Ader capital

paal

Top contributeur
Bonjour,
Les dernières informations seraient que la société Ader Capital passe au tribunal de Nantes le 9 août et que les salariés ne seraient pas payés.
Sauf que les salariés bénéficient d'un droit au règlement de leurs salaires (au travers du FNPS où de ce qu'il sera devenu), et les salariés bénéficient d'un super-privilège, et ceci qu'il y ait Règlement ou Liquidation Judiciaire ; mais encore faut-il que ce contrat de travail ne soit pas biaisé ...

J'ai vécu le cas d'un RJ ou un administrateur avait été nommé par le tribunal ....

J'ai travaillé peu de temps avec cet administrateur, et comme j'étais entre autres, le responsable des paies, la rencontre s'est globalement conclue comme suit :
- Mon cher xxxxx, il y a deux choses qui doivent être claires ; l'entreprise emploie actuellement autour de 800 salariés (dont X dirigeants et YY personnels d'encadrement ; je n'ai que 12 mois pour réaliser l'essentiel de certaines opérations liquidatives, et c'est moi qui règle ; ce qui va me conduire à me séparer chaque mois de 60 à 70 salariés, en commençant par ceux qui me coûtent le plus cher

En parlant de cela, vous êtes l'un d'entre eux, et j'ai besoin de votre collaboration en matière de dé-nantissement de marchés publics, chose que vous êtes l'un des seuls à savoir faire ; vous avez donc 3 ou 4 mois pour en dénantir un maximum de ces marchés, et en tout état de cause vous serez dans la charrette du 4ème mois ...
Vous avez toute liberté pour rechercher un nouvel emploi, mais vous devrez m'informer de votre emploi du temps ....
Est-ce clair ?

On se dirigerait vers un RJ ou liquidation.
Avec un capital social de 1000€ les dirigeants ne risquent rien, en revanche les clients vont pas aimer.
Il est certain que les clients n'ont pas de privilège ou de garantie, mais n'oubliez pas que les juges peuvent aussi demander à rechercher la responsabilité (voire la faute de gestion de ces dirigeants) et là, c'est leur patrimoine privé qui se trouve visé ...

Peut-être ne sera-t-il pas suffisant, ou certaines mesures préventives auront-elles été mise en oeuvre préventivement, mais en cas de faillite, généralement le capital social a déjà fondu, quel qu'ait été son montant ....
 
Dernière modification:
I

ICF62

Bonsoir Paal,
sauf que là la plupart des "salariés" ne le sont pas et sont agents commerciaux
mais bon, ils ont l'habitude car la plupart étaient des vendeurs de fenêtres PVC ou de votovoltaiques

concernant les dirigeants, tout l'argent est dans un paradis fiscal à l'abri du fisc et des tribunaux

bref comme je l'avais évoqué au départ.....................grosse arnaque

mais je pensai qu'il allaient tenir un peu plus longtemps
je pense qu'ils ont empoché assez d'argent

bien cordialement
 

paal

Top contributeur
Bonsoir Paal,
sauf que là la plupart des "salariés" ne le sont pas et sont agents commerciaux
mais bon, ils ont l'habitude car la plupart étaient des vendeurs de fenêtres PVC ou de photo-voltaiques
Bonsoir ICF (ToBeGorneau),
Primo, j'aime assez bien tout ce que vous écrivez:cool: ; bravo !!

Oui, c'est ce que j'évoquais, car le FNPS n'intervient que s'il y a réel contrat de salarié, et lien réel de subordination avec l'employeur, ce qui n'est généralement pas le cas des agents commerciaux ...

Concernant les dirigeants, tout l'argent est dans un paradis fiscal à l'abri du fisc et des tribunaux
bref comme je l'avais évoqué au départ.....................grosse arnaque
Oui, il est bien à prévoir qu'il en soit ainsi, et dans ce cas, c'est effectivement plié ...

Mais je pensais qu'il allaient tenir un peu plus longtemps
Je pense qu'ils ont empoché assez d'argent ....
bien cordialement
Faillite volontaire et bien préparée ....
Déjà que pour un cas classique, cela conduit souvent à produire au passif de la structure, pour éventuellement récolter une très maigre indemnité de concordat, mais là ....

Il faut donc toujours se monter extrêmement vigilent lorsque l'on approche du doigt ce type d'activité ....
Alors bien entendu, c'est plus facile à affirmer après, qu'avant ....
 
Dernière modification:

Ader Capital

Nouveau membre
*Message modifié à la demande de l'administrateur, le message complet est disponible sur notre page Facebook
Bonjour,

Au regard de plusieurs interventions sur notre page Facebook et divers forums, oscillantes entre informations incomplètes et mensonges assumés, il nous semble pertinent de vous apporter les précisions suivantes sur la situation qui est celle de ADER CAPITAL aujourd’hui.

- Sans que la moindre justification ne nous ait été donné, en dépit de nos demandes répétées, notre partenaire bancaire a, du jour au lendemain, bloqué notre compte, empêchant toute opération, particulièrement le paiement de nos charges et salaires. Nos avocats nous ont confirmé, au regard des pièces, qu’aucune enquête, procédure ou dépôt de plainte ne justifie cette attitude au cas présent.
- Naturellement conscient de nos responsabilités, à l’égard de nos salariés comme de nos clients, nous avons effectivement assigné ledit partenaire bancaire, en référé d’heure à heure (procédure d’urgence) devant le tribunal de commerce de Nantes, pour une audience prévu ce jeudi 9 août 2018 pour obtenir la réouverture immédiate, sous astreinte, de notre compte. Dans un second temps, nous solliciterons les dommages-intérêts que cette situation justifie.
- Il ne s’agit aucunement du démarrage d’une procédure collective, ou de toute position empêchant notre société, ou ses partenaires, de tenir leurs engagements.
- Notre société se porte aussi bien que possible au regard de ce dysfonctionnement clairement indépendant de sa volonté, et affronte cet écueil avec la détermination qu’elle affiche depuis le début de son activité.
- Nos équipes sont à votre disposition pour échanger plus largement sur ce sujet, comme sur d’autres plus réjouissant.

Ce message n’a pas vocation à déclencher un débat enflammé, aussi nous ne réagirons pas dans l’immédiat aux éventuelles réponses. L’objectif est de rétablir la vérité en la matière, et d’inviter nos clients et prospects à ne pas s’inquiéter ou sur-réagir lorsque des quidams qui ne maîtrisent pas notre métier et ne partagent pas nos valeurs se permettent de donner leur avis sur notre activité.
 

Cc85

Membre
ader Capital nous apporte une réponse puis l’enleve 😳.
À priori, d’apres Ader Capital pas d’inquiétudes.
Ce serait une erreur de leur partenaire bancaire qui aurait bloqué leur compte sans justificatif.
Donc impossibilité pour eux de verser les salaires et procédure d’urgence auprès du tribunal de Nantes.

Laissons le temps au temps.

C’est comme le fait de ne pas pouvoir solder certains de leurs contrats à cause du brexit.
Donc soit ils remboursent la sommes qui leur a été confié avec intérêt ou alors ils prennent en charge les échéances jusqu’à la fin des crédits.
Les clients n’ont pas trop le choix vu qu’ils ont tous fait un ou plusieurs crédits supplémentaires pour leur contrat avec Ader Capital.

Étant en procédure avec eux, j’attends de voir.

Et j’arrete là, puisque la dernière fois que je suis intervenu sur un réseau social, j’ai eu droit à des menaces par le biais de leur avocat.
Et pourtant, j’en aurais des choses à dire sur le sujet.
Bien à vous.
 

Ader Capital

Nouveau membre
ader Capital nous apporte une réponse puis l’enleve 😳.
À priori, d’apres Ader Capital pas d’inquiétudes.
Ce serait une erreur de leur partenaire bancaire qui aurait bloqué leur compte sans justificatif.
Donc impossibilité pour eux de verser les salaires et procédure d’urgence auprès du tribunal de Nantes.

Laissons le temps au temps.

C’est comme le fait de ne pas pouvoir solder certains de leurs contrats à cause du brexit.
Donc soit ils remboursent la sommes qui leur a été confié avec intérêt ou alors ils prennent en charge les échéances jusqu’à la fin des crédits.
Les clients n’ont pas trop le choix vu qu’ils ont tous fait un ou plusieurs crédits supplémentaires pour leur contrat avec Ader Capital.

Étant en procédure avec eux, j’attends de voir.

Et j’arrete là, puisque la dernière fois que je suis intervenu sur un réseau social, j’ai eu droit à des menaces par le biais de leur avocat.
Et pourtant, j’en aurais des choses à dire sur le sujet.
Bien à vous.


Réponse en attente d'approbation, message complet sur Facebook,
 

flo1810

Contributeur
Tiens, tant qu'on a "Ader Capital" sur le forum, j'en profite pour poser ma petite question ! ;)

Comment vont vos supports capables de rapporter "46 % en deux mois et demi" ? Avez-vous avancé sur la création d'un mécanisme de garantie au cas où vous seriez défaillant ? Vous avez senti le vent du boulet récemment, ce qui prouve bien que ça vaudrait le coup de le mettre en place, ce système de cautionnement protégeant vos clients...

Malheureusement, la fin probable de toute cette histoire m'empêche d'ajouter ici un smiley qui se marre...
 
I

ICF62

Même tactique de défense que les "spécialistes du TAG erroné"
c'est pas de notre faute c'est notre banque (ou notre assureur)
je ne blâme pas cette position, elle est normale, quand il y a un feu on allume un contre-feu

par contre quand des personnes qui travaillent dans le bâtiment, les fenêtres PVC ou autres technologies propres à monter des systèmes, se permettent de mettre en doute nos compétences, là je rigole.
le dirigeant de ADER CAPITAL, par ailleurs entrepreneur du bâtiment viens de voir sa société HOMETA mise en redressement judiciaire............ pourquoi ?

oser baptiser "conseillers financiers" des gens qui était commerciaux dans le PVC, la grande distribution ou le bâtiment quelques mois avant mériterait plus de qualificatifs que la décence ne me le permet

maintenant l'important est de savoir ce qui a motivé une banque à bloquer les comptes ?

ne serait ce pas une suspicion de blanchissement de capital vers des paradis fiscaux ou l'exercice illégal d'intermédiaire en opérations de banques ?
car sur ce point, les témoignages de clients sont formels, c'est bien ADER CAPITAL qui organise la mise en place des financements destinés à financer le versement des fonds à la dite société.
et les fonds sont dirigés vers l'étranger et notamment dans l'établissement de l'île Maurice.
et la question se pose alors du régime fiscal des sommes reversées aux clients cessionnaires ?

l' UFC que choisir à déclaré:
D’autres difficultés sont à considérer. En cas de défaillance de la société, la dette revient à nouveau au client. Par ailleurs, Adler Capital devrait demander à la banque initiale de consentir à la cession. La société n’accomplit pas cette démarche. L’UFC-Que Choisir voit ainsi dans ce montage une illustration du système de Ponzi. « Nous estimons que le risque est trop grand pour le consommateur, aussi nous déconseillons vivement de souscrire au contrat proposé », indique l’association.

bon on arrête là car les mois qui suivent nous donnerons la réponse.

bien cordialement
 

Cc85

Membre
*Message modifié à la demande de l'administrateur, le message complet est disponible sur notre page Facebook
Bonjour,

Au regard de plusieurs interventions sur notre page Facebook et divers forums, oscillantes entre informations incomplètes et mensonges assumés, il nous semble pertinent de vous apporter les précisions suivantes sur la situation qui est celle de ADER CAPITAL aujourd’hui.

- Sans que la moindre justification ne nous ait été donné, en dépit de nos demandes répétées, notre partenaire bancaire a, du jour au lendemain, bloqué notre compte, empêchant toute opération, particulièrement le paiement de nos charges et salaires. Nos avocats nous ont confirmé, au regard des pièces, qu’aucune enquête, procédure ou dépôt de plainte ne justifie cette attitude au cas présent.
- Naturellement conscient de nos responsabilités, à l’égard de nos salariés comme de nos clients, nous avons effectivement assigné ledit partenaire bancaire, en référé d’heure à heure (procédure d’urgence) devant le tribunal de commerce de Nantes, pour une audience prévu ce jeudi 9 août 2018 pour obtenir la réouverture immédiate, sous astreinte, de notre compte. Dans un second temps, nous solliciterons les dommages-intérêts que cette situation justifie.
- Il ne s’agit aucunement du démarrage d’une procédure collective, ou de toute position empêchant notre société, ou ses partenaires, de tenir leurs engagements.
- Notre société se porte aussi bien que possible au regard de ce dysfonctionnement clairement indépendant de sa volonté, et affronte cet écueil avec la détermination qu’elle affiche depuis le début de son activité.
- Nos équipes sont à votre disposition pour échanger plus largement sur ce sujet, comme sur d’autres plus réjouissant.

Ce message n’a pas vocation à déclencher un débat enflammé, aussi nous ne réagirons pas dans l’immédiat aux éventuelles réponses. L’objectif est de rétablir la vérité en la matière, et d’inviter nos clients et prospects à ne pas s’inquiéter ou sur-réagir lorsque des quidams qui ne maîtrisent pas notre métier et ne partagent pas nos valeurs se permettent de donner leur avis sur notre activité.

Ader Capital,
pourrions nous avoir une réponse sur la décision du tribunal?
 

mikebanque

Nouveau membre
Le référé a eu lieu le 9/8. Ils demandaient le déblocage de leur compte bancaire et ont été débouté par le juge.

Rien d'étonnant, ils ont été repéré, entre autres, par TRACFIN, donc leur schéma financier est en cours d'audit (blanchiment, terrorrisme, etc.).

Cela pourrait durer jusqu'à mi-Septembre selon eux.
 
Haut