Plan du site Rechercher

Crédit auto : la LOA, une bonne option pour s'offrir une voiture d'occasion ?

Achat d'une voiture
© hedgehog94 - stock.adobe.com

Si le succès de la location avec option d’achat (LOA) ne se dément pas pour l’acquisition d’une voiture neuve, ce mode d’acquisition se développe aussi pour les voitures d’occasion. Alors, est-ce une bonne solution ?

Si l’année 2020 risque de s’avérer très compliquée pour les constructeurs automobiles, l’année 2019 a été une bon cru pour le secteur. 2,2 millions de véhicules neufs, pour particuliers, ont été immatriculés l’an passé, soit une progression de 1,8% par rapport à 2018, son plus haut niveau depuis neuf ans. Le secteur de l’occasion n’est pas en reste avec 5,8 millions véhicules vendus en 2019, soit une hausse de 3,4% par rapport à 2018.

Cette vivacité du marché de l’occasion s’est traduite par un bond du nombre de financements accordés (+11,5% entre 2018 et 2019), selon les statistiques de l'Association des sociétés financières. La tendance est encore plus marquée pour la location avec option d’achat (LOA) de voitures d’occasion : +43,3% par rapport à l’année précédente. Si la LOA dans l’occasion ne représente encore que 13,2% des financements pour les particuliers, cette tendance, qui s’est confirmée lors des deux premiers mois de l’année 2020, place cette solution comme une alternative sérieuse au crédit à la consommation classique auprès des consommateurs.

Lire aussi : la LOA est-elle vraiment une bonne affaire ?

La LOA est une solution de financement qui permet, comme son nom l’indique, à l’automobiliste d’obtenir une voiture sans l’acheter tout de suite. Comme dans un crédit classique, il paye un certain nombre de mensualités sur une période donnée. Le premier loyer peut être plus élevé, faisant alors office d’apport. Mais une LOA sans apport est également possible. La période de LOA s’étale généralement sur une durée de deux à cinq ans. Plusieurs conditions peuvent être adossées, comme une limitation du kilométrage annuel.

Conçue à l’origine pour les véhicules neufs et proposée directement par les concessionnaires, la LOA s’est récemment étendue aux voitures d’occasion et plusieurs plateformes spécialisées ont fleuri, telles que Vivacar, Aramis Auto ou encore Car Marketing System, pour les modèles haut de gamme.

Des mensualités plus faibles, mais un coût total potentiellement plus élevé

La LOA pour l’occasion est une bonne option si vous ne souhaitez pas trop impacter votre budget mensuel pour l’acquisition d’une automobile, tout en vous orientant vers un modèle assez récent. En réalisant une simulation sur le site Aramis Auto, pour une Peugeot 208 d’une valeur de 13 490 euros d’occasion, la LOA sans apport sur 48 mois vous coûtera 274 euros mensuels. Avec la formule de crédit traditionnel proposée par Aramis, les mensualités sont de 337 euros.

L’autre avantage, conséquent, de la LOA est son aspect « tout compris ». En effet, non seulement vos mensualités seront plus faibles, mais elles comprennent également l’entretien du véhicule. Enfin, pas besoin de vous préoccuper de la revente du véhicule d’occasion puisque tout sera géré par le concessionnaire.

Cependant, la LOA dans l’occasion a aussi quelques inconvénients. Si vous décidez d'acheter le véhicule, la LOA revient bien plus cher qu’un achat par crédit classique. Un surcoût à ne pas négliger pour une voiture d’occasion dont la décote sera plus importante.

Attention aux frais à la fin du contrat

De plus, il est nécessaire d’insister sur l’engagement que représente une LOA. Vous devrez payer des pénalités si vous souhaitez vous désengager avant la fin de la période établie. Cela peut être problématique si le véhicule ne correspond plus à vos usages, en cas d’agrandissement de famille par exemple.

Des pénalités vous sont également appliquées si, au moment de la restitution du véhicule, celui-ci n'est pas en bon état : présence notamment de rayures et de chocs qui ne peuvent pas être éliminés par un simple polissage de la carrosserie. Un important surcoût est aussi à prévoir si vous avez dépassé le nombre de kilomètres prévu dans le contrat. Celui-ci peut grimper à plus de 10 centimes d'euro par kilomètre supplémentaire.

En résumé, faire l’acquisition d’une voiture d’occasion via la LOA peut constituer une bonne option si vous souhaitez acquérir un véhicule récent, dont la valeur est encore élevée. Pour des plus petits budgets ou pour des voitures dont l'usage est plus ponctuel, un financement classique par crédit à la consommation sera plus approprié.

Voir aussi notre comparatif des offres de crédit auto et moto

Partager cet article :
Par Hugo Baudino

© MoneyVox / HB / Juin 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires

Pour ajouter ou interagir avec les commentaires,
vous devez être connecté à votre compte Moneyvox.

Publié le 23 juin 2020 à 18h17 - #1pipoux
  • Homme
  • Albi
  • 56 ans

En résumé, la LOA est une arnaque, et la LLD... c'est pire.
Faites un prêt.
Achetez la voiture. Elle est à vous. Vous pouvez la garder 2 ans, 5 ans, 10 ans. Vous faites ce que vous voulez. Si au bout de 5 ans elle est cabossée, vous ne paierez pas de frais de remise à l'état standard, parce que la bosse ne vous dérange pas le moins du monde. Si vous faites 2000 km de trop, c'est pas grave. Et de toute façon, quand vous rachèterez une nouvelle voiture dans 3 , 5 ou 8 ans, le concessionaire vous la reprendra en l'état avec probablement une prime de l'état (ca devient la règle depuis 20 ans).

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui2Non0
Publié le 23 juin 2020 à 20h38 - #2Zolane
  • Bzh
  • 39 ans

Le calcul est simple 274x48= 13152 donc en LOA vous avez quasi payé toute la voiture ... et vous irez la rendre donc plus rien apres 48 mois les 13000€ en credit normal en 60 mois a votre banque vous serez a +- 260€ et a la fin elle est a vous ( soit elle vous sert d’acompte pour la prochaine soit elle ne vous coute plus grand chose ) le choix est vite fait ...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui2Non0