Une proposition de loi sur l'assurance emprunteur - avec des réelles chances d'aboutir - est examinée à partir d'aujourd'hui à l'Assemblée nationale. Le courtier Assurland en profite pour chiffrer les gains réalisables par les emprunteurs s'ils se passent de l'assurance proposée par leur banque. Résultat : des économies allant de 7 000 à 45 000 euros sur l'ensemble de la durée de remboursement !

« L'assurance, un levier qui représente plusieurs dizaines de milliers d'euros d'économies sur le coût du crédit » : cet argument, vous risquez de le lire régulièrement dans les prochains jours, et très probablement de plus en plus souvent à partir de 2023. Pourquoi ? Car le long feuilleton de la concurrence en assurance de prêt immobilier (pas moins de 3 lois portant une réforme ambitieuse en 10 ans) pourrait connaître un virage très franc, si ce n'est un épilogue : la députée Agir Patricia Lemoine a déposé une proposition de loi portant la possibilité de changer d'assurance à tout moment. Cette proposition de loi, examinée à partir de ce jeudi en commission des affaires économiques, sera étudiée par les députés le 25 novembre... et ce avec la coopération du gouvernement qui a engagé la procédure accélérée sur le texte.

Interview de Patricia Lemoine : « la réforme de l'assurance emprunteur va rendre du pouvoir d'achat »

Si ce texte passe va au bout des navettes entre Assemblée et Sénat rapidement, et si le texte n'est pas dénaturé malgré le lobbying des banques, changer d'assurance de prêt ou opter pour un contrat alternatif sera beaucoup plus simple que cela ne l'est à présent.

Prêt immobilier : comment changer d'assurance emprunteur

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Assurance alternative : 4 exemples d'économies

Quel impact ce feuilleton législatif pourrait-il avoir pour les emprunteurs ? Le courtier Assurland livre 4 exemples chiffrés (1), avec 4 profils bien distincts (mais sans risques particuliers de santé), afin de comprendre les économies envisageables entre un contrat bancaire payé plein pot et un contrat alternatif très compétitif en faisant jouer la concurrence.

Assurance emprunteur pour un jeune actif de 30 ans
Crédit de 150 000 € sur 25 ans à 1,35%
Coût total de l'assurance proposée par la banque9 375 €
Coût total de l'assurance en délégation (contrat alternatif)2 380 €
Economies réalisées en faisant jouer la concurrence6 995 €

Exemple fourni par Assurland, avec une quotité de 100% et une formule décès, PTIA et IPT

Assurance de prêt pour un couple de salariés de 35 ans
Crédit de 300 000 € sur 25 ans à 1,35%
Coût total de l'assurance proposée par la banque18 750 €
Coût total de l'assurance en délégation (contrat alternatif)5 804 €
Economies réalisées en faisant jouer la concurrence12 946 €

Exemple fourni par Assurland, avec une quotité de 50% par emprunteur et une formule décès, PTIA et IPT

Assurance emprunteur pour un couple de cadres de 40 ans
Crédit de 400 000 € sur 20 ans à 1%
Coût total de l'assurance proposée par la banque60 802 €
Coût total de l'assurance en délégation (contrat alternatif)16 004 €
Economies réalisées en faisant jouer la concurrence44 798 €

Exemple réalisé par Assurland, avec une quotité de 100% par emprunteur et une formule décès, PTIA et IPT

Assurance pour un couple de fonctionnaires de 50 ans
Crédit de 300 000 € sur 15 ans à 0,80%
Coût total de l'assurance proposée par la banque27 495 €
Coût total de l'assurance en délégation (contrat alternatif)10 089 €
Economies réalisées en faisant jouer la concurrence17 406 €

Exemple réalisé par Assurland, avec des quotités de 80% et 50% par emprunteur et une formule décès, PTIA et IPT

Le courtier dévoile aussi le taux moyen du coût de l'assurance obtenu en faisant jouer la concurrence. Un taux qui grimpe logiquement quand les emprunteurs sont plus âgés : 0,05% à 25 ans, 0,09% à 35 ans, 0,17% à 45 ans, 0,30% à 55 ans et 0,70% à 65 ans.

4 chiffres sur le prêt moyen en 2021

Le courtier Assurland livre par ailleurs plusieurs statistiques permettant d'estimer le profil type des emprunteurs en 2021, selon les données dont disposent ce comparateur en assurance :

  • montant moyen emprunté : 267 000 euros (215 000 euros en 2011) ;
  • durée moyenne : 240 mois, soit 20 ans (250 mois en 2011) ;
  • taux moyen : 1,39% (taux fixe sur l'ensemble de la durée du crédit dans des 90% des cas) contre 3,9% en 2011 ;
  • 54% des ménages ont un co-emprunteur, ce qui correspond le plus souvent à un emprunt en couple (montant moyen de l'emprunt réalisé à deux : 278 500 euros) et 46% achètent seuls (montant moyen de l'emprunt pour une personne seule : 252 842 euros).

Comparez votre assurance de prêt

(1) Etude réalisée en septembre 2021 portant sur les comparaisons d'assurance emprunteur réalisées sur Assurland.com entre 2011 et 2021 pour des emprunts de 100 000 euros minimum.