Qu'attendez-vous des banques ?

Doolittle

Contributeur régulier
je fourni ma déclaration de revenus...c'est largement suffisant. du moment que je peux rembourser ils n'ont pas à connaitre tous les détails de mon patrimoine .

Erreur. Dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent entre autres, la loi oblige les banques à recueillir, mettre à jour et analyser les informations concernant le patrimoine de leurs clients. Vous n'êtes pas obligé de répondre, mais la banque peut dans ce cas être amenée à faire une déclaration de soupçon à Tracfin.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Vous n'êtes pas obligé de répondre, mais la banque peut dans ce cas être amenée à faire une déclaration de soupçon à Tracfin.

je suis un honnête citoyen qui paye ses impots et est connu dans sa ville comme respectable ....

si un jour MA banque fait une telle déclaration au prétexte que je n'ai pas répondu ( ce que je ne fais jamais d'ailleurs ) , je peux te garantir que je vais les pourrir auprès de mes clients qui sont relativement nombreux ....:devilish:
 

Doolittle

Contributeur régulier
si un jour MA banque fait une telle déclaration au prétexte que je n'ai pas répondu ( ce que je ne fais jamais d'ailleurs ) , je peux te garantir que je vais les pourrir auprès de mes clients qui sont relativement nombreux ....:devilish:

Ah ah, vous êtes amusant. Tremble, BNP ! (ou SG, ou CA, ou autre) :p
 

Cresus93

Contributeur régulier
Buffeto, comme son nom l'indique le "signalement Tracfin" se fait à Tracfin, le client de la banque n'est pas informé il me semble. Par ailleurs si tracfin ne donne pas suite ça aura été invisible pour le dit client.
 

Benoit.C

Contributeur
Entre la législation et la réalité, y'a un gouffre dans lequel tout le monde s'engage du moment que ça ne fait pas de vague, y compris les banques.
A l'heure des amendes record des banques, vous n'allez quand même pas croire qu'elles prennent la législation au pied de la lettre ?
 

Juloup

Contributeur régulier
C'est totalement faux en ce qui concerne les signalements Tracfin. Vu les sanctions que risquent désormais les banques en cas de défaut de signalement, elles en font pour un rien. D'où leur très forte augmentation.
 
U

usercb772

Entre la législation et la réalité, y'a un gouffre dans lequel tout le monde s'engage du moment que ça ne fait pas de vague, y compris les banques.
A l'heure des amendes record des banques, vous n'allez quand même pas croire qu'elles prennent la législation au pied de la lettre ?

Toutes les grandes banques (et les petites sont souvent des filiales des grosses) passent l'essentiel de leur temps et de leur énergie à bosser sur des projets règlementaires et de conformité;
Vu le coût de ces projets, et le niveau des amendes, vous pensez sérieusement qu'une banque risquerait quoi que ce soit pour garder 1, 10, 100, 1000 ou même 10 000 clients ?
 

rémois

Contributeur régulier
Vu le coût de ces projets, et le niveau des amendes, vous pensez sérieusement qu'une banque risquerait quoi que ce soit pour garder 1, 10, 100, 1000 ou même 10 000 clients ?

:)
Tu n'as pas dû suivre l'actualité:cool: depuis 2008 pour différentes grandes banques (gros scandales et méga amendes)...
sans parler tout récemment d'un autre secteur de deutsche qualität;).
 

Benoit.C

Contributeur
Toutes les grandes banques (et les petites sont souvent des filiales des grosses) passent l'essentiel de leur temps et de leur énergie à bosser sur des projets règlementaires et de conformité;
Vu le coût de ces projets, et le niveau des amendes, vous pensez sérieusement qu'une banque risquerait quoi que ce soit pour garder 1, 10, 100, 1000 ou même 10 000 clients ?

Je crois que les banques sont avant tout des commerces qui cherchent à satisfaire leur clients, en particulier ceux qui ont beaucoup d'avoirs.
Si les banques étaient des exemples d'intégrité, il n'y aurait pas autant de blanchiment d'argent, de fraude à l'ISF etc...
Il n'y a qu'à voir l'augmentation surprenante de la collecte d'ISF en 2014 suite au retour de nos chers concitoyens voulant régulariser leur situation en vue de la fin de l'opacité bancaire.
 
Haut