Hello Bank!

Finances perso & solidarités en temps de crise

gwen73

Contributeur
Nous sommes tous les deux à la maison : à priori au moins 70% du salaire? Nos deux fils (21 et 26 ans à la maison, l'un sans revenu et l'autre en chômage partiel). Nous cohabitons "à l'italienne" :oops::unsure:
Mon mari et moi gérons les menus et les courses...
Ma mère est seule donc je vais la voir et lui apporter le nécessaire, mon frère ira un jour différent : on a envie de se voir tous ensemble mais c'est trop craignos pour mam (je vous dis : à l'italienne lol)!
Nous avons un grand jardin, comme tous nos voisins ici. La collapsologie nous "parlait", j'ai vraiment été interpellée par Pablo Servigné chez CPolitique. Il faut le regarder.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Oui, je comprends ces personnes qui ont quitté Paris quand ils avaient une solution de repli : mais qu'ils respectent les règles et n'aillent pas faire des sorties touristiques et "arghh de la VOILE" sur la côte!!! Là j'ai envie de mordre!
C'est tout le pb.

Maintenant qu'on est quasi H24 ensemble avec ma moitié, on se dispute sur ce type de sujet.
C'est vrai, comment comprendre ?

On autorise des gens à faire du sport dehors - pour moi activité non essentielle - malgré tout le bien que je pense du sport (je réserverai cette faculté aux seuls sportifs de haut niveau dont c'est le métier).

Et un passionné de pêche n'a pas le droit de prendre sa caisse (vectorisation confinée), se poser dans la nature, pêcher qq truites, et rentrer à son domicile ?

Tes vacanciers qui feraient de la voile vectorisent effectivement qq peu au plein air mais finalement très peu.

Et je connais la spirale: pq eux et pas nous ?

Des citadins aisés viennent s'installer dans leur résidence secondaire pour télétravailler au soleil en provence. Sur le fond je ne les blâme pas, j'y suis moi-même, mais pendant ce temps là, de vaillants ouvriers / employés sont obligés de rester bosser dans leur usine agro-alimentaire pour nous fabriquer nos yaourts bio ...

Dès que tu introduis une exception "merdique" comme ces sorties sportives, tu ouvres la porte à toutes les fenêtres, et tu introduis la suspicion, la contradiction et le dénigrement dans la tête des gens.

Cf les élections de la semaine dernière: à présent suite à décision de DouDou Philippe - bien qu'élu entrant dans mon village au 1ier tour - c'est le Conseil Municipal sortant qui siègera jusqu'au 15/05 ?!?
=> qu'est-ce que c'est que cette décision de m.... !
=> quid du mépris fait aux suffrages et des gens qui se sont déplacés et ont voté avec des règles hyper strictes d'hygiène (même si tout compte fait c'était effectivement là encore une connerie de maintenir ces élections)
Alors que j'ai proposé moi-même une solution de webconf / conftél ?

C'est ce clair-obscur permanent et ces contradictions qui introduisent des sentiments d'injustice et d'égoïsme dans les comportements. Et je ne m'étends pas sur les travers de la nature humaine ...
 

gwen73

Contributeur
Nous faisons les courses habituelles, plus ou moins, mais en fait faisons encore plus de cuisine :) Je crois que mon mari gère le stress en cuisinant... On mange de mieux en mieux :ROFLMAO:
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Nous sommes tous les deux à la maison : à priori au moins 70% du salaire? Nos deux fils (21 et 26 ans à la maison, l'un sans revenu et l'autre en chômage partiel). Nous cohabitons "à l'italienne" :oops::unsure:
Mon mari et moi gérons les menus et les courses...
Ma mère est seule donc je vais la voir et lui apporter le nécessaire, mon frère ira un jour différent : on a envie de se voir tous ensemble mais c'est trop craignos pour mam (je vous dis : à l'italienne lol)!
Nous avons un grand jardin, comme tous nos voisins ici. La collapsologie nous "parlait", j'ai vraiment été interpellée par Pablo Servigné chez CPolitique. Il faut le regarder.
On réapprend à se connaître, s'aimer, se supporter (pas tjs facile) et malgré tout vivre ensemble: vous le faites avec courage, bravo !

Le grand jardin c'est top: nous on a ça aussi et en + cette semaine a été radieuse: on aurait pu faire un barbecue !

Pour la collapsologie, tu devrais échanger avec ma moitié: je suis un éternel insouciant optimiste, elle est une infatigable angoissée et nouvellement persuadée qu'elle va périr du corona-trucmuche ...

On peut se la raconter indéfiniment, pour ma part je préfère avancer et prendre le meilleur, c'est ainsi !
 

gwen73

Contributeur
Et un passionné de pêche n'a pas le droit de prendre sa caisse (vectorisation confinée), se poser dans la nature, pêcher qq truites, et rentrer à son domicile ?
C'est notre cas. Nous n'irons pas bien sûr. Et ce que je n'arrête pas de rabâcher : soyons conscients de la chance que nous avons (pas en appart/pas sous les bombes/bien approvisionnés en nourriture/revenu qui tombe...).
Je crois qu'à un moment, nous devons arrêter de ne voir que notre nombril.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Nous sommes tous les deux à la maison : à priori au moins 70% du salaire?
Oui mais comme il y a moins de charges salariales, en fait vous toucherez 84% de votre net habituel.
L'immense privilège du salariat vs les indépendants.
Demande donc @Buffeto

On est souveny à râler et pleurer en France mais nous sommes de réels privilégiés.

Cette crise mondiale sans précédent va d'ailleurs permettre de comparer les modèles.
 
Haut