat14

Contributeur régulier
Comme dis plus haut, c'est la norme en Amérique du nord.
Vous avez un étape supplémentaire au niveau du terminal de la carte pour choisir le montant du pourboire. Certaines fois, vous avez plusieurs choix, avec souvent le choix qui commence à 15% ; d'autres fois, c'est à nous de taper le % ou montant en $.
Le problème de ce système c'est la généralisation de cette option au moment du paiement : Je vais acheter mon café au comptoir pour emporter ou mon pain, on me propose de mettre un pourboire... Auquel le/a serveur/se / vendeur/se est sympa mais cela mérite-t-il pourboire ?

En tout cas, les seveurs poussent pour supprimer le pourboire obligatoire et de remonter les salaires à des niveaux descents. Bref, j'ai l'impression que cette mesure est à contre-courant...

D'ailleurs qui donne encore des pourboires en France ?
 
M

Membre50050

Au fait , si cela fait partie de l'addition, cela sera déductible, comme client, dans une comptabilité d'un entrepreneur( dans le cadre où la dépense est engagée pour l'objet social)....
Seulement pour la partie comprise entre 4,9 € et 17,3 € je cite les ,chiffres de tête

On re-est en France que re-diantre

En revanche déduction complète si tu invite un client (ou 2 ou 3...)

Simple n'est pas français.
 
Dernière modification par un modérateur:

Kenko822

Contributeur régulier
On ne peut pas comparer le système des pourboires aux usa et en France... C'est vital pour les serveurs aux usa... En France c'est sans intérêt.. Les salariés de restauration n'ont pas à bénéficier de telles mesures.. C'est à leur patron grassement renforcés à coup de PGE de revoir durablement leur politiques salariales et de négocier des accords de branches au seins de leurs fédérations... Les mesurettes pré électorales c'est vraiment de la comédie.
 

AlbertoWin

Contributeur régulier
Au pire on indique sur le menu "Prix service compris : ...€". Comme ça tout le monde sait combien il paye au serveur si ça lui plaît ou pas, c'est plus transparent. Ça évitera ces idées clairement inutiles qui n'iront pas dans la poche du salarié mais de l'entreprise. Certes l'entreprise doit vivre mais c'est pas le but recherché...
 

Manu215

Contributeur régulier
Mais je crois que la mention "service compris" existe depuis des lustres.
Ou alors ça a disparu sans que je m'en rende compte...:)

Certes les restaurateurs et autres cafetiers ont beaucoup souffert de la crise sanitaire (et les employés encore plus), mais je ne vais pas les plaindre quand je me souviens que lorsque la TVA avait baissé, le consommateur n'en a jamais vu la couleur. Je ne me souviens plus quand c'était cette baisse, mais je me souviens que les prix dans les restos où j'allais n'avaient pas bougé d'un centime, sinon augmentés quelques mois après... (vers 2010 peut-être??)
 
Haut