Pourboire, service, et hausse de prix

moietmoi

Top contributeur
Bonjour,
Avant 1987, le service était indiqué en sus, sur l'addition des restaurants, et le règlement à faire pour le repas était la totalité incluant le service; en 1987 un décret à intégré le service au prix principal; le prix d'un plat comprenant non seulement le prix de vente de ce plat mais aussi la quote part du service;libre à chacun de laisser du pourboire en plus au serveur; ce pourboire en espèce n'a jamais été fiscalisé; ( ce qui est curieux, vu que cela légitime une rémunération échappant à l' urssaf et au fisc;)

Une mesure annoncée par le chef de l'état, va favoriser l'intégration à l'addition totale service compris, au paiement par carte d'un pourboire; l'addition sera donc "service et pourboire" compris...... où s'arrêtera t on?
 

Cresus93

Contributeur régulier
J'ai entendu l'information distraitement, et pas bien compris l'intérêt. Actuellement les pourboires sont donnés en espèces, donc évidemment pas fiscalisés. Quel est l'apport de l'annonce de Macron ? Favoriser plus de paiements par carte ? Mais quel intérêt pour les serveurs, pour le restaurant, pour les clients, par rapport au système actuel ?
 

AlbertoWin

Contributeur régulier
Bonjour,
Avant 1987, le service était indiqué en sus, sur l'addition des restaurants, et le règlement à faire pour le repas était la totalité incluant le service; en 1987 un décret à intégré le service au prix principal; le prix d'un plat comprenant non seulement le prix de vente de ce plat mais aussi la quote part du service;libre à chacun de laisser du pourboire en plus au serveur; ce pourboire en espèce n'a jamais été fiscalisé; ( ce qui est curieux, vu que cela légitime une rémunération échappant à l' urssaf et au fisc;)

Une mesure annoncée par le chef de l'état, va favoriser l'intégration à l'addition totale service compris, au paiement par carte d'un pourboire; l'addition sera donc "service et pourboire" compris...... où s'arrêtera t on?
Je pense que c'est bien le problème. Le prix intégré le service mais quel est le prix du service ? Si le service n'est pas reverse aux serveurs mais a l'entreprise il paraît concevable que les serveurs cherchent les pourboires. Il suffit d'indiquer sur les carte le prix du service verse au serveur (légalement contraignant) et ainsi le consommateur sera a même de déterminer s'il veut donner plus ou pas.

La on paye un prix tout compris qui ne va peut être pas dans la poche du serveur alors que l'on pense que oui et en donnant un pourboire, on paye plus ce qui est légalement déjà inclus ... C'est le serpent qui se mord la queue comme le concept d'American Express entre autres : "Tout le monde est gagnant tant que l'argent coule et que la poule crache".
 

AlbertoWin

Contributeur régulier
J'ai entendu l'information distraitement, et pas bien compris l'intérêt. Actuellement les pourboires sont donnés en espèces, donc évidemment pas fiscalisés. Quel est l'apport de l'annonce de Macron ? Favoriser plus de paiements par carte ? Mais quel intérêt pour les serveurs, pour le restaurant, pour les clients, par rapport au système actuel ?
Les gens ne donnent pas de pourboire car ils n'ont plus de pièce, voilà l'interet. Les clients ont moins de souffrance au paiement (très connu pour la CB), donc plus de pourboire au serveur, mieux pour le restaurant... mais comment le gérer dans la compatibilité, sur les terminaux ? Il faudra toujours payer les frais de commission, comment redistribuer... Bref encore une magouille pour aller vers la fin du cash, pas si fou quand on voit le rapport commande par Macron pour 2022... Bientôt la drogue pourra être payé en CB et être defiscalise.
Le cash, c'est le moyen du peuple de frauder autant que ces dirigeants... On se demande pas pourquoi les plus grandes dictatures sont toutes en paiement dématérialisé...
 
Dernière modification:

moietmoi

Top contributeur
l'addition sera donc "service et pourboire" compris...... où s'arrêtera t on?
j'ai la réponse!!!
comme le concept d'American....
avec l'anglosaxonisation de tous les termes utilisés, bientôt nous aurons les additions "service et pourboire compris" par carte et il sera possible, voire recommandé de laisser un "tip" en espcèce, jusqu'à ce que ce "tip" soit intégré dans l'addition pour un autre président....

mais comment le gérer dans la compatibilité, sur les terminaux ?
Comme cela s'est fait en 1987.... les serveurs n'ont rien eu, ou la peau de chagrin, et le pourboire complémentaire s'est institué....
 

EVarlin

Contributeur régulier
Donc, pour augmenter la rémunération des serveurs, plutôt que de se dire qu'ils n'ont pas salaire suffisant par rapport au travail fourni, plutôt que de ne pas remettre en cause leurs conditions de travail, leur non considération, cela sera au client de payer cette augmentation.
Un complément de salaire sans cotisations sociales (avec tous les avantages qui en découlent).
Notre président avalise et rend légale une fraude sociale, tout cela pour préserver les bonnes marges des restaurateurs et autres cafetiers.
Et les coiffeurs et autres récipiendaires de pourboires ils puent de la gueule ?
 
M

Membre50050

Je pense que c'est bien le problème. Le prix intégré le service mais quel est le prix du service ? Si le service n'est pas reverse aux serveurs mais a l'entreprise il paraît concevable que les serveurs cherchent les pourboires.
Aux USA on verse une somme correspondant au service selon sa qualité, avec un mini conseillé à 10% si le service est mauvais, 15s'il est normal.
En France le serveur est forcément au smic, aux USA il est au lance-pierre. C'est toute la différence et le serveur US est donc motivé.

EN France on paye un service minimum ou mauvais intégré a la note et le pourboire serait censé récompenser les efforts faits par rapport à un minimum.

Mais en France comme pour tout, c'est illisible, du coup souvent erroné ou approximatif.

Quant à l'argument que c'est le manque de monnaie qui tue le métier, y'a six mois j'avais entendu que c'était le covid.

Les discours officiels, médiatiques, des restaurateurs et de certains serveurs interrogés sont incohérents, selon moi.

Aux USA quand le client paye un pourboire de 10%, souvent, le patron est venu me voir (bon c'était rare).
Vu le sens du service en France, je n'ose espérer pareil traitement.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
plutôt que de ne pas remettre en cause leurs conditions de travail, leur non considération, cela sera au client de payer cette augmentation.
si leur salaire brut augmente , ça sera aussi au client de payer cette augmentation ...

c'est toujours le consommateur final qui paye de toutes façons soit comme client soit comme contribuable ...
 

moietmoi

Top contributeur
c'est toujours le consommateur final qui paye de toutes façons soit comme client soit comme contribuable ...
oui, mais comme pour beaucoup de services, ainsi les médecins, les...kinés... sont des charges ,payées au final par le contribuable si on regarde cela comme ça;
c'est la où l'on voit que la société n'est pas la somme arithmétique des individus; est ce une raison pour introduire une nouvelle fois, une usine à gaz?
Au fait , si cela fait partie de l'addition, cela sera déductible, comme client, dans une comptabilité d'un entrepreneur( dans le cadre où la dépense est engagée pour l'objet social)....
 
Haut