Votre salaire dans le secteur bancaire ?

jimmytheroots

Contributeur régulier
Oui tres interessant.
On voit bien que le travail et ses conditions, sont vraiment en train de devenir difficile pour l'humain. Forcemement à la fin l'homme craque, vie privée, burn etc...
 

NSK

Contributeur
Tout dépends du Directeur d'Agence, si il est humain ou non et si il sait absorber la pression hiérarchique et ne pas la faire redescendre.

J'ai la chance d'avoir pour le moment un directeur humain et qui protège son équipe, mais ça reste de la "denrée" rare.

Le souci de ce métier est qu'il faut toujours plus de ventes dans un secteur de plus en plus concurrentiel et une clientèle de plus en plus exigeante.
Et bien sur... Quantité ne rime que rarement avec Qualité, et il est aujourd'hui facile de "dégager" un vendeur pas assez performant, en mettant en cause la déontologie, le défaut de conseil ou la conformité.

Il y a des avantages et des inconvénients dans chaque métier, nous ne sommes pas en plein hiver à travailler sous la pluie, mais c'est une fatigue psychologique et un stress permanent (des résultats et des clients) qui ne sont pas assez valorisés au niveau du salaire.

D'où la pénurie de Conseillers Financiers (Je vais peux être aider à faire diminuer le chômage... 500 emplois de conseillers "juniors" à pourvoir actuellement dans ma Banque ;) qui reste peut être l'une des moins pires)
 
Dernière modification:

NSK

Contributeur
le Burn-Out, le craquage, c'est effectivement une maladie silencieuse, propre à une majorité de métiers, que nombre d'entreprises :rolleyes: solutionnent par un petit chèque et une rupture conventionnelle.
 

kaziklu

Contributeur régulier
Pour ma part, après 9 ans d'ancienneté en tant que Conseiller Financier, je vais déclarer 25900e net pour l'année 2017.
Gestion de 6000 clients (portefeuille de clients dit "bas de gamme"). Statut non Cadre.

1800e net/mois [...] Pour environ 40 à 45h de travail mensuel
Bonjour,
Êtes-vous certains de ne pas parler d'heures de travail hebdomadaires?
Si c'est hebdomadaire, je comprend mieux le désarrois.
Si c'est bien 40/45h mensuels le salaire me parait très bon pour un temps partiel (ou alors je suis très mal payé).
 

NSK

Contributeur
Je suis payé sur la base de 35h par semaine, j'offre donc à mon employeur entre 20 et 30h par mois environ (hormis les conseillers en Patrimoine, les conseillers ne sont pas Cadres dans ma Banque), mais ces heures supplémentaires non payées ne sont malheureusement pas spécifiques au métier bancaire, la surcharge de travail est commune a de nombreux jobs.

On te dira que si tu n'arrives pas à faire ton travail dans le temps légal ... c'est que tu n'es pas assez bien organisé et pas assez performant et que l'entreprise ne t'impose pas de travailler en dehors des tes horaires réglementaires ... mais ça c'est l'histoire du chien qui se mord la queue.

Pour finir, je ne souhaite pas non plus jouer mon caliméro, malgré les objectifs de folie et la transformation du métier en tant que télévendeur par téléphone, le métier reste plaisant. Plaisant mais uniquement parce que j'ai pour le moment un directeur humain et qui sait absorber la pression venue d'en haut, mais je plains ceux qui ont des "tueurs carriéristes" comme directeurs ou ... comme directrices (les pires en général)
 
Dernière modification:

kaziklu

Contributeur régulier
Bonjour,

Ok donc vous travaillez 40h à 45h hebdomadaire.

Oui c'est toujours difficile comme situation.
Pour les cadres, la plupart des entreprises ont tué le sujet avec le forfait jour mais l'autre jour je discutais avec une collègue non-cadre et lui demandait pourquoi elle travaillait en dehors de ses heures. Sa réponse était qu'elle voulait faire ses preuves en absorbant le travail demandé (elle a des prétentions à devenir cadre) et m'a demandé si d'après moi elle devait travailler plus que ses heures ou non. Je n'ai pas su répondre...

Quant au conseil bancaire, avec mon épouse nous sommes dans la même banque (prêt souscrit chez eux). J'ai un salaire de cadre, elle non. Je suis sollicité régulièrement pour des produits qui ne m'intéressent pas et j'ai le numéro direct de la responsable des conseillers clientèle. Mon épouse a le numéro du standard.
Je trouve cette discrimination écœurante.
En janvier j'ai même reçu une carte de vœux à mon nom propre (pas à celle de la famille), j'attends encore celle de mon épouse.
En tous cas j'ai fait enregistrer à mon épouse le numéro de la responsable dans son téléphone pour qu'elle ne se tape pas le standard.
Mais quelle discrimination quand même...
 
I

ICF62

Ok donc vous travaillez 40h à 45h hebdomadaire.
Oui c'est toujours difficile comme situation.
Bonjour cela fait plus de 40 ans que je travaille sur ces bases.
quand j'ai commencé en banque, les 35 heures n'existaient pas.
ce n'est pas la durée du travail qui est pénible, c'est l'ambiance de travail et la pression mise par la hiérarchie

moi j'ai trouvé la solution, depuis 1988 j'ai démissionné de la banque et suis en non-salarié...

mais bon j'en ai jusqu'à 67 ans à bosser...

bien cordialement
 

NSK

Contributeur
Pour les cadres, la plupart des entreprises ont tué le sujet avec le forfait jour mais l'autre jour je discutais avec une collègue non-cadre et lui demandait pourquoi elle travaillait en dehors de ses heures. Sa réponse était qu'elle voulait faire ses preuves en absorbant le travail demandé (elle a des prétentions à devenir cadre) et m'a demandé si d'après moi elle devait travailler plus que ses heures ou non. Je n'ai pas su répondre...
Effectivement, le statut cadre au forfait est un beau tour de passe-passe de la part des entreprises. (avec l'ordinateur portable et la clé Internet pour travailler chez soi le soir et le week-end...) Mon Directeur doit être proche des 70h/semaine pour un salaire de 3500-4000e

Pour les non-cadres, le problème est un peu différent : tu as un statut de cadre (officieux) au niveau grade au sein de l'entreprise (et on sait te le rappeler en te rappelant que tu as un poste à responsabilités et il est malvenu de faire ses simples 35h) mais ... tu ne cotises pas à l'AGIRC ... donc tu n'es pas Cadre !

Quant au conseil bancaire, avec mon épouse nous sommes dans la même banque (prêt souscrit chez eux). J'ai un salaire de cadre, elle non. Je suis sollicité régulièrement pour des produits qui ne m'intéressent pas et j'ai le numéro direct de la responsable des conseillers clientèle. Mon épouse a le numéro du standard.
Je trouve cette discrimination écœurante.
En janvier j'ai même reçu une carte de vœux à mon nom propre (pas à celle de la famille), j'attends encore celle de mon épouse.
La clientèle est classifiée dans chaque banque, en terme de Surface Financière mais surtout en terme de Flux.

Un Retraité de 80 ans ne sera pas harcelé par son conseiller pour un rdv car il n'y a quasiment aucun produit à vendre.

Par contre un Cadre gagnant seul au minimum 3000e/mois est un client qui "mérite" d'être très bien suivi car il y a énormément de produits à lui proposer et ce sont généralement des clients appétents aux conseils Financiers, aux préconisations et à la souscriptions de produits financiers à marges (Unités de Comptes, Pea, produits de défiscalisation, crédits immo pour du locatif... etc) et aux autres produits d'Assurances de Biens et de Personnes.

Ce sont des personnes qui consomment et le conjoint a généralement également un job de Cadre ou Assimilé Cadre.

Ils aurons le droit à un Conseiller avec un portefeuille client réduit à environ 1000 clients (avec une belle carte cartonnée pour les Meilleurs voeux) ou mieux, ils auront un Conseiller en Patrimoine qui gèrera les 300 meilleurs clients en terme de flux, d'âge, et de Surface Financière (supérieure à 300ke)

Dans l'exemple cité, il est cependant surprenant que votre épouse n'ait pas le même traitement que vous, car les Banques fonctionnent en terme de Foyer Familial, sauf si il n'y a pas de Compte-Courant joint, mais des Comptes Individuels.
 
Dernière modification:
Haut