La demande de crédit des entreprises de toutes tailles a baissé en France au premier trimestre, selon l'enquête réalisée auprès des banques par la Banque de France et dont les résultats ont été publiés mercredi.

Pour 50% des établissements interrogés, la demande de crédit des entreprises « a diminué quelque peu » au cours des trois premiers mois de l'année. La même proportion relève une contraction des besoins déclarés des PME.

Aucune des banques sondées n'a constaté de hausse de la demande des entreprises en général et des PME en particulier.

Pour le deuxième trimestre, près de 20% des banques interrogées prévoient une nouvelle diminution modérée de la demande, tandis que les trois quarts tablent sur un statu quo.

Pressées par le gouvernement, les banques françaises se sont engagées, début mars, à consacrer en 2010 une enveloppe de 96 milliards d'euros aux crédits des PME et des TPE (très petites entreprises).

Chez les particuliers, la tendance semble contraire, principalement dans le domaine du crédit immobilier. Environ 47% des établissements sollicités ont fait état d'une petite augmentation de la demande de crédit immobilier au premier trimestre.

Après un mouvement de contraction jusqu'à la fin du premier trimestre 2009, la demande de crédit à l'habitat n'a cessé de progresser depuis, selon les banques.

Regroupez vos crédits ! Jusqu'à -60% sur les mensualités. Réponse en 48h

Pour le deuxième trimestre, les banques prévoient, pour 42% d'entre elles, une nouvelle hausse de la demande. Seules 0,5% envisagent une baisse.

Les banques rapportent également, pour 15% d'entre elles, une hausse de la demande de crédit à la consommation au premier trimestre.