"Alléger sa ligne qu'ils disent" : Quand vendre ? Combien vendre?

Surikat14

Contributeur
Merci pour ces retours.
Je m'attendais un peu à ne pas avoir de stratégies figées et que cela se joue au cas par cas.
Ceci étant, je comprend les raisonnements et ça m'éclaire sur comment réagir.

Me reste plus qu'à avoir des plus-values dignes de ce nom maintenant pour y réfléchir sérieusement à mon tour :unsure:

Je reste à l'écoute d'autres retours en attendant
 

bubulle2

Membre
Il est aussi possible de se fixer une allocation cible pour l'ensemble de son épargne et aussi pour chaque enveloppe et de procéder à des rééquilibrage périodiques.
par exemple 50% en sécurisé (cash, livrets, fond euros...) 50% actions (titres vifs, Etf, UC...).
 

Toward

Contributeur régulier
Bon je vais être un peu lapidaire, mais déjà beaucoup de réponses dans ces mots :

"Laisser courir ses gains et couper ses pertes".

Donc mettre des stops et laisser faire la tendance en somme.

C'est infiniment plus facile à dire qu' en pratique, mais c'est payant, et repose sur un calcul simple mathématique, avec l'espérance ou les moyennes.

Et à la réponse comment placer son ou ses stops (car on peut en avoir plusieurs sur un même titre) cela mériterait un sujet à lui tout seul...
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Voire même faut-il mettre des stops car j'ai pu lire des avis contraires au stop... tout une histoire
je n'en place jamais pour ne pas risquer le trou d'air passager... Genre l'ordre gros doigt..
Et s'il est placé trop loin du cours, alors il ne sert à rien.
Sinon, pas plus d'avis sur la question.
 

paal

Top contributeur
Bon je vais être un peu lapidaire, mais déjà beaucoup de réponses dans ces mots :
"Laisser courir ses gains et couper ses pertes".
Donc mettre des stops et laisser faire la tendance en somme.
Oui, cela repose sur un principe qui ressemble à un litote, mais qui à l'expérience, et lorsqu'on la respecte, apporte toute sa puissance ; mais il faut l'appliquer avec rigueur ...

Avec la fluctuation des cours, on peut réaliser :
- assez souvent de petits gains (mais aussi de petites pertes) ce qui, la plupart du temps, va représenter la majorité des performances
- il ne faut pas laisser une petite perte grossir, et c'est l où il faut se montrer rigoureux
- il faut laisser prospérer un gain, et c'est surtout dans ce registre que les trailing stops sont utiles ....

C'est infiniment plus facile à dire qu'en pratique, mais c'est payant, et repose sur un calcul simple mathématique, avec l'espérance ou les moyennes.
Oui, et c'est ce qui se trouve contenu dans ce que j'appelle ma moulinette, laquelle repose sur l'exploitation des variations boursières sur un historique relativement court (une dizaine de lignes de cotations) pour sa partie d'intervention pratique, et peut disposer d'un historique plus étendu ....

Sa construction aura été progressive en validant au pas à pas ce qui marchait, mais aussi en modifiant/éliminant ce qui ne marchait pas ....
Comme tout un chacun, et au fil de son utilisation, il m'est parfois arrivé de douter de ses propositions (surtout de niveau de cours), mais l'expérience, il n'y avait pas lieu mettre en doute ses préconisations ; c'est tout moins ainsi que je l'ai ressenti ....

Mais bien entendu, il faut de la persévérance et de l'assiduité ....

Et à la réponse comment placer son ou ses stops (car on peut en avoir plusieurs sur un même titre) cela mériterait un sujet à lui tout seul...
Une partie du sujet fut abordée au moins là, mais c'est un post ancien (initié en 2016 et développé plus tard ....)

 
Dernière modification:

paal

Top contributeur
je n'en place jamais pour ne pas risquer le trou d'air passager... Genre l'ordre gros doigt..
Et s'il est placé trop loin du cours, alors il ne sert à rien.
Sinon, pas plus d'avis sur la question.
Tiens, j'ignorais que Poam ne plaçait aucun stop ; cela demande alors d'être très présent devant son écran ......

Bien entendu, je n'en place pas sur toutes les opérations et surtout sur tous les titres, et mon principal sujet d'attention est alors la fluidité des exécutions d'ordres ....

Mais il est exact qu'il existe des petits malins (ou des automates) qui vont à la recherche des niveaux de stops ....
mais généralement ils ne s'intéressent pas aux positions modestes des petits porteurs que nous sommes ....

Mais le monde boursier n'est pas parfait et il présente toujours des risques ....
 

john2

Contributeur régulier
Que penser de valeurs comme Amazon (que je n'ai pas) qui fait +86% depuis le 1er janvier et pratiquement sans faiblir ? Apple qui a plus que doublé depuis le 16 mars (et + 147% en 1 an !) ? ça parait plus simple à appréhender car en hausse constante ou presque depuis des années mais ... jusqu'à quand ?
Ce doit être plus facile d'alléger une ligne à +147% ...
 
Dernière modification:

paal

Top contributeur
Que penser de valeurs comme Amazon (que je n'ai pas) qui fait +86% depuis le 1er janvier et pratiquement sans faiblir ? Apple qui a plus que doublé depuis le 16 mars (et + 147% en 1 an !) ? ça parait plus simple à appréhender car en hausse constante ou presque depuis des années mais ... jusqu'à quand ?
Ce doit être plus facile d'alléger une ligne à +147% ...
Perso, je n'interviens pas sur les marchés étrangers hors Europe, car pas éligibles au PEA ; mais il est évident que des performances de cette nature, cela laisse perplexe ....
 

Toward

Contributeur régulier
Voire même faut-il mettre des stops car j'ai pu lire des avis contraires au stop... tout une histoire
Si on est frileux par les stops avec ordre (à seuil de déclenchement), on peut mettre des stops "mentaux".
I.e. on peut tracer une ligne, avec alerte mail, sur tradingview par exemple qui symbolise notre stop, et voir si on vends lorsque ça passe dessous. J'appelle ça un stop 'mental', c'est parfois moins "punitif".

Car parfois sur une action haussière qui fait des mèches basses type Neoen, Esker on peut se faire sortir à tord, sur les mids et small en général.
 
Haut