Une facture moyenne en hausse continue depuis 10 ans et des perspectives guère réjouissantes : faut-il rester aux tarifs bleus d'EDF ou tenter sa chance chez les offres de marché des fournisseurs alternatifs ? MoneyVox vous aide à anticiper la possible hausse de 10% février 2022.

Un foyer de quatre personnes se chauffant à l'électricité a vu sa facture moyenne annuelle augmenter de 500 euros depuis 10 ans. Et même si la dernière hausse du mois d'août a été mesurée, depuis l'ouverture à la concurrence plus rien ne semble arrêter l'ascension des tarifs réglementés de l'électricité (TRV). Ainsi l'UFC-Que Choisir table sur une nouvelle augmentation de 10% en février prochain en raison du prix du mégawattheure (MWH) passé au-dessus des 100 euros. Les tarifs bleus d'EDF n'auraient d'autre choix que de suivre le mouvement, entraînant une hausse moyenne annuelle de 150 euros pour une famille qui se chauffe à l'électricité. Soit une hausse vertigineuse de 700 euros sur 11 ans.

Un montant également supérieur donc au chèque énergie exceptionnel de 100 euros accordé par le gouvernement pour adoucir les hausses des tarifs de l'électricité et du gaz (+30% sur un an). Dans ce contexte, l'UFC réclame aux pouvoirs publics de baisser les taxes qui pèsent sur l'électricité et notamment la TVA. Mais cette demande a peu de chances d'être satisfaite selon l'entretien accordé à MoneyVox par Laurent Saint-Martin, le rapporteur général du budget.

Hausse des tarifs EDF : pourquoi votre facture d'électricité explose malgré la concurrence

Le marché de l'électricité a une particularité : quand les TRV flambent, tout le secteur trinque. A commencer par les clients, y compris les 10 millions sur un total de 33, ayant souscrit aux offres de marchés vendues par EDF ou par les fournisseurs alternatifs. En moyenne, un changement permet un gain moyen de 44 euros par an selon le l'Observatoire mondial des marchés de l'énergie (WEMO), publié par Capgemini. Avant de choisir une offre de marché, « le consommateur doit bien savoir que seul le prix de l'électricité est concerné par les TRV. (...) Il est nécessaire de bien regarder l'offre dans son ensemble, » explique à MoneyVox, Olivier Challan Belval, le Médiateur de l'énergie. En effet, le prix de l'électricité se décompose aujourd'hui en trois parts presque égales : 35% pour couvrir les coûts de production et de commercialisation, 32% pour les coûts d'acheminement et 34% pour la fiscalité.

Electricité : la CLCV réclame le retour aux TRV pour tous en 2025

Néanmoins, si vous souhaitez trouver un contrat plus avantageux pour votre budget, c'est possible comme le montre le dernier Observatoire du marché publié en mars dernier par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) sur la base des TRV de la fin 2020. Bien sûr, les TRV ont augmenté depuis : +1,6% en février et + 0,5% en août. Mais ces exemples basés sur des clients-type donnent une idée des économies que vous pouvez réaliser en passant sur une offre de marché.

Client 1

Le montant de la facture annuelle s'élève à 500 euros par an avec les tarifs réglementés pour un client ayant pris l'option Base avec une puissance souscrite de 6 kVA et une consommation de 2 400 kWh/an.

. EDF propose une offre de marché plus avantageuse, Digiwatt, qui permet de gagner 3%, soit une facture annuelle de 487 euros. Néanmoins, sept offres alternatives aux tarifs variables, c'est-à-dire mises à jour selon les fluctuations des TRV, proposent mieux :

  • Happ-e de Engie : 473 euros par an
  • Offre online de Total Direct énergie et Cdiscount énergie : 474 euros par an
  • Ohm petite conso : 475 euros par an
  • Les autres offres se tiennent dans un mouchoir de poche entre 483 et 487 euros par an.

Côté énergie verte, même si elle ne l'est pas toujours, le marché est foisonnant : la CRE recense 40 offres, dont 17 sont en dessous des 500 euros annuels des TRV. EDF n'en propose aucune à un prix inférieur mais affiche deux offres : Vert électrique et Vert électrique régional, respectivement à des tarifs de 513 et 528 euros par an.

L'offre la plus onéreuse, parmi les fournisseurs, est de 587 euros par an. A l'opposé, le trio de tête est constitué des offres suivantes :

  • Online de Mega : 454 euros par an
  • Online et Green de Mint energie et Électricité 100% renouvelable de OVO Energy : 457 euros par an
  • Offre Vert éclair de Bulb : 458 euros par an

Dans le détail, 10 offres parviennent à descendre sous les 480 euros annuels, soit 20 euros de mieux que les TRV.

Pour les offres dites fixe, dont le prix du kwh est figé pendant 12, 24 ou 36 mois, le panel d'offres est moins large et seules trois offres sont plus avantageuses que les 500 euros annuels des tarifs réglementés :

  • Les offres 24 et 36 mois d'Energie du Santerre : 493 et 496 euros par an
  • Prix 4 ans de EDSB : 497 euros par an.

Électricité à prix fixe : s'engager sur 3 ans, une bonne affaire ?

Client 2

Pour ce client qui a opté pour l'option Heures Pleines/Heures Creuses avec une puissance souscrite de 9 kVA et une consommation de 8 500 kWh/an (répartie en 54% en heures pleines et 46% en heures creuses), le montant de la facture annuelle s'élève à 1 509 euros par an avec les tarifs réglementés, en hausse de 5 euros sur six mois.

EDF propose une offre de marché plus avantageuse, Digiwatt, qui permet de gagner, là encore, 3%, soit une facture annuelle de 1 459 euros.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

Cinq offres alternatives proposent mieux :

  • Cdiscount énergie : 1 387 euros par an
  • Idea Elec d'Alterna : 1 393 euros par an
  • Offre online de Total Direct énergie : 1 407 euros par an
  • Les autres offres se répartissent sur deux plafonds : 1 418 et 1 459 euros par an.

Côté énergie verte, EDF met en avant deux offres en plus des TRV mais elles coûtent respectivement 1 550 et 1594 euros par an, soit 3 et 6% de plus. Dans le haut du classement, cinq offres descendent sous les 1 400 euros, soit entre 9 et 12% de réduction :

  • Offre vert éclair de Bulb : 1 332 euros par an
  • Online de Mega et Online et Green de Mint energie : 1 336 euros par an
  • Electricité 100% renouvelable de OVO energy : 1 346 euros par an
  • Super de Mega : 1 377 euros par an

Du côté des contrats fixe, voici six offres plus intéressantes que les TRV :

  • Les offres 12,24 et 36 mois d'énergie du Santerre : 1 452, 1 455, 1 469 euros par an
  • Prix fixe 4 ans de EDSB : 1 477 euros par an
  • Webeo 2 ans et 1 an de ENI : 1 490 euros par an

A noter qu'Engie propose une offre valable un an à 1 629 euros, ce qui en fait la plus chère du marché.

Côté énergie verte à prix fixe, quatre offres font mieux que les TRV :

  • Digielec, Chez Moi et Ecolib de Iberdrola : 1 387, 1 408 et 1 459 euros par an
  • Domelia 1 an de Proxelia : 1 500 euros par an.

ELECTRICITÉ : JUSQU'À 250 EUROS D'ÉCONOMIE

Comment changer de fournisseur ?

Changer, c'est facile. Il suffit de contacter le nouveau fournisseur, de lui fournir le numéro PDL (Point de livraison) de votre compteur et, si vous n'êtes pas équipé d'un compteur Linky, un relevé de consommation. Le changement peut alors se faire en 24h. Dans la plupart des cas, vous pouvez résilier quand bon vous semble et même revenir chez EDF si vous le souhaitez.

Contrairement au gaz, les tarifs réglementés de l'électricité ne sont pas appelés à disparaître pour les clients particuliers.