Crédit conso : les habitants du Nord s'endettent plus que les Franciliens

  • Par
Lille
Lille - CC Ivo83/Flickr

Cofidis a publié une « carte de France du crédit à la consommation » basée sur les régions où les habitants y ont le plus recours. Champion : les Hauts-de-France.

22% des habitants des Hauts-de-France ont contracté un crédit conso selon une étude Obsoco/Cofidis : le taux régional le plus élevé selon ce sondage (1). Au nord de la France, 31,1% des ménages avec 3 enfants ou plus s’endettent ainsi, en premier lieu pour acheter une voiture et financer des travaux. Or, seul un quart des familles nombreuses ont recours au crédit conso au niveau national.

Le Top 5 des régions où on prend le plus un crédit conso

Cofidis crédit conso régions
Les Hauts-de-France est la région où le nombre d'habitants ayant souscrit un crédit conso est le plus important, en hausse de 1,1 point par rapport à 2010.

Derrière les Hauts-de-France, l’ouest de la France est bien représentée : le recours au crédit conso s’y explique « par le fort dynamisme économique actuel qui favorise l’envie de réaliser des projets ». Plus généralement, Cofidis constate que la ruralité est un « moteur du crédit à la consommation » : les zones rurales sont surreprésentées en raison de l’achat de voiture et du crédit travaux. A l’autre extrémité, seuls 14,3% des habitants de l’Ile-de-France déclarent rembourser au moins un crédit conso.

Sans surprise, cette famille de prêts s’adresse plus particulièrement aux catégories sociales les plus modestes, même si cet observatoire relève un recul du recours au crédit conso chez les moins aisés : il « peut notamment s’expliquer par la mise en vigueur des lois Lagarde (2010) et Hamon (2014) qui ont renforcé les conditions d’octroi d’un crédit à la consommation, ce qui a un effet mécanique sur ces populations dont la situation financière est tendue. »

Voir le comparatif des offres de crédit conso

(1) Sondage réalisé par « l’ObSoCo pour Cofidis », sur la base du panel France Pub : questionnaire administré par voie postale auprès d’échantillons régionaux représentatifs de la population française majeure (41 074 individus en 2018).

Partager cet article :

© MoneyVox / BL / Décembre 2019