Les taux moyens appliqués en France aux crédits aux ménages et aux entreprises ont poursuivi leur baisse en octobre, selon les chiffres publiés aujourd'hui par la Banque de France

Tous types de crédit aux ménages confondus, le taux moyen est de 5,22% en octobre, contre 5,32% en septembre. Seul celui des crédits immobiliers à période initiale de fixation du taux (PFIT) inférieure ou égale à un an est en hausse, à 3,52% contre 3,49% en septembre. Le taux moyen sur les découverts est de 10,53% (-0,17 point) ; celui des crédits à la consommation de 6,43% (-0,15 point) ; celui, enfin, des crédits immobiliers à PFIT supérieure à un an passe de 4,13 à 4,06% (-0,07 point).

Le volume des crédits aux ménages augmente

Au total, le volume, en cumul sur un an, des nouveaux crédits accordés aux ménages en octobre a augmenté de 800 millions d'euros (à 133,5 milliards d'euros). Un gain équivalent à celui observé en septembre, et une confirmation de la tendance haussière. Ce sont toujours les crédits immobiliers qui se taillent la part du lion dans cette hausse : + 500 millions d'euros. L'encours des crédits à la consommation (hors découverts) est, lui, en progression de 200 millions.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Du côté des entreprises, la donne est différente. Si les taux moyens continuent de baisser (3,09% en octobre contre 3,17% en septembre), l'encours, en cumul sur douze mois, des nouveaux crédits accordés s'est contracté en octobre de 6,5 milliards d'euros, à 231,7 milliards d'euros contre 237,7 milliards en septembre.