Le Crédit Agricole veut « changer d’échelle » sur son « dispositif d’assurance emprunteur ». A ce jour, les contrats d’assurance de prêt immobilier de la banque verte sont co-assurés par CNP Assurances. Un partenariat auquel le groupe Crédit Agricole compte mettre fin en internalisant l’assurance emprunteur. Mais le flou demeure sur le calendrier.

Le Crédit Agricole va « internaliser les contrats d'assurance groupe des caisses régionales ». Le groupe l’a annoncé, sans livrer aucun détail, dans son plan stratégique « Ambition 2020 » dévoilé mercredi dernier. Suite à cette annonce, CNP Assurances, premier assureur de personnes en France, devant Crédit Agricole Assurances, a diffusé un communiqué prenant acte de « l’évolution du partenariat » avec les caisses régionales de la banque verte sur les contrats de groupe d’assurance emprunteur.

Dans son communiqué, CNP Assurances annonce que la contribution moyenne de ce partenariat au résultat brut d’exploitation (RBE) « pourrait » décroître « progressivement à partir de 2018 ». Ce partenariat pèse 30 millions d’euros dans le RBE sur les 3 dernières années, soit « 2% du RBE France », ajoute CNP Assurances. Un nouveau coup dur pour CNP Assurances après la perte des contrats d'assurance-vie de la Caisse d'Epargne souscrits à partir de 2016.

Les modalités pratiques « en cours de discussion »

Certains contrats d'assurance emprunteur du Crédit Agricole pourraient être internalisés dès 2017 à en croire des informations reprises dans plusieurs titres de presse, sans citer de source. Contacté, Crédit Agricole Assurances a confirmé être en pourparlers avec CNP, que le « principe est acté par les différentes parties », mais les « modalités pratiques » restent « en cours de discussion ». Le groupe n’a ainsi voulu confirmer aucun calendrier, renvoyant à plus tard pour de plus amples détails. De son côté, CNP Assurances ne livre aucune information supplémentaire à celles déjà contenues dans son communiqué.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Du point de vue des emprunteurs, plusieurs sujets restent en suspens. Car les discussions en cours ne portent pas que sur les nouveaux contrats d’assurance de prêt mais aussi sur « les portefeuilles des contrats en cours », comme l’indique CNP dans son communiqué. Ces contrats sont actuellement co-assurés, à 50% chacun, par CNP Assurances et par Prédica, l’assureur-vie du groupe Crédit Agricole Assurances. Cette co-assurance concerne en particulier la garantie décès-perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA).

Prédica ou Caci comme futur assureur à 100% ?

Prédica va-t-il donc devenir l’assureur de tous les prêts immobiliers du Crédit Agricole ? Pas si sûr. Car Crédit Agricole Assurances compte aussi une filiale dédiée, Caci (Crédit Agricole Creditor Insurance), qui gère déjà les assurances de prêt de l’autre grand réseau du groupe, LCL, et qui a récemment noué des partenariats avec certaines caisses régionales du Crédit Agricole.