Vous rêvez de devenir propriétaire mais vous êtes persuadé qu'il faut être deux pour le faire ? Détrompez-vous ! Si il est plus aisé de réaliser ce projet à deux, il est également tout à faire possible de franchir le pas en solo.

Devenir propriétaire, une aventure qui ne peut se faire qu'à deux ? Si l'accès à la propriété est forcément plus simple en couple, grâce au cumul de deux épargnes pour l'apport personnel et de deux salaires, souvent synonyme de capacité d'emprunt plus forte, il est tout à fait possible de se lancer en solo.

Pour preuve, une étude menée par Meilleurtaux et publiée ce jeudi 19 mai, souligne qu'il est tout à fait possible d'acheter seul, même quand on est jeune et qu'on ne dispose pas d'un apport très important.

Les possibilités géographiques dépendent de l'apport

Forcément, plus l'apport est grand plus l'emprunteur pourra viser les villes importantes. Pour espérer acheter à Paris, un primo-accédant seul devra posséder 131 400 euros d'apport personnel pour un emprunt immobilier de 317 927 euros sur 23,7 ans en moyenne. Sur le podium des villes nécessitant le plus d'apport, on retrouve également Bordeaux (81 405 euros d'apport pour emprunter 198 210 euros sur 23,6 ans) et Lyon (56 906 euros pour obtenir un prêt de 214 460 euros sur une durée de 22,5 ans).

Économisez jusqu'à 70% sur votre assurance emprunteur

Mais les possibilités s'ouvrent si l'on se tourne vers des villes secondaires. Ainsi, un acheteur solitaire souhaitant acheter trouvera facilement son bonheur à Saint-Étienne, et peut prétendre à un emprunt de 113 594 euros pour un apport de seulement 6 820 euros. À une heure en TGV de Paris, Le Mans se place sur la deuxième marche du podium. Avec 9 225 euros, un souscripteur seul emprunte en moyenne 126 339 euros à la banque le tout en s'endettant sur 22,7 ans. Enfin, Reims propose également des opportunités pour qui dispose d'un apport de 13 897 euros, avec une capacité d'emprunt de 135 525 euros pour acquérir un bien sur une durée de 24,2 ans.

Immobilier : les Français de plus en plus attirés par le littoral

Mais la plupart du temps, il faudra débourser entre 20 000 et 35 000 euros d'apport pour accéder seul à la propriété. C'est le cas par exemple à Nîmes (20 372 euros pour 139 607 euros sur 23,1 ans). Dans les villes de l'Ouest, si Angers se classe dans la même fourchette (33 254 euros d'apport pour emprunter 197 534 euros sur 22,2 ans), il faut être mieux pourvu pour espérer acheter seul à Nantes (36 396 euros pour un emprunt de 170 282 euros sur 23 ans) et plus encore à Rennes (39 268 euros pour emprunter 177 693 euros sur 22,9 ans).

Trouvez le meilleur taux pour votre prêt immo