Le groupe Crédit Mutuel Alliance fédérale veut attirer de nouveaux clients, et en particulier de nouveaux clients pour ses offres d'assurance et de banque pro. Pour cela, selon des informations rapportées par L'Agefi, le groupe mutualiste compte sur sa banque en ligne Monabanq.

Où se situe précisément Monabanq dans la course des néobanques et banques en ligne au plus grand nombre de clients ? Mystère. La rédaction de MoneyVox interroge chaque année les différents acteurs pour jauger ce rapport de force et l'établissement faisant partie du groupe Crédit Mutuel Alliance fédérale maintient le suspense. Dernière estimation connue : environ 300 000 clients, voici plusieurs années.

Banques en ligne, néobanques : le top clients 2022

En effet, Monabanq a un positionnement à part dans l'univers des banques en ligne : elle assume de réclamer une (petite) cotisation mensuelle, de 2 ou 3 euros selon l'offre choisie par ses clients particuliers, mais elle n'exige ni de prouver des revenus réguliers ni d'effectuer des versements réguliers.

Monabanq Compte Pratiq et Pratiq+

Assurances, comptes pro... mais aussi l'Europe

La banque en ligne basée à Villeneuve d'Ascq va-t-elle accélérer son développement ? C'est ce que laisse entendre L'Agefi, qui affirme s'appuyer sur des sources concordantes, internes au groupe Crédit Mutuel Alliance fédérale, maison mère de Monabanq. Le groupe souhaite en effet se renforcer sur plusieurs axes stratégiques : la banque pro, les assurances, et le marché européen. Pour ces trois axes de développement, cela pourrait passer par Monabanq.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Pourquoi ? Grâce au « savoir-faire » de la banque en ligne en vente directe, confie une source interne à L'Agefi, alors que les réseaux de conseillers bancaires en agences « sont surtout entraînés à faire du flux sur les crédits, pas à vendre de l'assurance », développe cette source interne. Autrement dit : les conseillers des 14 fédérations Crédit Mutuel rattachées à ce groupe seraient surtout spécialisés dans le conseil purement bancaire aux clients particuliers. Et Monabanq serait une porte d'entrée sur ces marchés trop peu développés au goût de la direction du groupe.

Enfin, le passeport bancaire européen permet au groupe de s'appuyer sur Monabanq pour développer une offre bancaire à l'étranger sans avoir à y déployer un réseau d'agences ou sans avoir à faire l'acquisition d'enseignes existantes.