Plan du site Rechercher
MeilleurPlacement

Epargne : comment choisir son contrat d'assurance vie en 2020 ?

Une femme qui hésite pour ses finances
© ra2 studio - stock.adobe.com

Le verdict est tombé pour les rendements 2019 des fonds en euros, en repli moyen de plus de 0,40 point sur un an. Dans ce contexte baissier, les contrats web, facilement accessibles sur internet, continuent de se distinguer. Etat des lieux et conseils pour faire le bon choix en 2020.

La saison des annonces de rendements 2019 des contrats d’assurance vie vient de s’achever, et on y voit désormais un peu plus clair. Comme attendu, les fonds en euros n’ont pas échappé à une nette correction à la baisse : le rendement moyen devrait ainsi se situer autour de 1,40% (1), chiffre qui fait consensus chez les assureurs, contre 1,83% en 2018.

Toutefois, comme chaque année, cette moyenne cache des disparités importantes : nettement au-dessus des 2% pour les meilleurs, sous les 1% pour les moins bons. Comme chaque année aussi, les meilleurs rendements se retrouvent surtout, sauf exceptions, chez deux catégories d’acteurs : les contrats « patrimoniaux » d’un côté, aux tickets d’entrée élevés et destinés à une clientèle aisée ; les contrats 100% internet de l’autre, beaucoup plus accessibles.

A consulter : le classement des taux 2019 de l’assurance vie

Une grosse vingtaine de distributeurs

Que pèsent ces contrats web, parmi les plus performants du marché ? En volume, nous parlons encore d’une niche : ils ne représentent que de 2% environ du total de l’argent placé par les Français en assurance vie : autour de 25 milliards d’euros, sur 1 800 milliards au total.

Il n’y a pourtant que l’embarras du choix : la marché de l’assurance vie en ligne compte en effet une grosse vingtaine d’acteurs, qui distribuent une quarantaine de contrats 100% web. Les têtes d’affiche sont les banques en ligne, Fortuneo, Boursorama et ING, qui revendiquent chacune 5 milliards d’euros d’encours, ou plus : 6 milliards, par exemple, pour Boursorama fin 2019 (+15% en un an). Le marché est complété par de nombreux courtiers spécialisés, dont les plus connus sont Altaprofits, Linxea, Mes-Placements, Assurancevie.com ou encore Meilleurplacement, et quelques fintechs spécialisés, comme Yomoni, Grisbee ou encore WeSave.

A lire : Assurance vie : le palmarès des courtiers et banques en ligne

Choisir l’assureur avant le distributeur

Toutefois, avant d’opter pour un distributeur plutôt qu’un autre, il peut être judicieux de choisir l’assureur du contrat, c’est-à-dire l’établissement qui « fournit » le ou les fonds en euros. Ces derniers sont en effet beaucoup moins nombreux et n'affichent pas tous les mêmes performances. Voici résumé en un tableau les rendements 2019 des fonds euros assurés par les principaux acteurs du marché.

Les rendements 2019 des fonds en euros internet
AssureursRendement du fonds en euros classique*Rendement du fonds en euros dynamique*
Aviva1,76% (Aviva Actif Garanti)X
Suravenir1,60% (Suravenir Rendement)2,40% (Suravenir Opportunités)
SpiricaDe 1,50% à 1,65% (Actif général)2,40% (Euro ALT 2)
Oradea Vie1,35% (Actif général)3,15% (Securité Target Euro)
Swiss LifeDe 1,30% à 2,80% (Actif général)X
Apicilde 1,25% à 1,65% (Apicil Euro Garanti)1,70% (Euroflex)
Generali1,15% (Eurossima)1,50% (Netissima)
* Net de frais de gestion, mais avant impact des prélèvements sociaux.
NB : dans le tableau ci-dessus, les noms des assureurs sont cliquables et permettent d’accéder à la liste des contrats recensés par MoneyVox donnant accès à ces fonds en euros.

Leader du marché web par le nombre de contrats assurés et l’encours sous gestion, Generali travaille notamment avec Boursorama, ING, Monabanq et plusieurs courtiers. Soit une dizaine de contrats parmi ceux recensés par MoneyVox. Les performances 2019 de ses principaux fonds euros ont toutefois déçu : 1,15% seulement pour Eurossima, contre 1,65% en 2018.

Son dauphin, Suravenir, a mieux supporté le choc : Suravenir Rendement, présent dans 9 contrats dont ceux de Fortuneo, de Meilleurplacement ou encore d’Altaprofits, a rapporté 1,60% l’an dernier, contre 2% l’année précédente. Seul Aviva, avec son actif général présent sur le contrat Evolution Vie d’Assurancevie.com, fait mieux, à 1,76%. Autre poids lourd, Spirica (Crédit Agricole) tient également la comparaison avec un rendement compris entre 1,50% et 1,65%, selon les distributeurs, pour son actif général.

Du côté des fonds dynamiques, généralement plus difficiles d’accès puisque nécessitant un investissement minimum en montant ou en unités de comptes, supports sans garantie sur le capital, Suravenir (Suravenir Opportunités) et Spirica (Euro ALT 2) se tiennent côte à côte, à 2,40%, loin devant Generali : 1,50% pour Netissima.

Il n’y a pas que le taux !

Ces rendements, bien sûr, sont une photographie à un instant T, tandis que l’assurance vie, en raison notamment de sa fiscalité spécifique, est un placement à privilégier pour le moyen ou le long-terme. Même si, il faut le rappeler, l’argent placé n’est pas bloqué, contrairement à certaines idées reçues !

Lire sur le sujet : Assurance vie : comment est fabriqué le taux de votre fonds en euros

Le taux, toutefois, ne doit pas être le seul critère pour choisir son contrat. En voici d'autres à prendre en compte. Leur niveau des frais : certains distributeurs facturent en effet des frais en cas d’arbitrage, et tous n'appliquent pas les mêmes frais de gestion sur les unités de comptes. Le degré de risque que vous êtes prêts à prendre : certains fonds euros, en effet, vous obligent à vous exposer en investissant sur des unités de compte, sans garantie sur le capital.

Le nombre et la variété des unités de compte disponibles est également un critère, pour qui veut s'offrir dans le futur la possibilité de diversifier son investissement, et de booster son rendement. L’accès à certaines options, enfin, est à vérifier, en particulier la gestion sous mandat.

A consulter : notre comparatif des meilleurs contrats d’assurance vie

(1) Tous les taux cités dans cet article s’entendent « nets de frais de gestion », et avant tous prélèvements fiscaux et sociaux.

Partager cet article :

© MoneyVox / VM / Mars 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox