Faut-il se dépêcher pour profiter des taux de crédit immobilier au plus bas ? Les acheteurs potentiels ont compris qu'ils devraient rester durablement avantageux, et n’expriment plus de « sentiment d’urgence » selon un sondage TNS Sofres pour Logic-immo.

« En 2010, les acheteurs immobiliers étaient pris dans une spirale des prix, essayant de devenir propriétaires avant qu’il ne soit trop tard », se remémore Stéphanie Pécault, responsable des études chez Logic-immo dans le dernier observatoire du moral immobilier (1) publié jeudi. En 2016, le contexte est bien plus « serein » selon Stéphanie Pécault, et ce aussi bien pour l'évolution des prix que pour les taux d'intérêt.

Constatant le niveau exceptionnellement bas des taux fixes de prêt immobilier depuis plus d’un an, une majorité de sondés prévoient ainsi « une stabilisation des taux dans les 6 prochains mois, ce qui les libère d’un sentiment d’urgence dans la réalisation de leur projet immobilier », rajoute Stéphanie Pécault. 84% des sondés jugent ainsi les taux « attractifs ». Les prêts sur 20 ans se négocient en effet à 1,76%, en moyenne en mai, selon le dernier observatoire Crédit Logement-CSA.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

Les personnes interrogées, qui projettent toutes d’acheter un logement dans les douze prochains mois, ne se sentent pas non plus pressées par une potentielle remontée des prix. Ainsi 62% d’entre elles estiment que les prix vont rester stables, pour 21% pronostiquant une augmentation prochaine. Ces potentiels acquéreurs sont toutefois « majoritairement convaincus que, s’ils ne veulent pas payer plus cher, il vaut mieux acheter maintenant que dans 2 ans », nuance Stéphanie Pécaut, de Logic-immo. Bref : des signaux au vert pour les acheteurs, d’autant que ce baromètre estime à 2,5 millions le nombre de vendeurs sur le marché, contre 1,5 million, de même source, en octobre 2015.

(1) Enquête menée en avril 2016 auprès d’un échantillon représentatif de 1.505 personnes ayant l’intention d’acquérir un logement d’ici un an.